L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Moderne  

Lorette aux XVIe et XVIIe siècles
de Yves-Marie Bercé
PUPS 2011 /  25 €- 163.75  ffr. / 372 pages
ISBN : 978-2840507529

L'auteur du compte rendu : Franoise Hildesheimer est conservateur gnral aux Archives nationales et professeur associ l'universit de Paris I. Elle a notamment publi : Richelieu (Flammarion, 2004), La Double mort du roi Louis XIII (Flammarion, 2007) ainsi que Monsieur Descartes (Flammarion, 2010).

Nazareth en Italie

Amateurs dhistoire curieuse et savante, voici un livre ne pas manquer! Il y est question de lhistoire du plus grand plerinage des Temps modernes, avant Rome mme, au cur des Marches, auprs de la plus extraordinaire relique. En bordure de lAdriatique en effet, la basilique de la petite cit de Lorette servait dcrin la maison de briques de Nazareth, le lieu mme de lAnnonciation, o la Vierge avait reu la visite de lange Gabriel et lannonce de la naissance de Jsus; la translation aurait eu lieu en 1291, la fin de la prsence chrtienne en Terre Sainte, par bateau ou par voie arienne, selon des modalits plus ou moins miraculeuses et spectaculaires. De surcrot, lintrieur est conserve une statue de Vierge lEnfant que la tradition attribue saint Luc.

Le rayonnement du sanctuaire est relier avec la protection que lon y recherche contre la peste qui sabat sur lOccident partir de 1348. Situ dans un espace propice la circulation des biens et des hommes, un point de contact avec les Balkans, il accueille les rfugis fuyant devant lavance turque, Slaves et Albanais qui en font lun de leurs foyers culturels, tandis que jsuites et capucins sen font les zls propagateurs travers lOccident chrtien. Bref, tout chrtien faisant le voyage dItalie en fait son tape oblige. Anonymes et puissants sy ctoient ou sy font reprsenter, Montaigne et Descartes sy succdent, rasme, qui ny vient jamais, compose une messe de Lorette, Henri III, puis Anne dAutriche y confient la Vierge leurs espoirs de descendance

Lexprience spirituelle du plerin y est double: il y est confront directement avec lhistoire sainte et plong dans une exprience collective, ml une foule dont peu dendroits peuvent lui donner une telle sensation; il y est personnellement confront avec des vestiges de la prsence matrielle de Jsus en ce monde. En 1604, Le Pre Richeome rsumait la situation en ces termes: La Chambre de Lorette a t lenclos o les noces du Fils de Dieu avec la nature humaine ont t clbres au ventre de la Vierge, ce que lhistorien Pierre-Antoine Fabre traduit en ces termes modernes quil sagit moins dun lieu de miracles que du miracle dun lieu. Ce lieu est pour son visiteur porteur dune charge motionnelle la fois consolante et redoutable: il y trouve la fois un refuge bienveillant et un terrible lieu de jugement, comme lexpriment les guides qui taient sa disposition: Ce lieu est terrible, cest la maison de Dieu, ce lieu est aimable, cest la porte du Ciel

Sur le plan matriel, on imagine aisment tout ce que cette frquentation entrane comme ncessaire organisation administrative et judiciaire, contrle des foules, de la mendicit, police des murs, tablissement dasiles et dhpitaux, mais aussi comme amas de richesses avec la constitution dun extraordinaire trsor qui sera un objectif majeur de Bonaparte en 1797 (et dont aujourdhui le trsor du Saint-Spulcre Jrusalem pourrait sans doute donner quelque ide). La relative rapidit des dveloppements qui lui sont consacrs (en dpit daperus intressants sur les objets dorfvrerie qui sy trouvaient) et labsence destimations chiffres constituent la seule frustration que pourra prouver le lecteur de cet ouvrage renvoy aux travaux de lhistorien Marco Moroni portant sur lhistoire conomique du sanctuaire.

En effet Yves-Marie Berc retrouve lalacrit de ses jeunes annes italiennes pour redonner vie deux sicles dune histoire institutionnelle et culturelle qui puise ses sources dans les archives du sanctuaire et se ralise en un livre tout aussi savant (les notes qui figurent en bas de page en disent toute la qualit dinformation) quattrayant et fort bien illustre, qui nhsite pas in fine revisiter une nouvelle fois lhistoire de la lgende originelle et soumettre la critique les travaux hypercritiques du chanoine Ulysse Chevalier datant de 1906. Tant va et vient le grand balancier de la critique historique quil fait peu peu progresser la perception de lhistoire!

Françoise Hildesheimer
( Mis en ligne le 14/06/2011 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)