L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Moderne  

Les Fastes de la renommée - XVIe et XVIIe siècles
de Françoise Siguret
CNRS éditions 2004 /  39 €- 255.45  ffr. / 306 pages
ISBN : 2-271-06191-1
FORMAT : 17x24 cm

L'auteur du compte rendu : Franoise Hildesheimer, conservateur en chef aux Archives nationales, est professeur associ l'universit de Paris I. Elle a notamment crit Flaux et socit. De la Grande Peste au cholra . XIVe-XIXe sicles (Hachette, 1999) et vient de publier un Richelieu chez Flammarion.

La première modernité à travers les fêtes

Une course que de surprenants navires ont conduite travers lEurope, de naumachies en carrousels, en un ge baroque qui donna une Renomme hrite dOvide et de Virgile une place centrale dans ses reprsentations, tel est lobjet de cette contribution spcialise en forme dessai (fort bien illustr) sur lhistoire culturelle et artistique de la premire modernit visite travers son art des ftes et spectacles.

La Renomme y vit dans un palais ouvert tous vents que le bronze rend sonore et qui prend parfois la forme dune tour, se revt dune robe parseme dyeux et doreilles, embouche sa double trompette en forme de serpent qui sonne le bien comme le mal, se perche sur la boule du monde, prend son envol dans les airs de la scne de thtre, conduit joutes et carrousels ou dfile dans les rues des villes sur un char qui prend volontiers la forme dun navire et tend de plus en plus proclamer le triomphe du roi de gloire. Son adaptation la glorification de ltat royal est la mesure de sa plasticit, laquelle fait tout aussi bien cho lpisode transitoire du ministriat, puisque, dans le fastueux chteau que Richelieu se fait construire, elle trouve sa place lentre pour accueillir les visiteurs, et use de ses deux trompettes pour clbrer conjointement la gloire du roi et celle du ministre Mais, bien sr, aprs les Mdicis, cest Louis XIV qui en fera le plus bel usage, linstrumentalisant jusqu la rduire au rang de simple utilit !

Ajoutons que la rapidit de ses dplacements ariens pourrait bien constituer un bel atout en un temps marqu par la lenteur des communications, o tre correctement inform, mme quand on tait la tte de ltat, nallait pas de soi, et o le souverain demeurait tributaires de rapports de subordonns, transmis avec une lenteur qui multipliait les occasions dincertitudes et dimprcisions, o, aussi, la rumeur et les fausses nouvelles avaient souvent le pas sur linformation utile. Bref, la Renomme pourrait jouir dune rapidit qui rendrait son contrle encore plus ncessaire.

Avec une virtuosit, qui sollicite autant quelle laccrot la culture de son lecteur, Franoise Siguret embarque donc celui-ci sur le char de la Renomme et, allant de fte en fte, lui fait sillonner le ciel de cette premire modernit baroque dont elle lui donne relire et voir le foisonnant et rhtorique corpus festif (prs de quatre vingt ftes ou spectacles cits) avec ce conducteur ail et sonore qui, par les reprsentations artistiques et la propagande, finit par se dissoudre dans l'histoire politique du Grand Sicle laquelle elle apporte, au total, une trs originale contribution.

Françoise Hildesheimer
( Mis en ligne le 09/11/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)