L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Moderne  

Voyer d'Argenson et le cheval des lumières
de Nicole de Blomac
Belin - Histoire & société 2004 /  23 €- 150.65  ffr. / 398 pages
ISBN : 2-7011-3454-4
FORMAT : 16x24 cm

L'auteur du compte rendu : Emilie Lauzy est professeur dhistoire-gographie et suit actuellement un DEA dhistoire culturelle Paris I sous la direction de Pascal Ory.

Equitation et Lumières

Pour Nicole de Blomac, historienne et chercheur lEHESS, crire lhistoire du cheval, cest sintresser celle des hommes qui ont gr son existence et son devenir au cours des sicles passs. En effet, crire sur le cheval des Lumires nous permet dapprhender la figure de Ren de Voyer dArgenson (1722-1782), personnalit riche et attrayante des rgnes de Louis XV et de Louis XVI. Mais inversement, dpouiller les archives prives, les correspondances, les mmoires du marquis nest quun prtexte pour sattacher lhistoire questre du sicle des Lumires.

Dans cet ouvrage, le cheval et Voyer dArgenson fusionnent, semmlent et parler de lun revient parler de lautre. Le sicle des Lumires est le troisime acteur principal de ce livre. Cest dans ce sicle tiraill entre persistances et nouveauts, conservatisme et innovations, que le marquis de Voyer dArgenson est la recherche dune troisime voie concernant le devenir du cheval.

La premire partie de lessai met un instant le cheval entre parenthses pour brosser le portrait dun homme des Lumires, un homme en son temps. Lauteur apprhende le marquis selon divers angles dapproche : sa volont de sinscrire dans la vie culturelle et artistique de son temps, sa carrire militaire brillante mais inacheve, ses rseaux de sociabilit, son patrimoine immobilier Un portrait trs clairant pour cerner cette noblesse toujours avide de pouvoir et de reconnaissance sociale.

La deuxime partie est consacre au cheval, et, par l mme, Voyer dArgenson, homme de cheval. Aprs avoir rappel lorigine des haras nationaux, et expliqu que ds 1749, lors de la fin de la Guerre de Succession dAutriche, la Cavalerie ne jouait plus un rle dcisif dans le droulement du combat, de Blomac se pose la question de la production du cheval dans la diversit de ses usages et de son intgration dans une conomie capitaliste naissante. Le marquis de Voyer, directeur gnral des Haras depuis 1752, souhaite rglementer uniformment une production diversifie, ce qui dplait certains producteurs. Lauteur nous fait revivre le contexte bouillonnant de la remise en question du regard port sur le cheval, et nous livre toute la rflexion technique et ducative sur lanimal.

Voyer dArgenson fut un des premiers avoir compris que produire un cheval utile est une gageure qui relve de la zootechnie, de la politique, de lhumain et de lconomie. Cest dans sa proprit des Ormes, partir de 1770, quil devient acteur part entire sur le terrain de la production du cheval de sang, et devient son propre entrepreneur. Nicole de Blomac sattache rhabiliter la dmarche entrepreneuriale et capitaliste du marquis, quelle considre comme occulte par la mmoire post-rvolutionnaire et dcrit ses ambitions, en butte certains esprits conservateurs qui ne saisissent pas lutilit de tels chevaux de course. Voyer saisit cette rsistance aux changements et doute que ses thories bases sur le Progrs et la Raison aient une quelconque rsonance sur le court terme. Toutefois, il est le passeur dides qui trouveront un large cho au sicle suivant.

Tout comme pour Voyer dArgenson pour qui le cheval est prtexte la mise en uvre de son gnie visionnaire, Nicole de Blomac se sert de Voyer pour brosser un XVIIIe sicle dchir entre ides inauguratrices et esprit de conservation.

Emilie Lauzy
( Mis en ligne le 21/12/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)