L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Moderne  

Carlo Vigarani, intendant des plaisirs de Louis XIV
de Jérôme de La Gorce
Perrin - Les métiers de Versailles 2005 /  20.50 €- 134.28  ffr. / 273 pages
ISBN : 2-262-02334-4
FORMAT : 17x22 cm

L'auteur du compte rendu : Rmi Mathis est lve l'Ecole Nationale des Chartes. Il prpare une thse sur Simon Arnauld de Pomponne sous la direction d'Olivier Poncet (ENC) et Lucien Bly (Paris IV).

Les brillants plaisirs du Soleil

Je veux parler de lopra [] Bien des gens ont pens vous et moi. Je ne vous lai point dit parce quon me faisait Crs et vous Proserpine ; tout aussitt voila M. de Grignan Pluton et jai eu peur quil ne me fit rponde vingt mille fois par son chur de musique :
Une mre Vaut-elle un poux ?


Ainsi apparat lopra Proserpine (1680) chez Mme de Svign : les spectacles sont vus, comments, discuts, ils sont sujets plaisanteries et identifications. Ils sont au centre de la vie de cours. Pourtant, si les peintres, les architectes ou les compositeurs de Versailles sont souvent bien connus du grand public, il est un type dartiste qui ne jouit pas de la mme renomme : prcisment ceux qui ont contribu lorganisation des ftes donnes par le roi et la cration de leurs lments de dcoration phmres. Cest cet oubli que vient combler cet ouvrage consacr Carlo Vigarani. Il sagit avant tout dun livre destin un large public qui saura smerveiller devant les fastes du Roi Soleil mais lhistorien et lhistorien de lart y apprendront beaucoup.

Ce volume sinsre dans une collection dirige par Batrix Saule, conservatrice en chef au chteau de Versailles, qui doit tudier la vie quotidienne du palais en prsentant les divers mtiers qui permettaient la cour de fonctionner. Il sagit de nous faire dcouvrir les coulisses de Versailles. On comprend donc que cet ouvrage nest pas tant une biographie de Vigarani quune tude de son activit darchitecte, dingnieur, de dcorateur, dorganisateur des ftes et des plaisirs de la cour du Roi Soleil.

Carlo Vigarani est n en 1637 Modne. Son pre, Gaspare, tait surintendant des btiments du duc souverain de cette ville. Architecte et crateur de machines, il initie ses fils ces arts et emmne avec lui le jeune Carlo en France en 1659. Il a alors loccasion de collaborer la construction dun thtre aux Tuileries, supervise par Mazarin, et aux dcors dun premier spectacle cr pour la cour, lErcole Amante. On confie Carlo lorganisation du petit opra, Xerse; il acquiert ainsi peu peu la confiance du cardinal et du roi : il ne fera plus que de courts sjours Modne, dautant plus quil est nomm en 1662 ingnieur du roi. Se succdent alors de nombreux spectacles, Le Ballet des Arts, Le Mariage forc ou Les Amours dguiss qui mlent danse, musique et machines. Mais sa renomme provient surtout de lorganisation des Plaisirs de lle enchante, la plus clbre fte donne par Louis XIV, Versailles, connue dans toute lEurope par les estampes qui en sont tires.

Son activit ne se rduit pas cela: il cre notamment les dcors des principales pices de Molire et poursuit son activit darchitecte en concourant face Perrault ou Le Vau pour les agrandissements du chteau de Versailles ; son champ dactivit slargit mme encore quand Lully lui propose une association la tte de lAcadmie royale de musique. Vigarani est devenu un personnage incontournable de la cour, Louis XIV lui accorde des lettres de naturalit et les Thatins lui passent commande dun dcor pour leur glise. Cependant, bien que mari une jeune Franaise dune famille de robe apparente aux Bouthillier et devenu seigneur de Saint-Ouen, prs dAmboise, larchitecte connat un chec avec la salle des ballets de Versailles, qui ne verra jamais le jour, et le dcorateur est peu peu vinc. Vigarani se retire partir de 1690 pour mourir en 1713.

Malheureusement, le style de lauteur et sa manire de mener son rcit sont contestables. Sous prtexte de rendre louvrage plus vivant, des petits faits psychologisants censs faire vrai sont mls en assez grand nombre au discours de lhistorien (On apprend ainsi que quand Louis XIV flicita Vigarani, ce compliment fit rougir le jeune Carlo - p.32). Ces remarques deviennent vite exasprantes et napportent rien au rcit. Surtout, on peut reprocher ce volume de se montrer trop narratif et, partant, de ne pas rpondre aux questions que le lecteur peut se poser. Le livre ne prend pas toujours assez de recul par rapport aux faits et tombe parfois dans un catalogue de descriptions des diffrentes ftes organises par Vigarani. On aurait aim au contraire que lauteur fasse revivre le monde qui grouillait autour de ces ftes, quil analyse les processus de cration, le rle de la fte Versailles, les rapports entre ingnieurs et artistes, le statut dun tel homme dans la socit de cour.

Mais ne perdons toutefois pas de vue que ce livre est luvre dun historien de lart et que son propos est avant tout de prsenter luvre de Vigarani. Dans cette optique, le travail effectu par Jrme de La Gorce est intressant et fouill. Lauteur a consult de nombreux documents darchives non encore utiliss ou peu connus afin de retrouver les dcors ou les plans de larchitecte. Une liste exhaustive des dessins et plans de Vigarani est dailleurs donne en annexe, elle complte utilement le volume.

Ces annexes sont pourtant de qualits ingales. On sait gr aux diteurs de nous fournir un cahier de photographies en couleur permettant au lecteur dapprcier par lui-mme les talents de dcorateur de Vigarani ; les plans des thtres dont il est fait mention dans le corps du texte sont dune grande aide. On regrettera en revanche labsence dindex et le renvoi des notes, trop peu nombreuses, en fin de volume.

Malgr ces quelques dfauts, tout lecteur se rjouira de dcouvrir celui qui participa la construction de la lgende de Versailles, le collaborateur de Molire et de Lully : le curieux sera intress par le rendu fidle des soires du grand roi, ltudiant en histoire ou en histoire de lart apprendra bien des dtails sur la vie de ce personnage trop oubli. Louvrage, sil nest pas assez abouti, a le mrite de poser de solides jalons en attendant un approfondissement des connaissances sur Gaspare et Carlo Vigarani lors dun prochain colloque tenu la fois Versailles et en Italie qui lui sera consacr au dbut de lt.

Rémi Mathis
( Mis en ligne le 27/05/2005 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)