L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Moderne  

Varennes - La mort de la royauté, 21 juin 1791
de Mona Ozouf
Gallimard - Les journées qui ont fait la France 2005 /  24 €- 157.2  ffr. / 433 pages
ISBN : 2-07-077169-5
FORMAT : 15,5cm x 22,0cm

Dans le cadre des Rendez-vous Citoyens du Snat - Histoire, le jury du Prix du Snat du Livre d'Histoire a attribu le prix 2006 Mona Ozouf pour cet ouvrage.


L'auteur du compte rendu : Raphal Muller, ancien lve de l'Ecole Normale Suprieure, est allocataire-moniteur en histoire contemporaine l'universit de Paris I.


Un Varennes entraînant

A la fin de lanne 2005, les ditions Gallimard ont dcid de ressusciter la clbre collection Trente Journes qui ont fait la France, qui, dans les annes 1970, avait t le symbole du retour de lvnement dans le discours historiographique. Le nom en a t lgrement modifi pour devenir Les journes qui ont fait la France. Le directeur de collection aussi a chang ; Ran Halvy a remplac Grard Walter, le fondateur. Toutefois la filiation est explicite puisque, pour ouvrir la nouvelle collection, Gallimard a choisi de rditer Le Dimanche de Bouvines, de Georges Duby, titre phare et emblmatique de la collection originelle.

Cette rdition sest accompagne de la sortie dun titre indit : Varennes de Mona Ozouf. Au soir du 20 juin 1791, Louis XVI et les siens, troitement surveills depuis leur retour Paris en octobre 1789, se jourent de la vigilance de La Fayette et firent route vers lEst. Reconnus Sainte-Menehould et dmasqus Varennes dans la nuit du 21 au 22 juin, les fuyards furent contraints de regagner Paris sous bonne escorte. En lespace de trois jours, le sort de la monarchie stait jou.

Avec une grande prcision, Mona Ozouf, co-directrice avec Franois Furet du Dictionnaire critique de la Rvolution franaise, sefforce de dbrouiller le drame complexe qui se noua au cours de ces journes dcisives. Elle mle surtout habilement le rcit de lquipe et lanalyse de ses enjeux : qui tait prsent dans la voiture ? Comment les fuyards purent-ils quitter le palais ? Quel chemin empruntrent-ils et pourquoi ? Pourquoi avoir choisi une lourde et luxueuse berline ? Que virent les fuyards ? Qui dmasqua les fugitifs ? Pourquoi le plan choua-t-il ? Dans quel climat seffectua le retour ? Mais aussi plus profondment, pourquoi fuir ? Quel tait le but de lquipe ? Quelle fut la raction de lAssemble constituante ? Quelle fut la rponse apporte la vacance de fait du pouvoir ? Quelle figure pouvait prendre le pouvoir au lendemain du retour du roi ? Quelles en furent les consquences ? Autant de questions auxquelles Mona Ozouf apporte des lments de rponse clairs, prcis et tays.

Ouvrage de synthse, ce Varennes parat tout juste un an aprs la sortie de Le Roi senfuit, traduction franaise du livre que lhistorien amricain Timothy Tackett avait consacr en 2003 au mme sujet. Le Varennes publi par Gallimard nest-il alors quun doublon superflu ? Dun strict point de vue historiographique, il est clair que louvrage napporte pas grand-chose de neuf ; mais la nouveaut tait-elle rellement le but vis ? Sans doute pas, et l nest pas lessentiel, car cest avant tout par ses qualits littraires que brille ce Varennes. Port par le style fluide et vivant bien que souvent analytique de Mona Ozouf, le lecteur se prend esprer que la royale berline atteindra Montmdy sans encombre, et il ne peut sempcher de rver ce qui se serait pass si le roi avait preuve dun peu plus de rsolution, les hussards dun peu plus desprit militaire et leurs chefs dun peu plus de constance.

Si cet ouvrage ne sera probablement pas le coup de tonnerre historiographique quavait t en son temps Le Dimanche de Bouvines, gageons quil saura trouver un public largi, qui ne sera peut-tre pas celui des historiens professionnels. Franchir les barrires de la communaut, quel plus beau destin pour un livre dhistoire ?

Raphaël Muller
( Mis en ligne le 12/06/2006 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)