L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Moderne  

L'Intendance de Lorraine et Barrois à la fin du XVIIe siècle
de Marie-José Laperche-Fournel
Comité des travaux historiques et scientifiques 2006 /  45 €- 294.75  ffr. / 350 pages
ISBN : 2-7355-0618-5
FORMAT : 15,5cm x 23,5cm

L'auteur du compte rendu : Rmi Mathis est lve l'Ecole Nationale des Chartes. Il prpare une thse sur Simon Arnauld de Pomponne sous la direction d'Olivier Poncet (ENC) et Lucien Bly (Paris IV).

La Lorraine au Grand Siècle

En 1697, le duc de Beauvilliers, ministre de Louis XIV, envoie une demande lensemble des intendants de France. Il sollicite de chacun deux un mmoire o serait dcrit dune manire trs claire, suivant un plan rigoureux, ltat de la gnralit dont ils ont la charge. cela, une finalit : lducation du duc de Bourgogne, petit-fils du roi. Il convient de le prparer exercer son futur mtier de roi, en lui prsentant un tableau rigoureux du royaume aprs les bouleversements de la dcennie 1690 (crise de subsistance de 1693-1694, guerre de la Ligue dAugsbourg)

Ces mmoires ont eu un remarquable succs sous lAncien Rgime. Si le duc de Bourgogne ne rgna jamais, ils furent recopis, lus et conservs par de trs nombreux parlementaires et rudits, dsireux de possder des renseignements prcis et de premire main sur les provinces franaises. Nous disposons donc aujourdhui dun grand nombre de copies, dingale valeur, effectues entre le tout dbut du XVIIIe et le XIXe sicle. En 1727, les rsultats de lenqute sont mme publis Londres, en trois volumes, par le comte de Boulainvilliers.

Mais sils intressaient les contemporains, ces mmoires sont galement vite reconnus comme des sources de premire importance par les historiens ; ils sont ainsi utiliss tout au long des deux derniers sicles. Un pas est franchi en 1975 quand on dcide de donner une dition scientifique de lensemble de ces mmoires. Depuis cette date, des volumes sont priodiquement publis, venant enrichir notre connaissance de la France de la fin du rgne de Louis XIV et constituant des sources de premire importance pour ltude des rgions considres.

Marie-Jos Laperche-Fournel, matre de confrences luniversit de Nancy 2, donne aux ditions du CTHS une remarquable dition du mmoire sur lintendance de Lorraine et Barrois, province trs particulire puisquelle est occupe et administre par la France mais ne lui appartient pas. Comme la plupart des mmoires de ce genre, celui de Desmarets de Vaubourg prsente le cadre naturel de la province, en dcrivant ses rivires, son climat ou ses richesses naturelles (mines, salines, etc.). Il fait le point sur limportance numrique des Lorrains, appuyant sur le trs faible nombre de villes dignes de ce nom. Puis le mmoire prsente lorganisation de la province, du point de vue religieux, administratif ou judiciaire, et fournit des listes des principaux tablissements, entre autres les abbayes avec leurs revenus de lpoque. Dans un but la fois social, politique, conomique et fiscal, on trouve galement le recensement des grandes familles lorraines, des principales cultures du pays ou des manufactures qui y sont tablies Les vnements du dernier sicle ont laiss leur marque sur le pays et sur ses habitants. Aussi, lintendant revient-il sur limportance du protestantisme dans la province ou sur les consquences de la guerre de Trente Ans sur la dmographie. Il noublie pas de traiter de ladministration des ducs de Lorraine, puisque la France se borne occuper un pays qui ne lui appartient pas.

Ce sont l autant de notations qui tracent grands traits le portrait dune rgion une date donne. On possde donc non seulement des renseignements importants sur ltat de la province mais galement la vision que pouvait en avoir un intendant du Roi Soleil, envoy l pour quelques annes seulement et qui a eu toutes les peines du monde recueillir ces renseignements. Toutes ces donnes demandent donc tre vrifies, et confrontes ce que nous savons par ailleurs de la province : une dition ne se limite pas au texte propos. Tout doit tre mis en uvre pour faciliter lapprhension intellectuelle du texte en explicitant le contexte et les modalits de sa composition, en le confrontant dautres documents conservs par ailleurs, en bauchant un dbut de commentaire. Cest ce qui est fort bien fait ici. Ldition est prcde de deux chapitres de prsentation (pp.13-150) absolument ncessaires.

Le premier revient sur le mmoire lui-mme. Il en prsente lauteur, tudie comment ce dernier a pu runir la documentation ncessaire, comment il la rdig. Le lecteur sait ainsi qui parle et connat les insuffisances du mmoire. Le second chapitre consiste en une prsentation de la Lorraine et du Barrois en cette fin de Grand Sicle, mettant en perspective les donnes du mmoire et invitant le lecteur faire la part des choses. Enfin, un certain nombre dannexes viennent encore claircir le texte, notamment les gnalogies des maisons de Lorraine et de Salm et la liste chronologique des villages devenus franais la suite de la politique des Runions. Comme souvent pour les mmoires dintendant, le texte ntait pas facile tablir en raison du grand nombre de manuscrits. M.-J. Laperche-Fournel y distingue trois familles mais on trouve pourtant de grandes similarits entre des manuscrits de familles diffrentes. Il manque finalement un stemma qui rsume clairement la raison de lexistence des ces diverses familles et fasse vritablement le point sur la gense des diffrents manuscrits. Cest l notre seul regret.

Ainsi, la publication de ce mmoire vient doublement enrichir nos connaissances de ltat de la France la fin du rgne de Louis XIV. Dune part, ldition prend sa place parmi les nombreux autres mmoires dintendant, qui se compltent et se rpondent les uns les autres. Dautre part, elle est en elle-mme une source de grande valeur, qui vient prciser nos connaissances sur la Lorraine de lpoque et surtout la vision quon en avait alors, contribuant une meilleure connaissance de ces rois aux petits pieds que sont les intendants.

Rémi Mathis
( Mis en ligne le 04/01/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)