L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Moderne  

La Musique à Versailles
de Olivier Baumont
Actes Sud 2007 /  49 €- 320.95  ffr. / 427 pages
ISBN : 978-2-7427-6972-8
FORMAT : 23,0cm x 29,0cm

L'auteur du compte rendu : Matthieu Lahaye est professeur agrg et poursuit une thse consacre au fils de Louis XIV sous la direction du professeur Jol Cornette luniversit Paris VIII.

Versailles en musique

Le centre de musique baroque de Versailles fte cette anne ses trente ans dexistence. Chaque automne, il organise une srie de concerts de qualit, qui met lhonneur le rpertoire dun musicien du XVIIe ou du XVIIIe sicle. Cette anne, un programme ambitieux permettait dentendre les grandes partitions des rgnes de Louis XIV, Louis XV et Louis XVI. Pour guider ce voyage sonore, Olivier Baumont fait paratre ces jours-ci un magnifique ouvrage, publi en partenariat avec les ditions Actes Sud.

En substance, lauteur nous fait entendre quil est aussi improbable de comprendre les jardins de Versailles privs de leurs eaux jaillissantes que la vie du chteau sans ses musiciens. Pendant deux sicles, ils animrent quotidiennement la vie de la plus prestigieuse des cours dEurope. A la chapelle, dans les antichambres, dans les salons du grand appartement ou encore dans les salles de spectacle du chteau, la musique servait autant au plaisir des courtisans qu exprimer la magnificence du pouvoir royal.

Sous le rgne de Louis XIV, mort en 1715, la musique de cour donnait le la lensemble de la production musicale parisienne et provinciale. Les grands matres, tels Lully, Charpentier et les autres, travaillaient pour le roi. Paris ntait que lcho des fastes versaillais. Avec Louis XV, la cour se laisse peu peu dpossder de la cration musicale. Les nouveauts viennent de la ville, introduites au chteau par une roturire parisienne, Mme de Pompadour, matresse du roi.

Louis XVI tenait perptuer tout au long de son rgne la tradition musicale versaillaise en faisant donner de nombreuses reprises le rpertoire du Grand Sicle. Cependant, la ville, le nouveau public bourgeois jugeait cette musique compasse, limage dune socit de cour fige dans ses prrogatives et ses privilges. Les musiques italienne et allemande, qui faisaient les dlices des soires parisiennes, rencontraient un cho auprs de lune des femmes les moins discipline de la cour, Marie-Antoinnette elle-mme.

Le livre dOlivier Baumont est illustr dune riche iconographie et excellemment bien document sur le monde des musiciens et le rpertoire jou Versailles. On peut dplorer cependant les trop discrtes allusions lanalyse de la musique en elle-mme. Quoiquil en soit, ce beau livre nous raconte en musique lhistoire de la monarchie versaillaise. Centre culturel au XVIIe sicle, la cour fige sur un modle louis quatorzien dcline au XVIIIe sicle. Paris, bouillonnante dune lite bourgeoise et aristocratique redevient alors la capitale culturelle de la France, plus dun sicle aprs le dpart du roi soleil.

Matthieu Lahaye
( Mis en ligne le 11/12/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)