L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Moderne  

Voyage à Naples
de Marquis de Sade
Rivages - Petite Bibliothèque 2008 /  9 €- 58.95  ffr. / 316 pages
ISBN : 978-2-7436-1830-8
FORMAT : 11cm x 17cm

Prface de Chantal Thomas.

L'auteur du compte rendu : Scnariste, cinaste, Yannick Rolandeau est lauteur de Le Cinma de Woody Allen (Alas) et collabore la revue littraire L'Atelier du roman (Flammarion-Boral) o crivent, entre autres, des personnalits comme Milan Kundera, Benot Duteurtre et Arrabal.


Sade sans sadisme

On peut tre surpris de lire une sorte de "guide touristique" de la plume du trop clbre marquis Donatien-Alphonse-Franois de Sade, n Paris le 2 juin 1740, et auteur entre autres du surestim La Philosophie dans le boudoir. Ici, il n'est nullement question d'inceste ou de crime. Il s'agit d'une sorte de journal de voyage, voyage que fit Sade pendant cinq mois en Italie, plus particulirement Naples et dans ses environs (moeurs et coutumes, monuments et oeuvres d'art).

Son sjour Naples date de 1776, entre janvier et mai. Dans la prface, Chantal Thomas nous signale que le marquis quitte la France en juillet 1775 alors que son image n'est pas trs positive dans l'opinion. Aprs l'affaire des prostitues de Marseille, vient celle des "petites filles". Marseille, en 1772, il est accus d'empoisonnement : il avait distribu, lors d'une orgie, des drages aphrodisiaques quatre prostitues, qui avaient rendu malade l'une d'entre elles ; Sade doit s'enfuir en Savoie. L'affaire fut trop vite mene puisquaucune des victimes n'avait succomb et que les pastilles ne contenaient rien de suspect ; les filles, en aot, se dsistrent de la plainte. Condamn mort par contumace, Sade est arrt, s'vade, puis, cinq ans plus tard, il est captur Paris o il tait venu rgler ses affaires la suite du dcs de sa mre.

Aurait-on publi une telle oeuvre si elle n'tait pas crite par le Marquis de Sade ? Ce n'est pas sr videmment car il faut bien dire que le texte peut tre assez ennuyeux pour celui qui ne connat pas ou ne sintresse pas Naples et ses environs. videmment, suivre ligne ligne toutes les descriptions relve de l'exploit tant le parcours est fastidieux ; Sade en est mme conscient car il le confesse un moment. Cela dit, on admire la qualit de l'criture, le style et le raffinement dploys par le clbre libertin.

Il faut aussi avouer que le Marquis de Sade donne une autre image de lui, celle d'un homme fin, cultiv, critique et dlicat. On n'en doutait nullement vrai dire mais ses crits facilement provocateurs et pornographiques, histoire de mettre le feu la morale ou au moralisme, sentaient trop le "dgot intress" pour tre honntes. Ceux-ci masquaient trop l'homme de culture qu'tait le marquis de Sade qui, ne l'oublions pas, passa une grande partie de sa vie en prison, et finit Charenton chez les fous aprs plusieurs annes, sans jugement, par simple dcision administrative. Il y meurt malgr ses suppliques et ses protestations le 1er dcembre 1814 sans jamais retrouver la libert. Sur les 74 annes de sa vie, il en aura donc pass 30 en prison.

Le livre nous invite un voyage rudit sur les moeurs et les coutumes de Naples, de la ville et de ses environs, Pouzzoles, Portici-Herculanum, mais aussi Pompi, Stabia, Salerne, Paestum, Capri... Sade se fait tonnamment prcis et minutieux. Tout y passe ou presque. Par exemple, en se promenant dans Naples, il dcrit avec exhaustivit l'glise San-Gennaro, l'glise Santa-Teresa, celle de la Sanita, l'glise et la maison des Chartreux de Saint-Martin, le chteau Saint-Elme, la grotte de Pausilippe (le tombeau de Virgile). Et la liste n'est pas close sans compter qu'il critique tel tableau ou telle oeuvre d'art avec le mme sens du dtail. Le marquis est littralement boulimique et explore tout, voit tout, dcrit tout.

Nul doute que ce voyage rudit Naples intressera les fins connaisseurs ou les passionns de la ville ou de l'Italie.

Yannick Rolandeau
( Mis en ligne le 16/09/2008 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)