L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

1914-1918 - Retours d'expériences
de Christophe Prochasson
Tallandier - Texto 2008 /  10 €- 65.5  ffr. / 430 pages
ISBN : 978-2-84734-510-0
FORMAT : 12cm x 18cm

L'auteur du compte rendu : Thrse Krempp mne une recherche en doctorat l'Ecole des hautes tudes en sciences sociales sur l'arme franaise d'Orient pendant la Premire Guerre mondiale. Avec Jean-Nol Grandhomme, elle a publi Charles de Rose, pionnier de l'aviation de chasse (ditions de la Nue Bleue, septembre 2003).

La Grande guerre : axes de recherche

Historien de la France contemporaine, Christophe Prochasson est spcialis dans lhistoire culturelle de la politique. Membre du comit directeur du Centre de recherche de lHistorial de la Grande Guerre (Pronne), une grande partie de ses travaux porte galement sur la Premire Guerre mondiale. Louvrage prsent ici reprend plusieurs tudes de lauteur parues dans des ouvrages collectifs ou des revues. Elles ont t remanies et mises jour pour la prsente publication.

Le titre donn lintroduction pose demble lune des interrogations principales du livre: Comment crire lhistoire de la Grande Guerre? Prsentant lvolution historiographique des tudes sur 14-18, lauteur souligne le recul progressif de lhistoire grande chelle et lintrt sans cesse croissant, depuis maintenant une vingtaine dannes, dune vision chelle humaine, dun investissement de lexprience du soldat, cest--dire son vcu, la perception quil en a eu et le discours quil a construit. Le rveil historiographique sest accompagn dimportants dbats portant essentiellement sur les notions de consentement et de contrainte, de vainqueur et de victime. La premire notion fait du poilu un homme qui se sacrifie consciemment pour dfendre une cause; la seconde en fait une victime qui meurt par erreur cause de la btise des gouvernants ou de lincurie des chefs militaires. Cest cette survictimisation, apparue durant les vingt dernires annes, qui prvaut actuellement lorsquon prsente certains vnements (qui sont pourtant rests exceptionnels pendant la guerre) forte charge motionnelle: fraternisations, dsertions, actes dindiscipline.

Ch. Prochasson sinterroge: comment rendre correctement compte de la guerre? Cette question, les contemporains se la sont galement poses et la publication considrable de tmoignage de soldats ds le dbut du conflit tente dy rpondre. Par ces publications, le statut du soldat glisse, non sans ambigut, de celui dacteur celui de tmoin, dpositaire de la mmoire dune exprience unique. Le tmoignage joue un rle trs important dans les publications sur la guerre car la dsinformation et les fausses rumeurs ont exacerb le besoin de dire la vrit. Lhistoire culturelle de la Premire Guerre mondiale a constitu un tournant historiographique radical. Par elle, les historiens sont devenus friands de rcits oublis, tmoignages de soldats transforms en crivains par la guerre. La Grande Guerre a ouvert lre du tmoin. Un outil de travail bien dlicat manier que celui du tmoignage. Malgr toutes les mises en garde bien connues de lhistorien, ce dernier a toujours du mal se dfaire dune certaine tendance accorder une confiance excessive au tmoin de lexprience historique.

Le renouveau de lhistoriographie de la guerre passe par lhistoire culturelle. Comme le souligne Ch. Prochasson, lhistoire culturelle souffre en France dune indfinition et la notion de culture est parfois encore mal cerne. La notion de culture de guerre a cependant permis douvrir le champ dinvestigation de lhistoriographie de la Grande Guerre, qui tait auparavant largement domine par lhistoire politique et diplomatique, mais aussi par la grande tradition de lhistoire militaire.

Aprs avoir appliqu ses mthodes danalyse aux notions de vrai et de faux, aux atrocits allemandes et au consentement, lauteur sinterroge sur la question du tmoignage (deuxime partie), avec bien sr luvre centrale de Jean Norton Cru mais aussi une prsentation du tmoignage des correspondances. Enfin la troisime partie de louvrage porte sur laction des intellectuels pendant la guerre, savants et crivains. Lpilogue aborde la thmatique des sorties de guerre. Comme lcrit Ch. Prochasson, en pensant bien sr son propre rle dhistorien: On ne revient pas des champs de bataille, mme rduits ltat de vieux papiers, sans quelque blessure.

Thérèse Krempp
( Mis en ligne le 29/10/2008 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)