L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

Soldats en Algérie 1954-1962. - Expériences contrastées des hommes du contingent
de Jean-Charles Jauffret
Autrement - Mémoires 2000 /  22.75 €- 149.01  ffr. / 365 pages
ISBN : 2-86260-932-3

Le contingent en Algérie : la réparation d'un oubli

Alors qu'elle n'tait toujours pas acheve, la guerre d'Algrie fut ds l'origine l'objet d'une production ditoriale intense. Depuis 1962, la bibliothque des livres consacrs cette "guerre qui ne disait pas son nom" n'a cess de s'toffer. En 1996, Benjamin Stora recensait pas moins de 2130 ouvrages parus entre 1955 et 1995 (Benjamin Stora, Le Dictionnaire des livres de la guerre d'Algrie, L'Harmattan, 1996, p. 7). Cinq ans plus tard, le catalogue s'est encore enrichi. Parmi les derniers titres parus, le travail de Jean-Charles Jauffret mrite d'tre recens en priorit. L'auteur, professeur l'institut d'tudes politiques d'Aix-en-Provence, traite dans son ouvrage d'un sujet que la trs vaste bibliographie voque n'aborde gure : l'histoire des soldats du contingent en Algrie. Seuls quelques tmoignages, souvent publis compte d'auteur, apparaissent a et l. Les tudes, quant elles, sont rarissimes et de qualit contestable (on songe notamment : Erwan Bergot, Algrie, les appels au combat, Presses de la Cit, 1991 ou encore : Claire Mauss-Copeaux, Appels en Algrie. La Parole confisque, Hachette Littratures, 1999. Pourtant, ce sont prs d'un million deux cent mille hommes qui furent appels ou rappels sous les drapeaux pour tre confronts l'exprience unique de la guerre dans le contexte si particulier et dlicat du conflit algrien. Avec Soldats en Algrie, Jean-Charles Jauffret a faonn une des pierres d'angle fondamentales du monument historiographique de la guerre d'Algrie. D'une certaine manire, il rend galement justice tous ces oublis de la mmoire que furent ces soldats du contingent, aujourd'hui anciens combattants.

Pierre d'angle s'il en est, cet ouvrage ne saurait tre un difice lui tout seul. Il constitue en fait la premire base rigoureusement scientifique d'une histoire que seules les annes permettront d'crire de faon satisfaisante. Jean-Charles Jauffret dfinit lui-mme son travail comme "une premire tentative d'approche" (p. 13). Soldats en Algrie semble en effet relever davantage du souhait de baliser scientifiquement le champ de la recherche et de tirer quelques conclusions provisoires que de la volont d'tablir la version dfinitive de l'histoire du contingent en Algrie.

Scientifique, la mthode mise en oeuvre par Jean-Charles Jauffret l'est assurment. Respectueux des canons traditionnels de la recherche historique, ce travail procde avant tout d'une rflexion sur les sources. L'auteurs les a voulu varies et originales. On note ainsi le recours une riche bibliographie (reprise en fin de volume, ce qui reprsente un outil prcieux), aux archives officielles (celles du Service historique de l'arme de Terre), aux tmoignages crits et oraux et divers documents audiovisuels (tudes et fictions). Paralllement ces sources diffuses, l'auteur a su se crer les siennes propres en se livrant une vaste enqute par questionnaire auprs de 430 anciens appels du contingent (il est noter que l'auteur a t assist dans cette enqute par huit tudiants en matrise). Au-del des rponses apportes au questionnaire stricto sensu (combinant questions ouvertes et fermes), cette enqute a galement permis de mettre la main sur de nombreux fonds privs d'une richesse insouponne (journaux personnels, correspondance, photographies).

N'omettant pas de faire la critique ncessaire de ces sources, en les combinant, en les recoupant, en les infirmant, Jean-Charles Jauffret s'est alors essay dfricher les chemins d'une tude approfondie de l'histoire du contingent en Algrie. Les onze chapitres de l'ouvrage abordent autant de problmatiques ncessaires la comprhension gnrale de cette dimension particulire de la guerre d'Algrie. Ces problmatiques vont des plus concrtes (le droulement de l'appel, le transport des appels, l'armement, le ravitaillement, les loisirs, la vie sentimentale...) au plus philosophiques (les hommes du contingent face aux questions essentielles de la mort, de la dsobissance et de la violence lgitimes, de la torture). L'auteur s'attache galement traiter certaines problmatiques plus inattendues, mais nanmoins ncessaires la restitution d'un climat, comme celles relatives la camaraderie entre appels ou la culture de guerre. Un dernier chapitre consacr au retour du contingent en mtropole ouvre la voie une tude de la mmoire de la guerre chez les anciens combattants d'Algrie, sujet dlicat entre tous. Au regard de ce descriptif, il demeure ncessaire de se garder de croire que l'auteur se contente d'un regard impressionniste : les notes infrapaginales, nombreuses et tayes, donnent une assise rigoureuse au texte.

Un bilan positif donc. Et qui ouvre sur de nombreuses perspectives. Jean-Charles Jauffret fait l'incontestable dmonstration que les champs ouverts aux historiens sont encore vastes et vierges. Les voies d'accs sont dsormais balises par Soldats en Algrie.

Guillaume Zeller
( Mis en ligne le 15/09/1999 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)