L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

A l'écoute de Clausewitz
de Gil Fiévet
Addim 1998 /  / 155 pages

Ainsi pensait Clausewitz

Ni essai historique, ni biographie, ce livre est un outil didactique. A celui qui ne connat le gnral Karl von Clausewitz que de nom, le gnral Gil Fivet, ancien commandant en second de l'cole suprieure de guerre, propose des clefs pour apprhender la pense du stratge prussien. Mais ce n'est pas l son seul but : par del l'objet mme de la stratgie militaire, l'auteur entend sensibiliser le lecteur aux possibilits offertes par la pense clausewitzienne la stratgie conomique contemporaine.

L'oeuvre majeure de Clausewitz, Vom Kriege, la lecture qui en fut faite lors de sa parution et celle que l'on peut en faire aujourd'hui - dans le domaine conomique notamment - forment les grandes csures de l'ouvrage. Les sujets abords sont tays par des exergues, contenant de larges extraits de Vom Kriege. Les philosophes qui mettent en lumire les diffrentes analyses de la pense clausewitzienne ne sont pas oublis par l'auteur.

Les concepts fondamentaux poss par Clausewitz dcoulent des dfinitions qu'il a donnes de la guerre. Ces dfinitions, d'abord moniste, puis dualiste, et enfin trinitaire, soulignent le perptuel mouvement de sa pense. Il ttonne, cherche, affine sa rflexion pendant plus de dix ans (1815-1830). C'est le rapport entre thorie et apprhension du rel qui rend son travail si riche.

Pour comprendre la guerre, le gnral prussien a cherch en cerner l'essence mme. La guerre lui est apparue d'abord par nature "comme un acte de violence destin contraindre l'adversaire excuter notre volont" (dfinition moniste). Ainsi s'explique la logique de "l'ascension aux extrmes" qui dfinit la guerre absolue. Puis, prenant en compte la complexit du rel, Clausewitz a considr deux espces de guerre (dfinition dualiste) : la guerre mort - absolue -, et la guerre modre - celle de la dfense des frontires par exemple -. Nanmoins, cette dfinition de la guerre ne put rpondre totalement la question fondamentale qu'il s'tait pose : "Pourquoi la guerre relle n'obit-elle pas sa nature ?" Parce que "la guerre est une politique qui livre des batailles au lieu d'envoyer des notes".

Ds lors, il a nonc une dfinition de la guerre qui repose sur un systme trois composantes : la violence du peuple, le calcul stratgique du chef militaire et l'intelligence du dirigeant politique (dfinition trinitaire). Comme dans tout systme, il y a bien sr interdpendance des composantes qui le forment, cependant une hirarchie y apparat, car "la politique est la matrice dans laquelle la guerre se dveloppe" : c'est donc la politique, ayant sa propre nature, qui engendre la guerre. Les consquences de cette analyse seront lourdes dans le rapport entre le militaire et le politique au cours des XIXe et XXe sicles. A partir de ces dfinitions, le penseur prussien a pos dialectiquement tous les concepts qui font la guerre, politique-militaire, stratgie-tactique, dfensive-offensive. Mais l'vidence, Clausewitz ne fut pas toujours bien compris au cours des XIXe et XXe sicles. Vilipend comme le penseur de la guerre absolue par certains dmagogues, considr comme dpass par nombre de militaires qui refusaient la subordination du chef de guerre au politique, Clausewitz fut souvent trahi. Son oeuvre fut l'objet de lectures partielles ne prenant pas en compte dans leur globalit les paradigmes qu'elle contient. Trop moderne pour son poque, la pense clausewitzienne fut souvent mal reue.

Si l'essence de l'conomie diffre de celle de la guerre, les modes d'analyse de ces phnomnes prsentent des analogies. A tel point que Clausewitz, ce penseur non dogmatique, dialecticien, ayant conscience de la place du rel dans toute rflexion thorique, doit inspirer, selon l'auteur, les penseurs et les acteurs de la vie conomique d'aujourd'hui o la pense stratgique tient une place de premire importance.
Comme un cours de bonne tenue, ce livre met l'esprit en veil. Reste au lecteur plonger dans la source mme de la pense de Clausewitz : son oeuvre.

Michel Roucaud
( Mis en ligne le 13/12/1998 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)