L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

Correspondance générale - Tome 6 - Vers le Grand Empire, 1806
de Napoléon Bonaparte et Collectif
Fayard 2009 /  53.90 €- 353.05  ffr. / 1480 pages
ISBN : 978-2-213-64385-4
FORMAT : 15,5cm x 24cm

L'auteur du compte rendu : Archiviste-palographe, docteur de l'universit de Paris I-Sorbonne, conservateur en chef du patrimoine, Thierry Sarmant est adjoint au directeur du dpartement des monnaies, mdailles et antiques de la Bibliothque nationale de France. Il a publi Les Demeures du Soleil, Louis XIV, Louvois et la surintendance des Btiments du roi (2003), Vauban : l'intelligence du territoire (2006, en collaboration), Les Ministres de la Guerre, 1570-1792 : histoire et dictionnaire biographique (2007, dir.).

''Je suis Charlemagne''

Lanne 1806 peut tre considre comme lapoge de la carrire de Napolon. Au lendemain dAusterlitz, lempereur est le matre de lEurope occidentale, un nouveau Charlemagne. Pour le pape, je suis Charlemagne, parce que, comme Charlemagne, je runis la couronne de France celle des Lombards et que mon Empire confine avec lOrient (au cardinal Fesch, 7 janvier 1806, repris en substance le 14 fvrier).

Cest alors que nat lide du Grand Empire, expression bien connue des manuels, mais dont il nest pas inutile de rappeler quelle vient sous la plume de lempereur lui-mme, qui parle Talleyrand dun projet dorganisation du Grand Empire (3 mars 1806). Sous ce nom, Napolon embrasse lEmpire franais proprement dit et les tats qui lui sont soumis, dont il pense faire une vritable fdration: Nous nous rservons de faire connatre par des dispositions ultrieures les liaisons que nous entendons qui existent aprs nous entre tous les tats fdratifs de lEmpire franais. Les diffrentes parties indpendantes entre elles, ayant un intrt commun, doivent avoir un lien commun (au Snat, 12 janvier 1806). Mme discours Joseph, deux semaines plus tard: Mon intention est de mettre le royaume de Naples dans ma famille. Ce sera, ainsi que lItalie, la Suisse, la Hollande et les trois royaumes dAllemagne, mes tats fdratifs, ou vritablement lEmpire franais ( Joseph, 27 janvier 1806). Le Grand Empire doit donc tre une fdration, mais une fdration de membres ingaux, o la France gardera la prpondrance.

Ce Napolon, qui a revtu les dfroques de lancienne monarchie, qui partout lve des trnes et des grands fiefs, est-il lhomme dun nouvel absolutisme? Cest ce que nous donnerait penser une observation superficielle, mais le vocabulaire et le ton sont trompeurs. lextrieur, le projet du Grand Empire ne fait que continuer celui de la Grande Nation et de son cortge de Rpubliques-surs. lintrieur, le monarque se dfie des nobles et des prtres. A le lire, cest l, bien plutt que du ct des jacobins, que semblent rsider les grands foyers dopposition. Pie VII rsiste-t-il sa politique, lEmpereur menace: je rduirai le pape tre lvque de Rome (7 janvier 1806). A Fouch, il demande le nom des individus de lancienne noblesse qui se comportent mal (7 avril 1806). En 1806, le despotisme de Napolon, cest le Code civil rpandu dans toute lEurope, lintgration des juifs, lesprit profondment irrligieux du gouvernement. Cest bien la Rvolution qui se poursuit et imprime sa marque sur la socit.

Cest dire quavec ce sixime volume de la Correspondance gnrale de Napolon lintrt ne faiblit pas, bien au contraire. Le hros montre cent visages, tantt dur et tyrannique, tantt enjleur, tantt mgalomane, tantt administratif et tantt visionnaire. Curieux despote qui, dans une lettre Josphine, cite de mmoire le Jean-Jacques Rousseau de La Nouvelle Hlose

Thierry Sarmant
( Mis en ligne le 25/08/2009 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)