L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

Histoire de l'immigration et question coloniale en France
de Nancy L. Green , Marie Poinsot et Collectif
La Documentation française 2008 /  20 €- 131  ffr. / 280 pages
ISBN : 978-2-11-006792-0
FORMAT : 17cm x 24cm

L'auteur du compte rendu : Grgory Prmon est agrg d'histoire-gographie.

Les étrangers au temps de...

Cet ouvrage constitue une belle rponse lExposition coloniale de 1931, intitule Les trangers au temps de lExposition coloniale. En effet, cest un pari audacieux qua relev et russi la Cit nationale de lhistoire de limmigration que de consacrer son premier colloque aux liens entre immigration et colonisation.

Ce travail a notamment t rendu possible grce aux travaux novateurs de trois historiens aujourdhui disparus. Abdelmalek Sayad tout dabord. Il sest longuement interrog sur les liens entre migration et immigration, en portant une attention soutenue au lieu dorigine des immigrs. Dans les annes 1980 et lentreprise tait alors indite -, William B. Cohen a longuement tudi le regard des blancs sur les noirs. Derniers travaux lorigine de colloque : ceux de Philippe Dewitte. Dans son ouvrage, Les Mouvements ngres en France, 1919-1939, il analyse le contenu et la varit des mouvements noirs qui naissent en France aprs la Premire Guerre mondiale.

Quels sont les liens qui unissent immigration et colonisation ? Les deux ne sont pas a priori lis tant en France limmigration dorigine europenne a pu avoir dimportance. Les liens ne sont pas donc directs mais ils existent. Dans quelles conditions se sont effectues les migrations de ceux qui arrivent des colonies en mtropole ? Quelles reprsentations ont-ils de la terre qui les accueille ? Comment sont-ils accueillis ? Comment vivent-ils en mtropole ? Quelles images a-t-on de ces hommes ?

Cest tout lintrt de cet ouvrage que dembrasser de larges pans de lhistoire pour rpondre ces questions. Lhistoire des reprsentations est largement privilgie pour expliquer le phnomne. Les auteurs sinterrogent ainsi tout dabord sur Les mots pour le dire et terminent leur ouvrage sur Le dire en images. Il sagit alors de savoir quelles sont les images que les mtropolitains ont des immigrs coloniaux et inversement, quelles reprsentations ces derniers ont du pays qui les accueille.

Certains champs historiques, aujourdhui en partie dlaisss, sont de nouveau mobiliss tandis que dautres trs novateurs sont mis en avant. Cest ainsi que lhistoire du travail retrouve sa place dans ces tudes, notamment travers la contribution de Laure Pitti (Ordre colonial, migrations de travail et expriences militantes : le cas des Algriens en France (1945-1975)). Plus originale, une trs grande place est accorde lhistoire du genre : gender studies et colonial studies - aujourdhui parfaitement intgres dans lhistoriographie amricaine se rencontrent de manire fconde et originale en France. Enfin, quil sagisse du Corps de limmigr en France ou des Champions noirs, une partie est consacre aux reprsentations du corps et aux pratiques de sant, Richard C. Keller poussant lironie jusqu voquer Les deux corps de limmigr en France dans les annes 1970.

On ne peut par ailleurs que saluer le srieux, la rigueur et loriginalit des mthodes mises en uvre pour tudier les liens finalement troits entre colonisation et immigration, tude qui sappuie sur les sources les plus diverses. Les auteurs nhsitent ainsi pas pratiquer une histoire comparative, comparant par exemple lintgration sociale et lappartenance citoyenne des Antillais en France et aux tats-Unis. Ils savent ainsi dpasser le cadre initial de la France et de ses colonies pour mieux les comprendre. Quant aux sources utilises, elles sont dune grande varit : des mres de famille aux femmes mancipes sur fond de mythe de lOrientale, Lucie Vivier tudie ainsi limage des Maghrbines dans le cinma franais.

Grégory Prémon
( Mis en ligne le 15/09/2009 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)