L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

Le Naufrage - 16 juin 1940
de Eric Roussel
Gallimard - Les journées qui ont fait la France 2009 /  19 €- 124.45  ffr. / 249 pages
ISBN : 978-2-07-073494-8
FORMAT : 15,1cm x 22cm

Lauteur du compte rendu : agrge dhistoire et docteur en histoire mdivale (thse sur La tradition manuscrite de la lettre du Prtre Jean, XIIe-XVIe sicle), Marie-Paule Caire-Jabinet est professeur de Premire Suprieure au lyce Lakanal de Sceaux. Elle a notamment publi LHistoire en France du Moyen ge nos jours. Introduction lhistoriographie (Flammarion, 2002).

Jours de désastre !

Dans la collection Les Journes qui ont fait la France, Gallimard publie un texte d'ric Roussel sur le 16 juin 1940. crivain, journaliste, prsident de lInstitut Pierre-Mends-France, ric Roussel est lauteur de plusieurs biographies (sur G. Pompidou, sur Jean Monnet, sur de Gaulle, sur Pierre Mends France). Il sait prsenter en quelques phrases un personnage, expliquer son action, camper le dcor.

En choisissant de dcrire les heures noires du dimanche 16 juin 1940, au cours desquelles, Bordeaux, seffondre la Troisime Rpublique et se noue la dcision de larmistice, tandis que Paul Reynaud cde la place au marchal Ptain, ric Roussel affronte un moment particulirement tragique de lhistoire contemporaine franaise. En son temps, vif, Marc Bloch avait analys LEtrange dfaite. Lauteur rappelle aussi le jugement svre et lucide de la philosophe Simone Weil:Juin 1940 na pas t le complot dune fausse lite. Ce fut une dfaillance, une abdication de lensemble de la nation (p.53). Ici, pourtant, ric Roussel dlaisse curieusement tout le contexte dune France bout de souffle, envahie, dfaite militairement, pour se concentrer sur le ballet des hommes politiques, de leurs ambitions, de leurs espoirs, de leur rsignation. Un catalogue des faiblesses humaines, des petites mesquineries, des rancurs et des rancunes assouvies. En huit chapitres, ric Roussel en fait le tour, en rinstallant des hommes quil connat bien: De Gaulle, Jean Monnet

A le lire, le sentiment prvaut dune collection de biographies, dresses avec talent, certes; la petite histoire et lanecdote sinvitent avec la figure dHlne de Portes, la matresse de Paul Reynaud. On retrouve en portraits incisifs tous les acteurs du drame: Philippe Ptain, de Gaulle, qui incarne le refus et se voit consacrer un chapitre entier! Mais aussi des figures moins connues comme Georges Mandel.

Se dessine le tableau impitoyable dun pays us, dune dfaillance dramatique de ses lites quelque bord quelles appartiennent, dun pacifisme aveuglant, dun systme politique incapable de renouvellement ou de sursaut. On peut appliquer lensemble de la classe politique franaise le jugement au vitriol que portait le gnral de Gaulle sur Lebrun, prsident de la Rpublique en juin 1940: Au fond, comme chef de l'tat, deux choses lui avaient manqu: quil fut un chef, quil y eut un tat (Mmoires de guerre, cit.p. 14).

Un texte destin au grand public cultiv (selon la formule consacre), qui est loin dtre ennuyeux, complt dune biographie et dun index, mais qui laisse un peu sur sa faim lhistorien. On reste trs largement dans lcriture dune histoire politique trs traditionnelle, centre sur les moindres dtails, mais drudition sche. On aurait aim mieux comprendre la socit franaise sur laquelle sadossent les responsables qui empruntent les chemins de larmistice (chapitre 4), or celle-ci est assez largement absente des analyses de lauteur tout entier centr sur le personnel politique et son ballet, les petites combinaisons, le got du pouvoir, pour les plus mdiocres, limpuissance pour les meilleurs. Certes la collection sy prte sans doute, mais ce nest pas le cas de tous les volumes, pensons par exemple aux livres trs diffrents dArlette Jouanna sur la saint Barthlemy ou de Michel Winock sur le 13 mai 1958, qui ont davantage englob lvnement dans une analyse densemble qui lui donne sens.

Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 16/03/2010 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)