L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

Révolution, Consulat, Empire - 1789-1815
de Michel Biard , Philippe Bourdin , Silvia Marzagalli et Collectif
Belin - Histoire de France 2009 /  36 €- 235.8  ffr. / 709 pages
ISBN : 978-2-7011-3366-9
FORMAT : 17cm x 24cm

Un manuel passionnant, c’est possible !

Les ditions Belin se lancent dans une ambitieuse entreprise de publication dune nouvelle histoire de France en treize volumes sous la direction de Jol Cornette. Une premire salve compose de quatre ouvrages est parue fin 2009, dont lun est consacr la priode 1789-1815. On ne peut sempcher de le dire tout de suite, cest une belle russite. Louvrage a t divis chronologiquement en trois parties, traites par trois auteurs spcialistes des priodes concernes, Michel Biard pour la Rvolution franaise jusqu la fin de la Convention (1789-1795), Philippe Bourdin pour le Directoire (1795-1799) et Silvia Marzagalli pour le Consulat et lEmpire (1799-1815).

Louvrage combine une approche chronologique et une approche thmatique. La priode tant particulirement dense et riche en vnements, ce traitement est apprciable. Aprs les chapitres davantage orients vers les aspects politiques et traits chronologiquement, on trouve des synthses sur lconomie, sur les cultes, sur les contre-rvolutions et enfin sur les relations internationales en gnral et sur la guerre en particulier.

Le rcit est clair sans tre simpliste, didactique sans tre ennuyeux. Il est non pas illustr mais tay par une documentation trs abondante. Cest, en sus de la qualit du rcit, le point fort en mme temps que la spcificit de ce manuel. La varit des documents est grande: tableaux de matres, iconographie populaire (avec une belle place faite la caricature), extraits de libelles, de pamphlets, de traits politiques ou de textes philosophiques. On y trouve la fois les sources les plus clbres partout reprsentes (et cest ncessaire dans un ouvrage tel que celui-ci), mais galement des sources certes connues des chercheurs mais fort peu du grand public. Les auteurs ont puis dans les grands muses, les centres darchives et les collections particulires, quils soient publics ou privs, franais ou trangers. Chaque document est pourvu dune courte notice lidentifiant prcisment (localisation, origine, date, contexte de production) et en donnant en quelques lignes le sens et lintrt.

A lhistoire qui rpond, succde, sans sy opposer, celle qui questionne selon lheureuse formule de Jol Cornette. Suivent en effet des chapitres rangs sous le titre Latelier de lhistorien qui regroupent des outils prcieux, utiles ltudiant, au chercheur, au professeur mais aussi intressants pour lamateur. On trouve des exemples de sources analyses (caricatures rvolutionnaires par exemple), des tudes de cas partir de documents (meurtre spectaculaire de lintendant de Paris Berthier de Sauvigny le 22 juillet 1789). Quelques exemples montrent que les dbats sont loin dtre clos sur la Rvolution: une place est bien videmment faite aux interprtations de la Terreur, mais aussi dautres sujets comme la place des femmes dans la Rvolution ou encore le sens donner la premire abolition de lesclavage en 1794. Enfin, une synthse fait le point sur lhistoriographie de la Rvolution depuis les origines (cest--dire depuis lvnement lui-mme en ralit) jusqu nos jours. Dindispensables outils viennent complter lensemble: une chronologie claire et lisible, une trentaine de notices biographiques sur les protagonistes de la priode, une bibliographie classe par chapitre, une table des rfrences iconographiques et textuelles et, bien entendu, un index. Ajoutons un dtail qui parat secondaire mais qui joue un grand rle pour un ouvrage de quelque sept cents pages: la mise en page est dune clart remarquable, le livre, malgr son volume et sa densit, est trs agrable lire.

Il faut bien le reconnatre, on lit la plupart du temps un manuel par obligation, pour aborder une priode mal connue, se remettre niveau sur un point oubli ou encore vrifier tel ou tel dtail, mais rarement par plaisir... Une fois nest pas coutume, ce manuel est plaisant lire, on se surprend ne pas arriver sen dtacher! Manuel ne rime donc plus avec ennui. Non plus quavec fausse objectivit affiche. Le fait que lon voie lhistorien au travail dans la deuxime partie, que lon assiste la construction, partir des mmes matriaux, de diffrentes interprtations autour dun mme sujet invite considrer lhistoire comme une construction ttonnante indfiniment retravaille et non comme une somme stabilise, rsultat dune synthse raisonnable. Tout rcit historique est une construction non neutre. Et cela sapplique invitablement au rcit de la premire partie: cette histoire qui rpond est forcment oriente. Mme si elle sefforce ne pas gommer les interprtations concurrentes, elle prend parti, cest sans doute particulirement le cas de la priode napolonienne. Et cest peut-tre un reproche que lon lui fera: abrit derrire un style apais et propre lcriture des manuels, la premire partie peut apparatre comme le rsum de ce qui est communment admis par opposition aux dbats de la deuxime partie. Mais faisons plutt confiance la sagacit du lecteur et sa capacit explorer la bibliographie fournie!

Cécile Obligi
( Mis en ligne le 13/04/2010 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)