L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

Bruckberger, l'enfant terrible
de Bernadette & Bernard Chovelon
Cerf - L'Histoire à vif 2011 /  20 €- 131  ffr. / 284 pages
ISBN : 978-2-204-09240-1
FORMAT : 13,7cm x 21,5cm

Regards sur Bruckberger

Bernard et Bernadette Chovelon viennent dcrire Bruckberger. Lenfant terrible, paru aux ditions du Cerf. Comme lindique lditeur ds les premires pages de cet intressant ouvrage, les auteurs ont entendu offrir un trs large public une approche plutt bienveillante du pre Bruckberger, cette personnalit tonnante, admire et fortement critique. La tche ntait pas aise, loin sen faut. Si les auteurs nont pas voulu faire uvre dhistorien, Bernard et Bernadette Chovelon ont nanmoins trait la trajectoire hors du commun de Bruckberger. Et ce dans ses tapes et cts moins connus.

Assurment, la figure de Raymond Lopold Bruckberger est originale et truculente. Il fut en effet un enfant terrible, comme les auteurs de louvrage lindiquent demble. Bernard et Bernadette Chovelon prcisent en sus quils ont fait montre de libralisme sagissant des paradoxes et des errements du religieux dans sa conduite prive et dans ses rapports avec ses suprieurs. La provocation tait partie intgrante du pre Bruckberger, dont la vie a toutefois t domine () [par] son amour inconditionnel pour Jsus Christ, un amour quil na jamais oubli dans les pires preuves, un amour qui lui a donn en abondance une joie communicative et gnreuse jusqu son dernier jour, un amour qui a travers les nombreuses et violentes temptes de sa vie sans jamais faiblir.

Le prtre dominicain est issu dun milieu social dfavoris. Son pre Franck tait autrichien et eut cinq enfants dont la jeunesse a t tout le moins difficile. Pis, lenfance de Bruckberger fut douloureuse. En 1914, lorsque la Grande Guerre clate, les injures haineuses fusent dans la cour dcole de Murat. Le jeune Raymond Lopold Bruckberger est cette poque trait de boche et dennemi. En raison de ses origines autrichiennes et de son refus de prendre la nationalit franaise, son pre fut considr comme espion et connut lemprisonnement. Il russit toutefois svader. Il en profita pour rejoindre lAutriche et sy installer dfinitivement. Par la suite, il ne soccupa gure de sa famille reste en France. Celle-ci sombra dans la misre. Les biens familiaux furent par exemple mis sous squestre. Ce qui conduisit la famille Bruckberger vivre de la charit.

Lopold tudia au collge Saint Eugne Aurillac, ce qui fut pour lui une vritable boue de sauvetage. Ensuite, il entra dans lordre des dominicains, dont la devise est contempler et transmettre aux autres ce que lon a contempl. Il fera sien ce mot dordre. Cette mission, crivent les auteurs, a empli toute son existence sous des formes diverses: prire, liturgie, lectio divina, prdication, tude, cinma, rencontres, criture de nombreux livres. Lordre des dominicains lui demanda daccueillir les visiteurs au couvent et de diriger la revue thomiste de lordre, consacre comme son nom lindique Saint Thomas dAquin. Il fera la connaissance des poux Maritain et de Georges Bernanos de retour dEspagne, lequel lui fera prendre conscience des horreurs du franquisme.

Au dbut de la Seconde Guerre mondiale, Bruckberger sengage dans les corps francs et lutte contre les Allemands. Il fait notamment la connaissance de Darnand. Bless, puis fait prisonnier, il parviendra schapper. Il fera la connaissance de Gaston Gallimard, quil conseillera. Gaston Gallimard ne fuira pas et acceptera que Drieu La Rochelle soit nomm directeur de la NRF la demande des Allemands. Bruckberger essaya par ailleurs de dissuader Darnand de collaborer avec lennemi. Finalement, le prlat sera arrt par la Gestapo, puis nouveau emprisonn et libr. Il sengage alors dans la Rsistance et fait la connaissance dAlbert Camus. Il gagne Paris pour sa libration et se rend la messe clbre Notre Dame de Paris. A cette occasion, il obtiendra que ne soit pas prsent le cardinal Suhard, qui stait compromis avec loccupant nazi. A la Libration, il tentera de sauver de la peine de mort des collaborateurs comme Darnand.

Il frquenta galement les milieux du cinma et de la littrature, ce qui lui vaudra des problmes avec lordre des dominicains. Ami de Robert Bresson, il tourne avec lui Les Anges du pch, dont il avait crit le scnario. Ce fut un vritable succs. Alors quil se mit en mnage avec une femme, il contesta le concile Vatican II et prit des positions allant dans le sens des intgristes.

Bref, un personnage haut en couleurs.

Jean-Paul Fourmont
( Mis en ligne le 05/07/2011 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)