L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

L’Abdication - 21-23 juin 1815
de Jean-Paul Bertaud
Flammarion - Au fil de l'histoire 2011 /  22 €- 144.1  ffr. / 356 pages
ISBN : 978-2-08-124016-2
FORMAT : 13,5cm x 22cm

La chute

Professeur mrite des universits, Jean-Paul Bertrand vient de publier un ouvrage sur la chute de Bonaparte. Intitul LAbdication 21-23 juin 1815, ce livre est paru aux ditions Flammarion. Ds sa prime enfance, lauteur a baign dans les souvenir des Chouans. Il faut rappeler quavec un pre venden et une mre bretonne, Jean-Paul Bertaud tait en quelque sorte prdestin sy intresser. Il en a dailleurs tir une passion dvorante pour lhistoire de France.

Fin connaisseur de la Rvolution franaise et de lEmpire, Jean-Paul Bertaud a crit une vingtaine douvrages sur ce sujet, dont Quand les enfants parlaient de gloire (2006) et Les Royalistes et Napolon (2009) qui a t distingu du prix de la Fondation Napolon. Dans la prsente tude, luniversitaire revient sur les consquences directes de la dfaite des soldats de lEmpereur Waterloo face aux Anglais et aux Prussiens, commands respectivement par Wellington et Blcher.

Alors que la dfaite paraissait invitable, Charles Franois Huchet de la Bdoyre recommanda Bonaparte daller demander le soutien des assembles. Il faut, dclara-t-il avec loquence, que lEmpereur, sans sarrter en route, se rende directement dans le sein de la reprsentation nationale; quil avoue franchement ses malheurs et que, comme Philippe Auguste, il offre de mourir en soldat et de remettre la couronne au plus digne. Les deux chambres se rvolteront lide dabandonner Napolon et se runiront lui pour sauver la France.

Si loption paraissait sduisante, elle nen tait pas moins utopique. Laisser sombrer larme pour atteindre Paris ne constituait en rien une ide politiquement profitable. Lopinion ne gota gure les prcdents de la campagne dEgypte et de celle de Russie. En outre, Paris salarmait des rcentes dconvenues de larme impriale. Pis, Paris sagitait. Les dputs ntaient pas en reste, de mme que le puissant ministre de la police Fouch. Dans la capitale, daucuns songeaient la dchance de lEmpereur et son remplacement par le duc dOrlans. En effet, le cousin de Louis XVI et fils dun prince rgicide ne dplaisait pas aux militaires...

En dpit de tous ces mauvais augures, lEmpereur dcida de retourner Paris afin de rclamer ltablissement dune dictature de salut public. Il lui fallait effectivement obtenir le vote des dputs pour lever de nouvelles contributions en hommes, mais aussi en argent sonnant et trbuchant. Son retour contribuerait contenir les dignitaires du rgime aux abois. Par ailleurs, la situation ntait pas aussi dsespre que daucuns laffirmaient: dans lOuest, la rvolte royaliste tait contenue, dans le Nord, les place fortes tenaient encore et, lEst, les troupes napoloniennes marchaient sur Genve.

Pourtant, le destin du grand homme bascula. Celui devant qui sabaissrent tout ce que lEurope comptait de ttes couronnes dut finalement se rsoudre quitter le pouvoir suprme. A laide darchives, de journaux et de mmoires revisits, Jean-Paul Bertaud plonge le lecteur au cur des affres de labdication de Napolon Bonaparte.

Jean-Paul Fourmont
( Mis en ligne le 15/11/2011 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)