L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

La Conspiration du général Malet - 23 octobre 1812 - Premier ébranlement du trône de Napoléon
de Thierry Lentz
Perrin 2012 /  23.50 €- 153.93  ffr. / 340 pages
ISBN : 978-2-262-03238-8
FORMAT : 14,2cm x 21,2cm

L'auteur du compte rendu : Pascal Cauchy est matre de confrences lInstitut dtudes politiques de Paris et chercheur au Centre dhistoire de Sciences-Po. Il a notamment publi La IVe rpublique (2004) et Il ny a quun bourgeois pour avoir fait a ! Laffaire de Bruay en Artois (2010).

Un éclatant coup d’État

La conspiration du gnral Malet, qui se droula en octobre 1812 alors que lempereur tait Moscou, est une des histoires les plus rocambolesques qui soient. Profitant de labsence durable de Napolon, un officier gnral, prisonnier dEtat, entreprend un coup dEtat des plus audacieux, et parvient en une nuit renverser lEmpire et ce, sans complice aucun, ou presque.

Le gnral Malet est un de ces officiers forgs par la rvolution, mais ses qualits nont gure prvalu lui procurer une brillante carrire militaire. Des malversations durant son sjour en Italie lont men vers une voie de garage et dans les effluves de la rancur. Ds lors, une carrire de comploteur lui sied mieux. En 1808, une aventure risque de lui couter cher. Mais, son cas, pris dans un jeu complexe de rapport de force au sommet de lEtat, lui vaut la mansutude de lEmpereur.

Cest dans sa rsidence force, la maison du docteur Dubuisson, prs de la barrire du Trne, que Malet fomente un coup plus spectaculaire encore. Son projet est dune extrme simplicit. Il lui suffit dapparatre en grand uniforme lentre dune caserne, dannoncer la mort de lEmpereur devant Moscou, de faire croire la formation, par le Snat, dun gouvernement provisoire et de distribuer des dizaines dordres et de snatus-consultes. En 24 heures, Paris doit tre en tat de sige, les principaux centres du pouvoir occups par la garnison, les ministres et les prfets arrts et remplacs par des dtenus politiques quun ordre opportun aura fait librer.

Ainsi, sans vritable complice, uniquement sur la foi en une fausse nouvelle, Malet sattache des fidlits, ses ordres son excuts. Le prfet de la Seine est arrt, Savary le ministre de lintrieur, chef de toutes les polices de lEmpire, est surpris au saut du lit. Mais, tout chancle quand le colonel Doucet refuse de croire la terrible nouvelle et souponne demble Malet dtre un mystificateur. Le comploteur est arrt mais son complot perdure, il faut remonter la chaine des ordres pour mettre fin linvraisemblable affaire.

Les autorits se ressaisissent. Mais les sanctions sont la hauteur de la peur des chefs. 14 condamns mort, Malet et ses complices malgr eux dont la plupart ne se connaissaient pas. A son retour, Napolon comprend toute de suite la gravit de laffaire. Ce complot de Vaudeville rvle la fragilit de tout le systme imprial. Le rflexe dynastique navait mme pas opr une salutaire prservation de ldifice. Personne navait, durant ces quelques heures dramatiques, song un seul instant au Roi de Rome.

Thierry Lentz nous compte ici cette aventure dans ses moindres dtails, il a renou le fil qui tient tous les acteurs de laffaire grce une lecture patiente des archives, une parfaite connaissance des crits du temps et une remarquable rudition. Il nous propose un grand livre dhistoire dans lequel lvnement est comme la carotte de forage dans lAntarctique, qui permet de remonter le temps avec une grande prcision et de ramener la surface une foule dinformations prcieuses et indites.

Lauteur nous livre un passionnant regard sur les mcanismes du pouvoir imprial au fait de sa puissance. Les rivalits y ont leur place, les ambitions aussi mais les enjeux sont considrables dans un pays qui domine lEurope de Madrid Moscou. Enfin, cest aussi lhistoire de toute une gnration ne dela Rvolution qui tente dinventer un nouveau rgime la lgitimit mal assure.

Le contexte assurment est essentiel pour comprendre la complot de Malet. Napolon est un chef de guerre et la nouvelle de sa mort navait rien de si invraisemblable une fois passe lmotion. Aprs tout, Bonaparte navait-il pas russi se hisser au pouvoir sur un formidable coup de bluff le 18 Brumaire? Bien sr, on peut supposer que le complot de Malet se serait arrt une fois la nouvelle dmentie. Mais en 1812, il fallait quinze jours cette nouvelle pour franchir les 400 lieues de Moscou Paris.

Pascal Cauchy
( Mis en ligne le 03/04/2012 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)