L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

Une guerre au loin - Annam, 1883
de Sylvain Venayre
Les Belles Lettres 2016 /  17,50 €- 114.63  ffr. / 164 pages
ISBN : 978-2-251-44599-1
FORMAT : 13,3 cm × 21,0 cm

Sylvain Venayre a collabor Parutions.com

Récit d’Histoire

Professeur dhistoire contemporaine luniversit Grenoble-Alpes, historien de la sensibilit, spcialiste du voyage (Panorama du voyage, 2012), Sylvain Venayre poursuit une uvre originale. Son dernier livre, Une guerre au loin, sous un format assez mince, est un grand livre, une rflexion sur lhistoire qui se construit, sur lhistoire qui scrit, sur le sens des mots, le statut du tmoin, sur ce que lon peut savoir de ces guerres au loin, ralit vcue par Pierre Loti en 1883, mais galement ralit de ce dbut de XXIe sicle.

Lvnement analys est dans une certaine mesure assez anecdotique. Le 20 aot 1883, la marine franaise livre lassaut aux forts de Hu en Annam, et remporte la victoire: La bataille avait dur moins de quatre heures. Elle avait fait, du ct des dfenseurs de Hu, mille deux cents morts et plus de mille cinq cent blesss, dont on ne connat pas les noms (p.48).

Un observateur sur place : Julien Viaud, officier de marine et auteur clbre sous le pseudonyme de Pierre Loti, qui assiste aux combats de loin, depuis son navire. Il rdige un reportage lintention du Figaro, des articles qui paraissent en septembre, pour les deux premiers non signs; puis, habilement, Francis Magnard, le directeur du journal rvle lidentit de lauteur que, dit-il, chacun a reconnu, publicit garantie pour le journal, mais dsastreuse pour Pierre Loti. Le Ministre interdit la parution du troisime article, met le lieutenant de vaisseau Julien Viaud en disponibilit, le somme dabandonner son poste et de rentrer Paris faire amende honorable auprs de sa hirarchie, ce quoi il se plie ds quil apprend la sanction en dcembre 1883.

Une sanction quil reoit sans la comprendre, tant dans son esprit son reportage ne dconsidrait en rien la marine franaise. Ce quon lui reproche: avoir mentionn lincendie de villages, et tre sorti de son devoir de rserve dofficier en poste. Il affirme ntre en aucun cas un indign, proteste de son amour pour la Marine franaise, proteste de sa bonne foi, fait intervenir ses amis parisiens, dont Juliette Adam. En fait, son retour Paris, laffaire nest plus dactualit, et Pierre Loti en est quitte pour un cong de quelques mois Rochefort. Cet incident a t ensuite largement oubli. Sylvain Venayre, aprs avoir dcouvert une dition rcente du texte dans la version expurge par une maison ddition tahitienne, des fins de dnonciation du colonialisme franais, sest interrog sur cet pisode, non-vnement en quelque sorte, et sa signification.

Cest loccasion pour lhistorien la fois de questionner ces guerres coloniales menes au loin par une Rpublique naissante que les rpublicains venaient de conqurir, les mthodes employes, le regard port sur les indignes, mais galement de se demander ce que pouvaient en connatre les populations franaises. Avec ces articles de Pierre Loti nait le reportage de guerre, promis une belle postrit. Toutefois Sylvain Venayre va plus loin en sinterrogeant sur lcriture du rcit de guerre, une criture qui a une histoire, est le produit de lobservation dun vnement mais sinscrit aussi dans une gnalogie dont lIliade est en Occident lun des premiers jalons. Cette tradition littraire est enrichie par les vnements contemporains: Sylvain Venayre croise avec subtilit la rvolte des cipayes en Inde anglaise (1857) et le moment o Flaubert commence penser Salammb; le rcit de la rvolte des mercenaires dHamilcar est un lointain cho de cette rvolte. Flaubert qui Sylvain Venayre adresse au-del des sicles un clin dil dans sa premire phrase: Ctait au temps du Tonkin, quand Beijing scrivait Pkin ().

Tout lart de ce petit livre trs rudit et subtil est de ne jamais faire apparatre lrudition mais de sadresser au lecteur en utilisant la premire personne, leje qui implique par dfinition la subjectivit et que souvent pour cette raison bannit lhistorien. Histoire rcit, rcit dhistoire qui pousse Sylvain Venayre porter un regard critique et fcond sur le travail de lhistorien dans ce quil a de plus fondamental et sur la faon de le transmettre au lecteur: une mthode solide, une criture brillante qui emporte ladhsion et cre un vritable plaisir. Convoqu, le lecteur ne peut qu tre sduit par ce texte construit en courts chapitres qui crent le suspense et en jouent.

Un beau texte qui joue sur divers registres de la rflexion et de lcriture historique : la collecte des faits, la critique du tmoignage, la part de la subjectivit, la mfiance salutaire lgard des clichs et des anachronismes, le questionnement sur ce que lHistoire apporte au contemporain, et en filigrane une biographie de Pierre Loti, dont on pourrait dire quil est aujourdhui un inconnu clbre de la littrature franaise.

Remis dans le cadre des ''Rendez-vous de lHistoire'' de Blois, le Prix Augustin Thierry rcompense ce livre original de lecture aise, amusante, ce qui ne surprend gure de la part de lauteur de Disparu...

Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 14/10/2016 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)