L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

Histoire des instituteurs et des professeurs - de 1880 à nos jours
de Béatrice Compagnon et Anne Thévenin
Perrin - Tempus 2010 /  10,50 €- 68.78  ffr. / 444 pages
ISBN : 978-2-262-03204-3
FORMAT : 11cmx18cm

Premire publication en aot 2001 (Perrin)

Mythes et légendes enseignantes

Jules Ferry disait : Lducation vaudra ce que vaudra lducateur. Tout nest-il pas dit et fallait-il vraiment faire un livre pour sen convaincre et rpter les travaux de celles et de ceux (ne parlons que des ouvrages de Franoise Mayeur ou de Jacques et Mona Ozouf) qui lont dj si bien montr ? La somme propose subit le prjudice dune forme peu soigne, qui nest pas compense pour autant par de rels apports historiographiques. De fait, lemballage ne satisfait gure, lorsque la bibliographie ne prsente, tel un inventaire la Prvert, que des sources essentielles : plus de 20000 dossiers se trouvent vacues en une ligne. Ces sources en viennent cohabiter avec de la littrature grise qui, au dtour dun chemin - et ce nest pourtant pas rien - croise les manuels pdagogiques signs notamment Ferdinand Buisson. Que dire encore de rfrences tronques et tautologiques ? Quid enfin des tmoignages oraux, soit une petite dizaine dentretiens, apparemment - et bien raison dailleurs - jugs ncessaires, mais dont le recours ne figure quau fil de notes abruptes qui de facto les inscrivent dans lempirisme le plus trivial au dtriment dune relle scientificit ?

Certes, lessentiel nest pas l, mais la lecture en est gne, plus encore si une intense impression de dj vu se ressent ds les premires lignes du chapitre un ( noter que lon cherche en vain une introduction dont lintrt na, semble-t-il, pas t retenu). Assurment, la contextualisation des faits en amont est constitutive mme du mtier dhistorien et loublier est fcheux. Mais des solutions sont alors imaginer. La vision priphrique ou la synthse cavalire sont en droit dtre sollicites pour passer sur lacquis et stendre, avec prcision cette fois-l, sur le neuf. Cette faon de faire na pas t adopte et on peut le dplorer car les nouveauts - et il y en a quelques-unes, on va le voir - se trouvent noyes dans des pages qui nous rappellent, tous, les enseignements suivis au gr des apprentissages dun cursus honorum classique. Elles taient effectivement passionnantes quand elles exaltaient les missions - au sens propre - de ces Hussards noirs au service dune Rpublique vnre et dun discours, pour beaucoup, pro-dreyfusard.

La plus-value est donc dcouvrir dans lanalyse portant sur la priode contemporaine. Une dernire partie, rassemble sous le vocable un peu facile de la dmocratie enseignante, se lit cependant sans dplaisir. 120 pages dfilent, proposant, outre une radioscopie des origines sociales du corps professionnel, certaines indications factuelles sur le renouveau de la formation. Plus intressant est le regard critique port sur la place des enseignants dans la cit et davantage encore sur la reprsentation qu'ils en ont et que la socit leur renvoie. Profils comme des citoyens actifs, ils sont consommateurs de culture et sengagent dans des actions militantes protiformes qui croisent politique et syndicalisme. Les constats conclusifs, qui mlent histoire immdiate et actualit, auraient peut-tre mrit douvrir un essai - nourri par ltude dun pass document et ouvert sous les mots dun argumentaire dtaill - posant les glissements pervers rencontrs aujourdhui par une profession entrane dans des mutations quelle subit plus quelle ne contrle.

Marie Mérite
( Mis en ligne le 21/09/2010 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)