L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

Qu’est-ce qu’un Français ? - Histoire de la nationalité française de la Révolution à nos jours
de Patrick Weil
Gallimard - Folio histoire 2005 /  10.70 €- 70.09  ffr. / 646 pages
ISBN : 2-07-042657-2
FORMAT : 11x18 cm

Edition revue et augmente.

Voir aussi : Patrick Weil, La France et ses trangers, Paris, Gallimard (Folio Histoire), fvrier 2005, 579p. 9.50, 11x18 cm, ISBN : 2-07-041195-8.

L'auteur du compte rendu : Sbastien Laurent, agrg et docteur en histoire, est matre de confrences lUniversit Bordeaux III et lIEP de Paris. Il consacre ses recherches depuis plusieurs annes aux services de renseignements militaires et policiers aux XIXe et XXe sicles. Il est le fondateur de la section "Histoire & sciences sociales" de Parutions.com.



Dieu est-il Français ?

Il est trs rare de lire un livre dont ont sent quil sagit dune oeuvre appele durer. Sans aucun doute la lecture du livre de Patrick Weil, directeur de recherches au CNRS, procure ce sentiment. Fruit de longues annes de travail Quest ce quun Franais ? offre une analyse passionnante dun sujet trs neuf, celui de la nationalit. Publi en 2002 aux ditions Grasset, il ressort aujourdhui en version augmente chez Gallimard, au format poche, dans la collection "Folio Histoire".

Sur une matire touchant la philosophie, au droit et la politique, Patrick Weil accomplit le vritable tour de force de proposer un ouvrage extrmement clair, fond sur un trs impressionnant travail darchives trs diverses. Venu logiquement, aprs un ouvrage sur les politiques de limmigration (La France et ses trangers, Calmann-Lvy, 1991, dernirement dit en poche galement chez Folio), se pencher sur la nationalit, lauteur sest intress un fait trangement oubli par la recherche scientifique, un thme absent des synthses historiques. Or le sujet est central, car lentre dans la nationalit franaise est porteuse de lexercice des droits civils et politiques. Lintrt principal du livre rside dans la dmonstration que le droit de la nationalit franais a t, au-del des crises ethniques, libral et ouvert lintgration des trangers. Cette caractristique juridique et politique nest en fin de compte que la traduction du fait que la France est demeure depuis le sicle dernier un pays dimmigration.

Louvrage de Patrick Weil a pour autre mrite de contrebattre des ides reues et de prciser des termes souvent mal compris : il montre ainsi que le Code civil, tablissant en 1803 le jus sanguinis comme critre dentre dans la nationalit, nemporte pas pour autant une acception ethnique. De mme, une trs heureuse comparaison entre le droit de la nationalit franais et prussien montre que la loi prussienne de 1842 ne repose pas, la diffrence de la conception de la nation, sur une conception ethnique. De la philosophie de la nation au droit de la nationalit, les transformations sont en loccurrence importantes. Patrick Weil montre ainsi que le droit allemand de la nationalit sest largement inspir du Code civil, comme tant dautres parties du droit.

Le livre est riche en dcouvertes : lon apprend ainsi que tout au long du XIXe sicle, les dispositions du Code civil ont favoris le statut dadmis domicile pour les trangers, disposition trs avantageuse que supprimera la loi sur la nationalit de 1889. Celle-ci introduit le jus soli qui ne sera jamais remis en cause mais seulement amnag par les dispositions ultrieures de 1927, 1945 et 1993. La tradition rpublicaine en matire de nationalit telle quelle se fixe en 1889 prend en compte la rsidence passe des trangers et ainsi, dune certaine faon, leur socialisation, leur intgration progressive dans la socit franaise. En 1927, louverture de la nationalit traduit le vieillissement de la population franaise et linquitude dmographique des lites. Louvrage montre ainsi tout au long du livre que le droit nest jamais trs loign du politique. Le contexte politique et idologique est lorigine de ce que lauteur appelle les crises ethniques de la nationalit dans les annes 1930, sous lOccupation, la Libration et dans les annes 1980. Prsente chez dauthentiques antismites, racistes ou racialistes, la vision restrictive de lentre dans la nationalit franaise est plus surprenante chez des libraux ou des modrs comme Franois de Menthon ou Valry Giscard dEstaing. Quoi quil en soit, mis part sous Vichy, les tentatives de rvision de la nationalit demeurrent vaines.

Limpression qui domine la fin de ce livre remarquable est que la question de la nationalit dans sa triple dimension - philosophique, juridique et politique - renouvelle sur bien des points lhistoire gnrale de la France des deux derniers sicles. Avec une approche quelque peu diffrente, Quest ce quun Franais ? complte la trilogie de Pierre Rosanvallon, consacre la dmocratie franaise au XIXe sicle. Plus souvent que les livres, les uvres se rejoignent.

Sébastien Laurent
( Mis en ligne le 10/02/2005 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)