L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

Religion et culture dans les sociétés et les Etats Européens de 1800 à 1914 - Allemagne, France, Italie, Royaume Uni dans leur limite de 1914

Sedes 2001 /  22,90 €- 150  ffr. / 288 pages
ISBN : 2-7181-9363-8.

Sous la direction de Jean-Paul Bled

L’Europe et ses Eglises au XIXe siècle

Les ditions Sedes proposent un manuel trs riche sur la nouvelle question dhistoire contemporaine aux concours du CAPES et de lagrgation. Lapproche de louvrage est donc gographique et permet de mettre en relief les diffrences entre les pays. Rien de semblable en effet entre la trs catholique pninsule italienne, la France effectuant au forceps sa scularisation et la paisible Angleterre victorienne. Un dfi commun rassemble cependant les quatre socits europennes, celui de la scularisation, de lentre du religieux dans le priv et lintime, dfaut de sa disparition longtemps exagre. Le sicle est en effet celui dune transformation du religieux plutt que celui de sa disparition. Ces changements soprent dans plusieurs directions. La privatisation du spirituel semble llment le plus important de la priode. En 1883, Ernest Renan ny verra plus quune affaire de got personnel quand, un sicle plus tt, dans les socits monarchiques dAncien Rgime, lEglise leurs socits, constituait le bras spirituel des rgimes en place et rgissait les travaux et les jours. Le changement est galement thologique. Dans la ligne de la pense de lAllemand Schliermacher, tout un rvisionnisme exgtique et thologique parcourt lEurope protestante mais aussi catholique du XIXe sicle, jusqu' la crise moderniste des annes 1900. Les ouvrages polmiques de Strauss, Renan ou encore Baur comme le parcours dun Newmann sinscrivent dans ce courant de remise en question des textes fondateurs des diffrentes confessions. Les violents dbats entre spcialistes montrent que cette rvolution pistmologique frappant lEglise nest pas accueillie avec facilit, mme au sein du protestantisme o elle oppose libraux et vangliques.

La scularisation ne se fait pas sans heurts. Le XIXe sicle est galement celui dun ravivement de la pit. Il est le sicle de lintransigeantisme catholique, du retour de Rome et de son pontife sur la scne internationale. Les longs pontificats de Pie IX (1846-1878) et Lon XIII (1878-1903) arment le Vatican pour rsister aux assauts de cette modernit. Le fameux Syllabus accompagnant lencyclique Quanta Cura, en 1864, dnonce en quatre vingts propositions les affres de ces temps modernes, libralisme en tte. En juillet 1870, le Concile de Vatican finit par voter le dogme de lInfaillibilit pontificale, signe de ce durcissement et du renforcement de lautorit papale. Cest sans doute ce qui oppose le plus directement les deux grandes confessions : autour de la modernit violemment surgie de lpisode rvolutionnaire, le protestantisme fait le choix de la collaboration quand le catholicisme fait obstacle. Lidentit de ces deux religions et leurs parcours historiques expliquent cette rpartition.

Telles sont les grandes trames dune histoire europenne de la religion au XIXe sicle. Divers parcours intellectuels, diffrents phnomnes sociaux sy rattachent et sont voqus au fil des pages. Ils invitent lire des tudes ensuite plus prcises, les thses en rapport avec cette problmatique, hlas souvent indisponibles sous nos latitudes quand il sagit de ltranger. Les travaux fondateurs dhistoriens italiens tels Scopolla, Traniello ou De Rosa, pour la pninsule, ceux de Thompson pour lAngleterre victorienne, demeurent trangement absents de nos taux nationaux.

Thomas Roman
( Mis en ligne le 22/05/2002 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)