L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

L’épuration sauvage 1944-1945
de Philippe Bourdrel
Perrin 2002 /  24 €- 157.2  ffr. / 571 pages
ISBN : 2262017506

Une page sombre de la Libération

Fruit de la rdition dun ouvrage initialement paru en deux tomes en 1988 et 1991, Lpuration sauvage de Philippe Bourdrel nous revient sous une forme augmente et enrichie de nouvelles archives rgionales. Lors de sa parution, ce livre stait surtout signal par limbroglio judiciaire qui avait alors accompagn sa diffusion. Retire de la vente la suite de la plainte pour diffamation du fils dun F.T.P. incrimin par lauteur, cette tude tait du coup passe plus inaperue quelle ne le mritait, bien quelle vnt, en contrepoint de Lpuration franaise de Peter Novick ou de Lpuration dHerbert Lottman, clairer un phnomne capital pour la comprhension de la France de la Libration : lpuration illgale, mene anarchiquement et hors de toute justice autorise.

Lampleur de cette puration sauvage comme la diversit de ses formes donnent toute la mesure de son importance historique. En effet, les 791 condamnations mort lgalement prononces et mises effet font ple figure au regard des 10 000 15 000 excutions sommaires qui maillrent la Libration, les procs officiels ne psent gure face aux innombrables svices, attentats et autres fusillades tenant lieu de seul jugement prononc arbitrairement et en toute impunit.

Bourdrel insiste raison sur le climat de guerre civile dans la guerre qui a prcd et prpar ce climat insurrectionnel qui se rpandit de toutes les exactions possibles. Si cette terreur sourde sabattit sur toute la France et prit partout le mme visage, il apparat que son intensit varie selon les rgions et atteint un niveau particulirement dramatique au sud dune ligne reliant lestuaire de la Gironde la capitale des Gaules. Le Limousin fut le thtre privilgi de ce jeu de pancrace intestin. Dboussole par laffaissement de lautorit de Vichy au profit de maquis engags dans une lutte dinfluence sans merci, terriblement prouve par des colonnes nazies itinrantes et ivres de sauvagerie, la rgion paya un lourd tribut cette puration sauvage et devint une sorte de champ clos de la violence.

Les motivations de ces actes sont peu ou prou de mme extrace. Derrire la rhtorique de la dfense de la libert, elle est certes une arme politique redoutablement efficace dans un contexte de guerre civile. Pour autant, du Nord au Sud, elle dissimule un nombre incalculable de rglements de compte, de vengeances personnelles assouvies dans le plus grand dsordre au nom dun idal politique. Le Parti communiste, plus enclin prendre ses ordres Moscou que den recevoir du gouvernement du gnral de Gaulle, tint un rle particulirement coupable dans lattisement des passions, pralable, selon lui, lenclenchement dun processus rvolutionnaire. Lidentit et lappartenance sociale des victimes dsignes ou choisies au hasard furent donc pour la plupart sans surprise : les ennemis de classe, bourgeois, prtres et infortuns possdants dsigns comme collaborationnistes ou ptainistes ; les rsistants gaullistes ou issus de la droite, dangereux concurrents ; les lites locales, socialistes et radicales, accuses davoir trahi la rvolution que le Front populaire tait cens inaugurer.

la fois squelle de lOccupation et revers de la Libration, lpuration sauvage a terriblement assombri la page des annes dimmdiat aprs-guerre comme elle a durablement meurtri la mmoire de ses victimes, souvent injustement frappes, et de leurs descendants. Limportance de cet pisode de lhistoire de France, plus grande encore dans certaines rgions, a pourtant longtemps t minimise par les historiens et le populaire. Louvrage de Philippe Bourdrel, loin dtre un simple inventaire rgional de ce phnomne, lui donne tout son relief et lui confre enfin sa juste place dans lhistoire des annes noires.

Jérôme Cotillon
( Mis en ligne le 25/01/2003 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)