L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

L'histoire des intellectuels aujourd'hui
de Michel Leymarie et Jean-François Sirinelli
Presses universitaires de France 2003 /  29 €- 189.95  ffr. / 493 pages
ISBN : 2 13 053161 X
FORMAT : 15x22

Ouvrage sous la direction de Michel Leymarie et Jean-Franois Sirinelli

Une histoire toujours "en chantier"

Lhistoire des intellectuels est un champ relativement nouveau de lhistoriographie. N il y a une vingtaine dannes autour dhistoriens comme Jean-Franois Sirinelli, Pascal Ory (Les intellectuels en France de laffaire Dreyfus nos jours, Armand Colin, 1986) ou Christophe Charle (Naissance des intellectuels, 1880-1900, Editions de Minuit, 1990), il constitue encore une histoire en chantier, pour reprendre lexpression du premier, mais un chantier o les fondations seraient prsent solidement poses.

Apparu dans le sillon de la renaissance de lhistoire politique et de lmergence de lhistoire culturelle la fin des annes 1970, il jouit en effet dune vitalit remarquable. Des synthses importantes portent ce secteur de lhistoire, tel le Dictionnaire des intellectuels franais (Seuil, 1996) dirig par Jacques Julliard et Michel Winock, Le sicle des intellectuels (Seuil, 1997) du mme Michel Winock ou Les intellectuels et la politique en France (PUF, 2001) de Michel Leymarie. Des groupes de recherche le soutiennent galement : le GRHI (Groupe de Recherche en Histoire des Intellectuels) anim par Nicole Racine et Michel Trebitsch lIHTP ou le groupe analogue du CHEVS (Centre dHistoire de lEurope du Vingtime Sicle), derrire Jean-Franois Sirinelli et Michel Leymarie. Citons encore lexcellente revue Mil neuf cent. Revue dhistoire intellectuelle.
Le panorama ici esquiss, loin dtre exhaustif, montre lampleur de la recherche sur les intellectuels.

Un colloque rcent a apport sa pierre ldifice. Organis par le CHEVS en octobre 2001, il visait faire ltat de la recherche en la matire. Lhistoire des intellectuels aujourdhui est la publication de ses actes. Aprs vingt ans de dfrichement historiographique, un tat des lieux simposait. Lambition du colloque tait grande ; plac sous le double signe de la pluridisciplinarit et de linternational, il cherchait clairer le plus diversement possible un objet rput franco-franais.

Les 26 contributions ont rpondu cette volont douverture en montrant la varit des approches possibles et les spcificits nationales concernant tant lobjet que son traitement par les historiens. Les regards du sociologue (Franois Chaubet) et du critique littraire (Jean-Yves Gurin) aident comprendre que lhistoire des intellectuels, ni simple histoire des ides, ni simple versant de lhistoire sociale, sintresse tant aux hommes qu leurs discours, aux conditions dmergence et de diffusion de ceux-ci. Il ny a pas dhistoire des intellectuels sans celle des revues, des maisons ddition (Jean-Yves Mollier), des ptitions et des manifestations diverses de ces clercs, hommes de culture et experts mettant leur savoir et/ou leur notorit au service dune cause.

La diversit des intellectuels est galement interroge. Ecrivain mais aussi scientifique (Michel Pinault), universitaire (Laurent Jalabert), artiste (Laurence Bertrand Dorlac), homme de thtre (Pascale Goetschel) ou de cinma (Yannick Dehe), lintellectuel est une figure polymorphe. Lhistoriographie a pendant trs longtemps favoris les hommes de plume, dlaissant ceux dont les moyens dexpression taient plus exotiques. Lextranit du monde des sciences dures a longtemps t un obstacle pour les reprsentants des sciences humaines. Des univers plus contemporains (le cinma, laudiovisuel) nont acquis que trs rcemment leurs lettres de noblesse auprs des disciples de Clio. Or, une uvre cinmatographique, ou une uvre dart en gnral, peut parler autant quun essai ou un manifeste. Un certain nombre doeuvres dart ont incarn une forme "dengagement", ds lors quelles semblaient relever dun conception rformatrice, voire rdemptrice du monde, par limage, en dehors de toute dclaration crite ou orale, explique Laurence Bertrand Dorlac (p. 272).

Dans la ligne dun premier ouvrage dirig par Marie-Christine Granjon, Nicole Racine et Michel Trebitsch (Pour une histoire compare des intellectuels, Complexe, 1998), le plus grand mrite de ce colloque fut son souci douverture internationale. Le comparatisme apparat en effet comme une mthode danalyse trs fconde, permettant de se rapprocher au plus prs de cet objet historique par lidentification de constantes et la mise jour de diffrences nationales. Les diverses contributions sur lItalie, lAllemagne, lAngleterre ou lEspagne, mais aussi lArgentine, le Qubec, la Russie, la Belgique, la Suisse ou les Etats-Unis, oeuvrent en ce sens.

On comprend leur lecture que lintellectuel demeure, dans son essence et son tude, un phnomne trs franais. Catherine Pomeyrols souligne le poids de la rfrence franaise du mot intellectuel, historiquement et politiquement connot (p. 107). Ccile Vaissi voque galement cette spcificit cependant que Claude Hauser parle, concernant la Suisse, dun objet construit laune des modles conceptuels et historiographiques franais (p. 379). Les exemples allemand, espagnol ou suisse montrent en effet que lexemple franais du sursaut dune histoire culturelle dont celle des intellectuels aurait t la cadette a t suivi.

Pour autant, des spcificits nationales demeurent. Le poids du gramscisme en Italie, le rle des intellectuels anglais dans les alles du pouvoir, comme en Espagne, la configuration politique et nationale particulire de la Belgique, le poids de lhistoire et du systme sovitique en Russie conduisent des ralits diffrentes de limage de lintellectuel franais, homme de lettres engag, contestataire et, de ce fait, souvent de gauche.

La richesse de ce volumineux ouvrage invite sa lecture. La diversit des discours, les nombreuses mises jour bibliographiques et historiographiques fournies pour chaque sujet et pays constituent une mine dinformation pour qui sintresse cet objet historique.

Thomas Roman
( Mis en ligne le 23/06/2003 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)