L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

Politiques et pratiques des banques d'émission en Europe (XVIIème - XXème siècle) - Le bicentenaire de la Banque de France dans la perspective de l'identité monétaire européenne
de Michel Margairaz , Olivier Feiertag et collectif
Albin Michel - Bibliothèque Histoire 2003 /  35 €- 229.25  ffr. / 830 pages
ISBN : 2-226-13769-6
FORMAT : 15x23 cm

L'auteur du compte-rendu : Thomas Roman, diplm de Sciences-Po Paris, titulaire d'un DEA d'Histoire l'IEP, y poursuit sa recherche en doctorat, sur les rapports entre jeunesse et nationalisme en France la "Belle Epoque".

Les temples de la « Phynance »

Parce quelles sont intrinsquement lies la monnaie, elle-mme objet forte teneur symbolique, les banques centrales alimentent une mythologie tenace, autant de fantasmes politiques nayant que peu voir avec la ralit. Cest ainsi lun des grands mrites de lhistoriographie, et de cette branche encore discrte sintressant aux institutions et aux administrations, que de se pencher sur ces monstres bureaucratiques pour les prsenter sous un jour plus clair et raliste. Cest, de mme, une entreprise courageuse de la part dun diteur comme Albin Michel, que de publier les rsultats de recherches au premier abord austres.

Le prsent ouvrage sinscrit dans cette approche historiographique et ditoriale : il sagit des actes dun colloque important tenu Paris en janvier 2000, loccasion du bicentenaire de la Banque de France, dans une approche rsolument comparatiste et internationale. Dirig par Michel Margairaz et Olivier Feiertag, responsables scientifiques de la Mission Historique de la Banque de France, il rassemble une trentaine darticles par des historiens europens.

Le projet du colloque tait ambitieux et pluriel : il sagissait tout la fois danalyser les diffrentes genses nationales de ces institutions, leurs convergences, leurs spcificits, dtudier leurs interactions sur la scne internationale dont elles sont des acteurs-cls, leurs rles nationaux, de comprendre enfin le temps long dune histoire encore frache, celle de lmergence dune banque centrale europenne (pensons par exemple lUnion latine autour de la France la fin du XIXe sicle, tudie par Luca Einaudi).

Les fonctions dune banque centrale sont en effet multiples : lmission dune monnaie, le financement de lconomie, celui de lEtat, la tutelle du systme bancaire et son refinancement ventuel, le contrle du crdit, celui du change, la rserve de liquidits internationales, sont autant de rles progressivement accumuls et parfois contradictoires. Car comme la monnaie a ses deux faces, une banque centrale joue sur deux tableaux concurrents, la plaant ventuellement devant le dilemme du nationalisme montaire et de la stabilit internationale (lexpression est de Hayek).

Pour rendre compte de cette histoire, louvrage suit une progression chronologique en six parties : la premire se consacre la gense des banques dmission europennes, les deux suivantes abordent le XIXe sicle et lavant-guerre. La quatrime se penche sur lentre-deux-guerres et les deux dernires sur laprs 1945 et la marche progressive vers le Systme Montaire Europen. Une connaissance des mcanismes conomiques et montaires, et de lhistoire conomique, est indispensable pour une lecture rentable de louvrage : lapproche, si elle se refuse tout conomicisme, demeure ncessairement conomique. De nombreux tableaux, diagrammes et graphiques illustrent dailleurs le texte.

Nanmoins, lapproche institutionnelle et politique multiplie les points de vue. Les collaborateurs sattachent en particulier expliciter la notion de gouvernance, les rles jous par les gouverneurs, soulignant ainsi soit limportance dune personnalit, soit la prgnance de contextes sociologiques nationaux : ainsi, sans ici non plus tomber dans un sociologisme de mauvais aloi, les auteurs remarquent limportance des banquiers Londres, des hauts fonctionnaires Paris (sortis de lEcole Libre des Sciences Politiques), des industriels en Suisse (voir la contribution de Sbastien Guex).

Sil ne faut ni minimiser ni exagrer les pouvoirs occultes dune banque centrale, le rle dun gouverneur et la dimension politique de son mandat ne doivent pas tre ignors. Rgine Vignat donne ce sujet un article clairant et stimulant sur la dimension hautement politique du gouvernement Pallain avant 1914. Chiffres et sources lappui, elle explique, dans un article sans doute discuter, la politique volontariste de Pallain, et du gouverneur Magnin avant lui, pour constituer un vritable trsor de guerre par accumulation dor. Bnficiant dune situation favorable du change et menant une politique active dachat de lingots, la Banque de France donne au pays le plus important stock dor par habitant au monde. Il sagit, marqu par le traumatisme de dfaite de 1870, de prparer la guerre

Olivier Dard consacre un article tout aussi intressant sur les ressorts de la mythologie drapant linstitution dans les annes trente. La banque des banques est accuse de gaspillage, dopacit, dabus de pouvoir et dun fonctionnement oligarchique, pensons La Banque de France aux mains des deux cents familles de Francis Delaisi (1936). Joseph Faure parle quant lui de temple de la Phynance. Sans doute rvlateur dun contexte de crise, mais aussi de la monte de la technocratie ds cette poque, ce discours rpulsif est estim par lhistorien, confront aux faits et nuanc par le discours inverse, tenu la mme poque par les milieux financiers, les chambres de commerce et quelques forces politiques.

Il faut donc saluer ldition dune telle somme de travaux, tout en avertissant quelle sadresse un public forcment restreint. La dimension internationale est un des grands atouts de ce colloque : la Sude, La Grande-Bretagne, lItalie, lAllemagne, la Grce et la Suisse font lobjet darticles, sans compter les nombreuses contributions comparatistes ou dimension europenne. Le tout forme un ensemble complet et didactique, o abondent les aides visuelles, avec des introductions synthtiques prsentant clairement les enjeux et les problmatiques.

Thomas Roman
( Mis en ligne le 02/09/2003 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)