L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

Hommes et femmes dans la France en guerre - (1914-1945)
de Luc Capdevila , François Rouquet , Fabrice Virgili et Danièle Voldman
Payot 2003 /  22.50 €- 147.38  ffr. / 362 pages
ISBN :  2-228-89771-X
FORMAT : 14x23 cm

Lauteur du compte rendu : ric Alary, agrg dhistoire, Docteur s Lettres de lIEP de Paris thse sur la ligne de dmarcation publie en 2003 chez Perrin-, professeur en Lettres Suprieures et en Premire Suprieure au lyce Camille Gurin de Poitiers, est chercheur associ au CHEVS/ FNSP.

Les identités de genre à l’épreuve des deux guerres mondiales

Les auteurs partent dun constat : la guerre, haut lieu de la diffrence sexuelle. Lobjet du livre est bien de dvoiler, grce une dmarche historique et anthropologique neuve, lhistoire de la socit franaise travers lobservation de lvolution des identits masculines et fminines. Le genre a son histoire entre 1914 et 1945, avec ses ruptures et ses continuits. Pour mener bien un tel projet, le choix chronologique est essentiel puisquil permet dapprcier les dynamiques et les comparaisons. Trois parties suffisent convaincre le lecteur de la pertinence de lessai. Aprs une belle introduction problmatique sur le genre comme identit et le genre face la guerre, les auteurs nous entranent vers la place accorde aux hommes et surtout aux femmes dans lentre en guerre de la France, tant en 1914 quen 1939.

Pendant la Grande Guerre, dans les tats-majors militaires, la femme est pense comme le genre qui ne peut pas prendre les armes. Cela reste lattribut par excellence de lexpression virile ; seul lhomme est le guerrier. En revanche, lors des deux conflits, lensemble de la nation, hommes et femmes, ont contribu leffort de guerre. Dans les annes vingt et trente, par exprience, les hommes politiques et les militaires ont prpar les civils la dfense de larrire, car nul nest labri de la nouvelle arme que constituent les bombardements. Les dynamiques sociales de la diffrence des sexes sont analyses : les rles des hommes et des femmes ont t rviss entre les deux guerres mondiales. La mobilisation nest plus seulement affaire dhommes en 1939, comme ce fut le cas en 1914. Lenrgimentement des femmes devient concevable dans la rsistance, notamment communiste, partir de lentre de lURSS en guerre. Les Franais libres commencent aussi entrevoir la possibilit denrgimenter des femmes dans le cadre de la reconstruction dune arme de masse. Ce disant, en 1944, la femme combattante reste trs rare. Lorganisation sexue de la socit a t incontestablement modifie sous loccupation : les femmes sont dsormais associe la production nationale et au combat collectif pour recouvrer la libert.

La deuxime partie de louvrage est une fine tude du rle et de limmixtion de lEtat dans lorganisation des genres. LEtat-chaperon, lEtat-dmographe, lEtat-pre, lEtat-gendarme sont autant de facettes dun contrle social des hommes et des femmes, notamment en priode de guerre. Les auteurs reviennent bien sr sur les femmes seules, dont les poux sont faits prisonniers. La cellule familiale est fissure pour plusieurs annes. LEtat de Ptain rglemente alors les cadres de la vie prive des femmes seules qui ne doivent en aucun cas profiter de labsence du mari pour senticher du premier venu. Laction du voisinage est ds lors un levier de contrle. La sparation physique est gre par lEtat. Ce dernier, dans les deux guerres, doit prendre des mesures prventives pour empcher lexacerbation des pulsions sexuelles de la soldatesque. Evidemment, ltude de la prostitution est incontournable. Des mesures prophylactiques sont prises partout dans les campements militaires. Les soldats franais font un usage modr du prservatif. Le sexe devient affaire dEtat et lorganisateur des murs des hommes et des femmes. La question des enfants illgitimes est galement pose.

Enfin, louvrage est complt par une interrogation sur limpact des guerres totales sur les identits masculines et fminines. Les guerres ont brouill les frontires entre les assignations fminines et masculines. Il est clair que les identits ont connu des transformations mme si lacceptation dune nouvelle participation des femmes dans le fonctionnement du pays reste ambivalente dans les esprits. Les mentalits changent trs lentement et les strotypes ont la vie dure. Un appareil critique pertinent, une bibliographie qui renouvelle la connaissance de lhistoriographie sur le genre et un index compltent louvrage.

Eric Alary
( Mis en ligne le 07/11/2003 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)