L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

Les sociétés en guerre - 1911-1946
de collectif
Armand Colin - "U" 2003 /  23 €- 150.65  ffr. / 286 pages
ISBN : 2-200-26564-6
FORMAT : 16x24 cm

Lauteur du compte rendu : ric Alary, agrg dhistoire, docteur s Lettres de lIEP de Paris thse sur la ligne de dmarcation publie en 2003 chez Perrin-, est professeur en Lettres Suprieures et en Premire Suprieure au lyce Camille Gurin de Poitiers, et chercheur associ au CHEVS/ FNSP.

L’histoire des guerres mondiales revisitée

Afin daider au mieux les tudiants des concours de recrutement de lducation nationale, les ditions Armand Colin ont dcid de commander et de publier un manuel coordonn par Bruno Cabanes et Edouard Husson. Dix spcialistes franais et trangers ont crit chacun un chapitre, prcd dun avant-propos historiographique rapide et utile. Il est rdig par les deux coordinateurs. Ceux-ci reviennent sur le renouveau des tudes sur la Grande Guerre partir des annes 1970. Lhistoire den bas est prfre lhistoire gostratgique et diplomatique, une histoire vue par le sommet.

Les travaux pionniers de Jean-Jacques Becker sur lopinion publique franaise lors de lentre en guerre et dAntoine Prost sur les anciens combattants ont ouvert des pistes de recherche trs fcondes. Grce des travaux universitaires et des synthses, ltude de larrire du front a t aussi envisage, mais aussi celle des mobilisations et des violences de guerre. Lanalyse des retours au temps de paix avec ses dmobilisations et la dprise de la violence est galement un riche terrain dinvestigations historiques. La brutalisation des socits et des combattants a laiss des traces indlbiles. La notion de culture de guerre sajoute ces travaux ; son histoire est en cours. Les mmoires de guerre dans les socits exercent galement un poids non ngligeable dune guerre mondiale lautre. Le manuel collectif se propose donc de reprendre ces thmes et de nuancer certains points de vue, en y ajoutant des analyses sur les interrelations entre les socits, la guerre et le totalitarisme.

Les chapitres sattachent des thmatiques varies qui couvrent lhistoire de lEurope entre 1911 et 1946, celle des socits en guerre. Les contributions de Bruno Cabanes, John Horne, Antoine Prost et Leonard V. Smith senchanent assez bien sur la Grande Guerre. Se succdent des synthses fort utiles, rgionales et conceptuelles, sur les identits belliqueuses, les entres en guerre, lhistoire des violences de guerre tant lencontre des civils que des militaires ; John Horne se consacre une typologie bienvenue des violences de linvasion et de loccupation trangres. Par ailleurs, lobservation de la sortie de la Grande Guerre avec le retour des prisonniers et son impact sur la rorganisation des socits, la rintgration des anciens combattants et la porte profonde de lexprience de guerre sur la culture politique, ne sont pas occultes.

Le manuel propose aussi une synthse fort clairante rdige par Nicolas Werth. La socit russe en est videmment lobjet dtude principal. Celle-ci est en guerre de 1914 et 1945 : la guerre civile laisse place la guerre contre les nazis. Mais Nicolas Werth rappelle que pendant la Seconde Guerre mondiale, Staline a livr une autre guerre, plus cynique, savoir celle qui a conduit dporter massivement des minorits nationales accuses de fournir des agents aux occupants notamment les citoyens sovitiques dorigine allemande-, mais aussi celles qui ont collabor comme les populations tchtchnes, kalmouks, balkars, ingouches Ds le mois daot 1941, les dportations sont effectues destination des rgions du Grand Nord et de Sibrie, entres autres rgions mortifres.

De plus, louest de lURSS, la guerre entre divers groupes ethniques et politiques qui rsistent et/ ou collaborent avec lAllemagne nazie ou lURSS stalinienne est tudie avec minutie. Lexemple des pays baltes, annexs ds 1940 par les Sovitiques, est choisi : les pogroms antijuifs sy propagent, car les juifs sont accuss par des nationalistes de collaboration avec les Sovitiques. Avec loccupation allemande, des groupes paramilitaires apportent leur contribution terrifiante lHolocauste. La sortie de guerre de lURSS est bien mise en valeur.

A ce chapitre succdent plusieurs contributions sur la place du fascisme et du nazisme dans la socit europenne. Philippe Burrin, puis Edouard Husson, sinterrogent sur la guerre gnocidaire, mais en revenant sur les racines profondes du mal. La socit allemande ne sest pas remise des dsordres causs par la Premire Guerre mondiale et Hitler a pu ainsi diffuser ses ides dans une socit o le charisme du Fhrer a facilement pris. Le dessein hitlrien apparat en quelques sorte comme un consensus entre le rgime nazi et la socit, fond sur le mirage de lEtat du peuple et le succs fulgurant de la guerre-clair.

Un entretien avec George Mosse, dat de 1994, sur une histoire religieuse du politique, une chronologie et une srie de onze cartes de synthse composent les annexes. Enfin, le manuel est dot dun appareil critique trs complet. Au total, les tudiants, mais aussi ceux qui souhaiteraient suivre les dbats historiographiques rcents sur les socits en guerre, trouveront une srie de mises au point qui portent sur lespace europen. Un autre manuel de ce type serait le bienvenu sur lespace asiatique dans une perspective comparative.

Eric Alary
( Mis en ligne le 16/12/2003 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)