L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

Les Carnets de l'aspirant Laby, - médecin dans les tranchées. 28 juillet 1914 -14 juillet 1919
de Lucien Laby
Hachette - Pluriel 2003 /  8.40 €- 55.02  ffr. / 358 pages
ISBN : 2-01-279129-8
FORMAT : 11x18 cm

Ouvrage paru une premire fois en 2001 (Bayard Centurion).

L'auteur du compte rendu: Agrg et docteur en histoire, Jean-Nol Grandhomme est l'auteur d'une thse, "Le Gnral Berthelot et l'action de la France en Roumanie et en Russie mridionale, 1916-1918" (SHAT, 1999). Il est actuellement PRAG en histoire contemporaine l'universit "Marc Bloch" Strasbourg II.


Un brancardier témoigne

dition en poche dun ouvrage paru en 2001 aux ditions Bayard, ces carnets crits chaud (mais recopis ensuite sans retouches ultrieures), dun jeune Rmois mobilis 22 ans ds 1914, ont t retrouvs par la Socit archologique et historique de Vervins et de la Thirarche. Le texte a t prpar et annot par Sophie Delaporte (spcialiste de lhistoire mdicale de la Grande Guerre), tandis que Stphane Audoin-Rouzeau en rdigeait lavant-propos. Les tmoignages de mdecins ou dinfirmiers ne sont pas si rares que la 4e page de couverture veut bien le laisser entendre mais ils demeurent dun grand intrt car ils nous offrent une vision plus globale et souvent plus poignante des souffrances des combattants que celle que peut avoir un simple soldat ou mme un officier sa place dans sa portion de tranche.

Lucien Laby (1892-1982) est le fils dun pharmacien, ancien adjoint au maire de Reims, install dans la Somme au moment de la dclaration de guerre. Il est alors lve de lcole du service de Sant de Lyon et il est nomm mdecin auxiliaire dans le groupe des brancardiers divisionnaires de la 56e division dinfanterie. Il participe loffensive de Lorraine, puis la retraite, avant de stationner tout prs de chez lui, dans la Somme. En avril 1915, dsireux de sillustrer sur le champ de bataille, il demande tre affect au 294e rgiment dinfanterie, avec lequel il est engag dans loffensive de Champagne en septembre 1915, Verdun en mai 1916, sur la Somme en septembre et enfin au Chemin des Dames au printemps de 1917. Mut ensuite dans une ambulance chirurgicale automobile prs de Belfort, il voit alors ses conditions dexistence changer du tout au tout. En 1918 la maladie (dont la grippe espagnole) lloigne durablement de sa tche. Il fait partie des troupes qui entrent en librateurs Mulhouse et Strasbourg en novembre.


Jean-Noël Grandhomme
( Mis en ligne le 26/01/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)