L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

Les Sociétés, la guerre, la paix - 1911-1946
de Dominique Barjot et collectif
Sedes - Regards sur l'histoire 2003 /  24 €- 157.2  ffr. / 298 pages
ISBN : 2-7181-9451-0
FORMAT : 16x24 cm

L'auteur du compte rendu: Agrg et docteur en histoire, Jean-Nol Grandhomme est l'auteur d'une thse, "Le Gnral Berthelot et l'action de la France en Roumanie et en Russie mridionale, 1916-1918" (SHAT, 1999). Il est actuellement PRAG en histoire contemporaine l'universit "Marc Bloch" Strasbourg II.

La totalisation de la guerre

Dominique Barjot, professeur luniversit Paris IV-Sorbonne, opte ds lintroduction pour un ton rsolument pdagogique dans la prsentation dun sujet aussi vaste et multiforme. La priode se caractrise par ce phnomne que les historiens actuels appellent plutt la totalisation de la guerre que la guerre totale, au sens o les souffrances endures par lhumanit en conflit concernent des populations dsarmes (civils et prisonniers de guerre) traites avec de moins en moins de mnagement. Cette question de la guerre quasi-permanente en tout cas toujours latente - est insparable de lmergence des totalitarismes imprialistes : Italie, Allemagne, Japon, URSS.

D. Barjot distingue trois grands cycles dans son sujet. Le premier est celui de la Grande Guerre (1911-1925), qui souvre avec la crise dAgadir et se termine avec lentre dans lre de dtente franco-allemande marque par la relation privilgie entre Briand et Stresemann. La grande crise (1926-1935) constitue le second de ces cycles, puisquelle entrane de nouvelles crispations et fait le lit des rgimes bellognes. Le cycle de la guerre totale (1936-1946) nous conduit jusqu la seconde des bornes chronologiques, celle des rglements (encore inachevs dailleurs) de la Seconde Guerre mondiale, juste avant le dbut de la guerre froide. Beaucoup plus mondiale que la Premire, cette Seconde Guerre prend un caractre plus brutal encore, comme ses prliminaires (guerres dEthiopie, dEspagne et de Chine semblaient inluctablement lannoncer).

chaque fois plusieurs aires gographiques sont passes en revue : le Royaume-Uni (par Philippe Chassaigne), lEurope latine en fait les seules France, Italie et Espagne (par Olivier Faron, Didier Musiedlak et Olivier Dard), lAllemagne et lEurope centrale (par Jean-Paul Bled), la Russie et lURSS (par Nicolas Werth), les Etats-Unis (par Yves-Henri Nouailhat) et enfin le Japon (par D. Barjot).
Cet ouvrage, auquel ont contribu une srie denseignants dont les travaux font autorit dans leur domaine dtude, est bien prsent, agrable lire, agrment de tableaux (mais les cartes sont absentes). Chaque chapitre est construit comme une dissertation, avec une introduction, des csures claires dans les dveloppements et une conclusion. Ce bon instrument de travail sachve sur une bibliographie raisonnable qui prsente les derniers titres parus ainsi que des ouvrages incontournables plus anciens.

Jean-Noël Grandhomme
( Mis en ligne le 09/02/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)