L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

La Chaîne des forçats - 1792-1836
de Sylvain Rappaport
Aubier - Historique 2006 /  25 €- 163.75  ffr. / 346 pages
ISBN : 2-7007-2341-4
FORMAT : 15,5cm x 24,0cm

Lauteur du compte rendu : Mathilde Larrre est matre de confrences en Histoire contemporaine l'universit Paris XIII et l'IEP de Paris.

La chaîne et ses représentations

Si de nombreux travaux ont analys le systme pnitentiaire, les bagnes et les prisons, manquait un travail historique sur la chane des forats. Cest chose faite avec le livre de Sylvain Rappaport.

Institue par Colbert, la chane assurait le transfert des condamns aux fers des diffrentes prisons de France vers les galres. Ferrs au cou, les hommes taient lis deux par deux, et attachs une longue chane regroupant son dpart entre vingt-six et trente forats. Partant de Paris vers Toulon, Brest, Rochefort ou Lorient, la chane saccroissait chaque tape de nouveaux condamns. Les convois pouvaient assembler larrive quelques cinq cents hommes.

Lauteur, sil rappelle les origines de la chane, sintresse au premier 19e sicle, cherchant dmontrer que la chane est au cur des tensions qui marquent le passage de la pnalit dAncien rgime au systme de sanction moderne. Car la chane, avec la souffrance quelle impose, la fatigue, les violences qui laccompagnent, relve bien de lAncien rgime. Elle est partie prenante de la sanction du condamn, et participe dune pdagogie de leffroi. Aussi pouvait-on sattendre ce quelle disparaisse, comme dautres chtiments, avec la Rvolution franaise. Cest au contraire un nouvel lan : un flot sans cesse croissant de condamns doit tre conduit vers les bagnes de plus en plus nombreux. Bien quelle doive dsormais composer avec laspiration plus dhumanit, la chane continue dacheminer en France les condamns ferrs, en un long voyage public, spectacle ambulant du chtiment et du pouvoir rpressif de lEtat, ce jusqu 1836 o elle est dfinitivement remplace par un transport labri des regards, en voitures fermes.

Grce louvrage de Sylvain Rappaport, on saura tout, dsormais, de la chane. Qui sont les forats, leur nombre, leurs crimes, leurs origines sociales. Comment est organise la chane : et lon apprend que lEtat, par soucis dconomie, confiait, par adjudication, des entrepreneurs privs, lorganisation du transport, le recrutement des gardes. On saura ce quelle cote, et ce quelle rapporte. On connatra les trajectoires sociales de ces argousins, on questionnera leur attitude lgard des prisonniers. On suivra la longue marche, de la cour de Bictre o lon ferre le condamn en une crmonie publique et code, larrive au bagne. On apprendra que peu sen vadent, peu en meurent mais beaucoup en souffrent. On suivra sa traverse des villes et des villages, lattitude des populations son passage. Pour se faire, lauteur croise les sources bureaucratiques, administratives, comptables avec les tmoignages des diffrents acteurs, forats, argousins, entrepreneurs, spectateurs de la chane. Mais louvrage est surtout une histoire des reprsentations de la chane, histoire de la chane comme spectacle de leffroi offert au peuple et histoire des reprsentations de la chane dans les crits qui la dcrivent, qui la louent ou qui la dnoncent.

Louvrage sinscrit ainsi dans le prolongement des questionnements et des rponses apportes par les travaux antrieurs sur la prison, sur le chtiment et sur les criminels mais, sil ne renouvelle pas des problmatiques dont il dmontre en revanche la validit, il apporte sur un aspect jusque-l peu connu de fort utiles connaissances.

Mathilde Larrère
( Mis en ligne le 14/04/2006 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)