L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

La Tragédie de Lurs
de Jean Meckert
Joëlle Losfeld 2007 /  10 €- 65.5  ffr. / 245 pages
ISBN : 978-2-07-078739-5
FORMAT : 12,5cm x 18,5cm

Prface de Stfanie Delestr et Herv Delouche.

Était-ce le vieux ?

Les images du patriarche Gaston Dominici sur le banc des accuss, toisant tantt avec superbe tantt avec indiffrence lassistance, font dsormais partie de la mmoire des annales judiciaires franaises. Et il naura pas suffi des nombreux ouvrages dinvestigation ou de la riche filmographie quil inspira pour hausser ce sordide fait divers au rang des actes barbares non lucids du XXe sicle : on oublie souvent que laffaire suscita lintrt de romanciers et dessayistes renomms qui, linstar de Giono, mirent leur plume au service, sinon de la Vrit, du moins dune sincrit sans concessions.

Jean Meckert fut de ceux-l. Les pages quil a consacres la tragdie de Lurs rendent palpable chaque phrase la tension humaine, populaire et surtout mdiatique autour de laquelle se noua le drame. Meckert, avec la salutaire franchise qui lui est coutumire, sait faire profession dhumilit dans le rle quil veut tenir : Les pieds dans mes pantoufles, et prenant tout mon temps pour crire, je ne vais pas me donner le ridicule dattaquer les journalistes qui travaillent sur le brut, en pleine fivre et presss par le temps. Je sais seulement quil est impossible un reporter de tlphoner son journal : Je ne sais rien, ou si peu que rien !, alors que le copain est en train de passer quinze pages de copie poustouflante.

Cest avec une conscience aigu des impratifs du mtier que Meckert aborde le traitement des vnements, pour en mener une mdiologie sans mpris ni gratuit. Du coup, lhistoire telle quil la relate prend une indniable tournure littraire, dans la noble acception du terme. Les multiples scnarios de la tuerie, limpossible tablissement du mobile, le tapissage des assassins prsums : tout concourt rassembler les ingrdients du polar idal sur le crime parfait. Et sous Meckert pointe Amila. Au point prs quici lauteur nest en rien le matre duvre de la narration quil labore, mais bien le jouet de ses soubresauts, de ses caprices et de ses revers.

Stfanie Delestr et Herv Delouche reviennent, dans leur prface, sur la gense et le statut doutsider de ce texte dans la production de Meckert. Le rcit a t command par Gaston Gallimard en personne et publi en 1954, ce qui explique sa rsistance toute vellit dinterprtation et de drive romanesque. En effet, il retrace laffaire depuis la dcouverte des cadavres de la famille Drummond, le matin du 5 aot 1952, jusqu linculpation de Gaston Dominici, le 16 novembre 1953. Le procs ne souvrira quant lui qu la fin de lanne 1954.

Meckert sest donn le temps dobserver trs attentivement les lieux o sest droul le massacre. Il a pris le pouls de La Grande Terre (la ferme du clan Dominici) et de cette mentalit du sud rural, si firement pre, attach ses traditions, son intgrit, ses peurs les plus enfouies mme. Car le sang des trois touristes anglais nest pas le premier couler Lurs. Pour preuve, ce chapelet de meurtres, attribus des brigands ou une mystrieuse bte, qui ont fait trembler la population locale depuis deux cents ans Cet tat desprit est mentionn sans nulle intention dnigrante ou satirique vis--vis de gens modestes qui voient leur quotidien boulevers par lirruption du Roi Fait-divers. Qui, part Meckert, aura dailleurs le souci de mesurer les consquences dsastreuses de lenqute sur les travaux et les jours des Dominici ? Les huit cents kilos de patates dtriores de navoir pas t rentres, le foin pourri Ce plan sordidement paysan constitue pourtant aussi lun des aspects essentiels du dossier.

Sil enregistre tout nouvel lment, les dclarations des uns et des autres ainsi que les rumeurs qui se colportent, cest que Meckert na aucune envie de hurler avec les loups et prfre se gausser de la surinformation, partant, de la dsinformation ambiante. Il cite par exemple, dans un passage lironie ravageuse, les constats du phrnologue qui examine le Maigret provenal, le commissaire Sbeille. Plus loin, il rebaptise la psychologie dont sefforce de faire montre la police en pisciologie, soit en art de noyer le poisson. Il confronte les leons (au sens philologique) des journalistes propos de la tentative de suicide de Gaston Dominici durant une rocambolesque reconstitution. Il reproduit enfin, sans prendre de pincettes, le carnet de vacances de la petite Elizabeth Drummond, o elle voque ce quelle ignore tre sa dernire baignade dans la Durance, deux heures avant de se faire sauvagement dfoncer le crne ; Meckert ne reparlera quallusivement et tardivement de ce tmoignage poignant, pour une ultime estocade.

Au fil de ce long exercice dintransigeante honntet, quon devine avoir t prouvant, on rencontre davantage la figure du pacifiste que celle du libertaire. Meckert sy avre plus enclin la comprhension systmique des rouages du Quatrime Pouvoir et de ses dfaillances qu sa tapageuse dnonciation. Idem pour la Justice et les mthodes policires : On est pour ou on est contre ; mais il suffit de repenser aux malheureux Drummond, la fillette acheve coups de crosse pour se sentir un peu moins de rigorisme en ce qui concerne les droits de lhomme et du citoyen. Lanar reconnat donc volontiers le dsarroi des forces de lordre face lhorreur et la pression du public, qui rclame des rponses, et par-dessus, une tte.

Cette tte, ce sera le chef chenu du septuagnaire Dominici, dsign par ses propres fils. Un coup de thtre qui dictera aux chotiers des titres lgamment laconiques du style Ctait le vieux !, et Meckert cette somptueuse rflexion : La tragdie de Lurs qui, sur le plan esthtique et motionnel, tait dj une extraordinaire russite a soudain le dnouement le plus imprvu, le plus sensationnel que lon puisse esprer. Nous ne sommes plus sur le terrain de la morale ou de la justice, mais au cur dun drame exceptionnellement beau, au mme titre quune sombre et sanglante tragdie antique est belle parce quelle na pas la maladie de lintelligence, parce quelle vous empoigne aux tripes et ne vous lche plus.

Frédéric Saenen
( Mis en ligne le 02/04/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)