L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

Le carnaval des Halles - Une ethnocritique du Ventre de Paris de Zola
de Marie Scarpa
CNRS éditions 2000 /  22.9 €- 150  ffr. / 304 pages
ISBN : 2-271-05829-5

Les gras et les maigres

En proposant une "ethnocritique du Ventre de Paris", Marie Scarpa entend participer une approche nouvelle de l’oeuvre de Zola : comme elle l’indique en conclusion, l’ethnocritique se situe "au confluent de plusieurs disciplines" et "veut rendre sensible la polyphonie culturelle du texte". Autant dire que l’ethnocritique ne se pose pas en science nouvelle, fonde sur une mthode prcise (l’expression "ethnologie de la littrature" employe par l’auteur parat d’ailleurs trop ambitieuse) mais qu’elle entend offrir une analyse des textes littraires partir d’une recension des travaux tablis dans d’autres disciplines (histoire, histoire de l’art, sociologie, ethnologie, anthropologie, etc.).


L’intrt de cette dmarche est d’offrir au nophyte, au gr de rfrences pioches dans les ouvrages les plus divers, un panorama gnral des tudes ralises sur un sujet, permettant ici une approche "dcloisonne", "interdisciplinaire" de l’oeuvre de Zola et, plus particulirement, du Ventre de Paris. Le principal apport du travail de Marie Scarpa rside dans la prsentation qu’elle fait de la bibliographie zolienne : l’auteur voque l’approche sociologique des lves de Bourdieu, qui ont vu en l’auteur des Rougon-Macquart le petit bourgeois soucieux de s’affranchir de ses origines par des sujets provocateurs, celles des mules de Ren Girard, qui ont dcel dans certains de ses hros la figure du bouc missaire, celle enfin des historiens de la fte ou du carnaval, comme Alain Faure, qui ont su dnicher dans les vastes fresques brosses d’une main vigoureuse par l’ami de Manet le rappel de rituels hier immmoriaux, aujourd’hui bien oublis.

Dans le dtail, on pourra toutefois regretter des imprcisions qui nuisent l’analyse propose par l’auteur: les nouvelles Halles, commences en 1851, ont-elles t "dues aux travaux lancs par le Baron Haussmann" ou encore "conues par Baltard sous la houlette du baron Haussmann et de Napolon III pour remplacer ds 1852 l’ancien march des Innocents" alors qu’Haussmann n’a t nomm prfet de la Seine que le 22 juin 1853 ? De mme, l’auteur fait parfois une lecture rapide et insuffisamment critique de la thse de Jeanne Gaillard sur le Paris du Second Empire. Si l’habitat du centre de Paris tait, au milieu du XIXe sicle, vtuste et insalubre, la population qui travaillait aux Halles n’tait pas dfavorise mais occupait, au contraire, tous les degrs de l’chelle sociale : quel contraste entre un modeste commis de charcuterie et un riche "mandataire des Halles" ! Tous les niveaux de fortune se retrouvaient et se ctoyaient dans ce lieu tonnant, dont la diversit a videmment plu Zola. Une tude plus serre de l’histoire des Halles aurait permis l’auteur de mieux asseoir une de ses thses - reprise de Henri Mitterand, l’diteur des "carnets d’enqute" de Zola – selon laquelle Zola a adopt "une mthode de type ethnologique" pour prparer la rdaction du Ventre de Paris. C’est une des limites de tout travail de seconde main que de devoir reposer sur des crits inexacts ou lacunaires.

C’est finalement du point de vue littraire que l’tude de Marie Scarpa, et notamment ses derniers chapitres, est sans doute la plus neuve. Celle-ci s’efforce d’identifier dans le Ventre de Paris la prsence de rites carnavalesques et, de fait, les pratiques du carnaval (inversions, grossissement, caricature, dlires… mais aussi foule, rumeurs, personnalit collective) semblent dominer peut-tre moins le Ventre de Paris que l’oeuvre de Zola toute entire. Car si Zola effectue bel et bien un vritable travail de documentation (dont la mthode, c’est--dire la prtention scientifique, apparat limite) avant de commencer ses ouvrages, c’est l’imagination qui prime son travail de rdaction. Mais son imagination n’est pas entirement dbride : elle cherche rendre compte de certaines pratiques populaires, comme le carnaval : c’est l une piste que Marie Scarpa a intelligemment ouverte et qu’elle semble parfaitement outille pour continuer fouiller…

Jean-Philippe Dumas
( Mis en ligne le 15/05/2001 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)