L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

Thiers - Bourgeois et révolutionnaire
de Georges Valance
Flammarion - Grandes biographies 2007 /  26 €- 170.3  ffr. / 446 pages
ISBN : 978-2-08-210046-5
FORMAT : 15,0cm x 24,0cm

L'auteur du compte rendu: Gilles Ferragu est matre de confrences en histoire contemporaine luniversit Paris X Nanterre et lIEP de Paris.

Retour sur le «nabot monstrueux»

Adolphe Thiers aura sans doute t, comme Lon Blum se caractrisait lui-mme, plus tard, lun des hommes les plus has de France : fusilleur de la Commune, sauveur de la Rpublique dans une France qui vote encore monarchiste, incarnation dun certain tat desprit (le notable, le bourgeois), moqu et envi tout la fois, il accompagne les volutions chaotiques dun XIXe sicle qui nous parat dsormais lointain, impntrable par endroits. Cest ce personnage la fois central et dlaiss que Georges Valance, journaliste et historien (on lui doit un Haussmann le grand) consacre une biographie alerte et efficace.

Comme le souligne Georges Valance dans son introduction, la dernire biographie de Thiers est celle de Pierre Guiral, biographie monumentale crite il y a plus de 20 ans Et depuis, rien ! Or nombre de travaux souvent innovants sont venus revisiter la perception de la Monarchie de Juillet, du Second Empire, de la Commune Bref, les historiens oprent depuis quelques annes une relecture plus fouille du XIXe sicle pour le dgager de la gangue historiographique o lavait plong le marxisme. Et Adolphe Thiers tait galement rest prisonnier de cette gangue, assimil au nabot monstrueux de Marx, en dpit des efforts de Pierre Guiral pour lui donner une teinte plus politique. Comment lutter contre les strotypes, le poids des conventions ou encore les ides reues (le spcialiste de ces ides reues, Flaubert, navait pas de mots assez durs pour moquer Thiers, en qui il voyait lincarnation de lesprit prudhommesque) ?

Or Thiers est un homme complexe, manation dun sicle complexe : lhomme politique a t faonn autant par les diffrents rgimes que par ses uvres il est lun des premiers historiens novateurs de la Rvolution franaise et ses ides. Du dpart, le petit marseillais issu de cette mme gnration ardente quAlfred de Musset, na gure datouts : un pre plus ou moins escroc qui abandonne le domicile conjugal, une jeunesse aixoise laborieuse et gauchiste, un charisme limit (on le dcrit petit, la voix mal pose et laccent pnible) Mais une plume que le quatrime pouvoir impose bientt, aux cts de Rmusat, Stendhal ou Mrime. Comme Rastignac, dont il inspire la cration, il accde une forme de pouvoir, via Paris (A nous deux maintenant !) et le journalisme. Et le journalisme fait de lui un rvolutionnaire, lun des artisans des Trois glorieuses qui lemmnent au Conseil dEtat, puis au ministre de lIntrieur, lAcadmie franaise et cela avant 40 ans. Carrire, mariage russi, Thiers est devenu lun de ces notables chers Guizot, bientt jeune prsident du Conseil.

Et la rvolution semble sinscrire dans ce destin, toutes les rvolutions en fait : la grande, celle de 1789, comme la manque, celle de 1830, la demi-russie de 1848, limpriale, celle de 1851, et la communarde enfin, celle de 1871 Une vie scande par le fait rvolutionnaire, et qui voit le conservateur bon teint se muer en opposant officiel sous le second empire, puis en rpublicain fondateur au milieu dun parlement monarchiste ironie de lhistoire ou de la providence ? crire une vie dAdolphe Thiers, cest relire lhistoire de France et discerner, au cur de cette histoire heurte, comme un fil rouge entrecoup dpisodes violents, lavnement de principes nouveaux, comme le libralisme, la rpublique, principes qui finissent par conqurir lespace et lesprit public. Thiers, loin dtre ce grand bourgeois confit en conservatisme, fut plus srement un libral raisonnable, un rvolutionnaire prudent pour qui les acquis rvolutionnaires forment un processus sculaire et lent qui aboutit en 1877, date de sa mort

Louvrage de Georges Valance se lit agrablement, comme le roman dune vie : il a les qualits dun bon rcit, servi par une plume vive et enleve, prcise et enthousiaste la fois, qui sait, dune anecdote, dune citation, clairer un pisode. Sans doute lui manque-t-il les assises scientifiques et historiographiques (il ne sagit pas dune thse sur archives, ni dune relecture en fonction dune historiographie rcente) qui en auraient fait une vraie rfrence universitaire. Louvrage sintresse avant tout lhomme Thiers, plutt qu lintellectuel, lcrivain, lorateur, ladministrateur Mais tel quel, il sagit dune relecture bienvenue, trs accessible aux amateurs dHistoire, dun sicle et dun personnage qui fait dbat.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 28/11/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)