L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Temps Présent  

Histoire du Pacifique - Des origines à nos jours
de Dominique Barbe
Perrin - Pour l'Histoire 2008 /  27 €- 176.85  ffr. / 688 pages
ISBN : 978-2-262-02558-8
FORMAT : 15,5cm x 24cm

L'auteur du compte-rendu : Hugues Marsat est agrg d'histoire. Enseignant dans le secondaire, il mne paralllement des recherches sur le protestantisme aux XVIe-XVIIe sicles.

Triste Pacifique

Dans le mme temps o les ditions Perrin publient une Histoire de la Mditerrane, elles ditent aussi une Histoire du Pacifique des origines nos jours, compltant ainsi une srie inaugure il y a dix ans avec une Histoire de lAtlantique de Paul Butel. Comme pour signifier que lhistoire du Grand Ocan nen recle pas moins sa part de tragdie linstar de celle des autres mers, la couverture en gris, noir et blanc vite les poncifs des plages de sable fin bordes de cocotiers et dun lagon dans les eaux duquel se reflte le bleu du ciel. Ce nest pas pour autant que ce confortable volume de prs de 700 pages, uvre de Dominique Barbe, enseignant luniversit de Nouvelle-Caldonie, oublie limage paradisiaque qui affuble lOcan Pacifique dans linconscient occidental depuis le XVIIIe sicle.

Une premire partie sur le Pacifique avant larrive des Occidentaux donne demble une premire ide des interrogations qui subsistent encore dans lhistoriographie du Pacifique. En quatre chapitres essentiellement construits sur larchologie et lethnographie dans cet espace o seuls quelques peuples riverains ont fait la dcouverte de lcriture, lauteur trace les grandes lignes de la prhistoire de ce monde insulaire que Dumont dUrville a dcoup, avec le succs que lon sait, en Malaisie, Micronsie, Mlansie et Polynsie. Les peuples des continents, peu tourns vers locan quand ils ne se ferment pas compltement linstar de lEmpire du Milieu, sont davantage rservs pour la suite. Remarquons au passage que Dominique Barbe oublie sagement et prudemment les hypothses tarabiscotes des explorations chinoises sans pour autant en fermer compltement la porte.

Souvre ensuite une deuxime partie qui, couvrant une priode allant du XVIIIe sicle lattaque de Pearl Harbor en 1941, forme elle seule un vritable livre dans le livre. Car lintrusion europenne, une fois dpasss les voyages prliminaires du galion de Manille, du portugais Torrs ou du hollandais Tasman, constitue lvnement qui bouleverse lespace pacifique en connectant avec le reste du monde ou mme simplement entre elles, des rives continentales ou insulaires qui nentretenaient que des liens pisodiques.

Louvrage apparat donc ds lors comme lhistoire dune colonisation, phnomne dont le Pacifique rsume merveille la diversit des situations, de la prise de contrle total dun espace au mpris de ses aborignes lmergence dune raction nationaliste pour chapper la domination, obligeant lauteur faire souvent du cas par cas mais montrant aussi que des dynamiques communes existent bel et bien si lon en doutait. Le lecteur se voit donc oblig de consulter trs frquemment les quatre malheureuses cartes gnrales du Pacifique coinces entre la bibliographie et les index, bien aprs les notes de fin de volume. Dors et dj, il faut avouer que des cartes plus prcises, comme celles des les Salomon ou de la Micronsie, manquent cruellement pour reprer lune ou lautre des nombreuses les cites. Louvrage se lit mieux avec une carte prcise ou un atlas ct de soi.

Trs pdagogique, sans en avoir le ton, Dominique Barbe nhsite pas plonger souvent profond, parfois trop, dans les histoires nationales pour expliquer telle ou telle volution, au risque de perdre de vue les flots. Mais comment expliquer la naissance de la Rpublique de Chine tawanaise sans aborder les rapports entre le Guomindang et le Parti communiste chinois? LHistoire du Pacifique ne se limite cependant pas une histoire politique: tous les aspects sont envisags depuis lexploitation conomique qui sapparente le plus souvent un pillage des richesses naturelles marines ou terrestres jusquaux missions religieuses, vritables cannes de colonisateurs qui ont souvent entretenu devant les peuples ce long monologue culturel abord par lauteur et qui ne sinterrompt que progressivement.

Avec la troisime partie du livre, laire Pacifique entre alors dans le temps de lamricanisation et de la mondialisation, par la voie de la violence et dans le bruit de la Seconde Guerre mondiale dont la moindre des consquences nest pas de dsenclaver compltement et temporairement des les perdues qui le redeviennent ensuite. A lcart de la mondialisation conomique ds lors quils ont lch leurs richesse, ces bouts de terre, atolls coralliens pour un certain nombre quand ils ne sont pas volcaniques, montrent quil existe un Pacifique deux vitesses: le leur et celui dont gographes et conomistes sobstinent dire quil est locan du XXIe sicle, prompt dtrner lAtlantique. En attendant, les eaux recouvrent certaines les de Tuvalu ou des Kiribati.

Pour le coup, le Pacifique de Bougainville et des vahins au rythme de la colonisation puis de la mondialisation apparat bien loin et bien triste. Son Histoire rappelle que lAfrique nest pas le seul espace s'inscrire dans les livres noirs de ces deux dynamiques. Dominique Barbe, en bon historien, expose sans tabou, explique sans excuse ni lamentation pour les imprialismes europens, amricain et japonais comme pour les us et coutumes des peuples du Pacifique. Il offre ainsi une autre vision du Grand Ocan, riche denseignements.

Hugues Marsat
( Mis en ligne le 16/12/2008 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)