L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Temps Présent  

L'Election d'un notable - Les coulisses de mai 1981
de Pascal Cauchy
Vendémiaire - Chroniques 2011 /  18 €- 117.9  ffr. / 254 pages
ISBN : 978-2-363-58007-8
FORMAT : 14,6cm x 20cm

Pascal Cauchy collabore Parutions.com

Le tournant de 1981

Changer la vie. Tel tait le slogan de la gauche lors de llection prsidentielle de 1981, au cours de laquelle Franois Mitterrand accdait la magistrature suprme et aux ors de lElyse. Le moment tait historique: pour la premire fois depuis sa fondation, la Ve Rpublique faisait lexprience de lalternance politique. Matre de confrences Sciences Po Paris, Pascal Cauchy vient dy consacrerun bel ouvrage intitul LElection dun notable. Les coulisses de mai 1981.

Dans ce livre trs intressant, crit dans une langue belle et claire, lhistorien rappelle que llection de 1981 possde encore une dose de radioactivit idologique, dans la mesure o elle permit le premier changement de majorit prsidentielle. Alors quelle avait t relgue dans les rangs de lopposition depuis vingt-trois ans, la gauche parvenait enfin semparer du pouvoir suprme. Lauteur raconte trs bien le contexte de lpoque, faonn notamment par les lections lgislatives de 1978 au cours desquelles Valry Giscard dEstaing tint son fameux discours Verdun-sur-le-Doubs. A cette occasion, il demanda aux Franais deffectuer le bon choix. Ces lections furent marques par la victoire de justesse de la majorit prsidentielle, autrement dit de la droite.

Autre vnement qui a jou un rle majeur dans la configuration des forces politiques: les lections europennes de 1979, au cours desquelles la gauche rassemble en tout et pour tout 51,52% des suffrages exprims, soit la majorit. Durant la campagne, partir de son lit dhpital, Jacques Chirac lance son clbre appel de Cochin. Il exprime alors sa vive hostilit non seulement vis--vis de la construction europenne, mais aussi et surtout par rapport au mouvement giscardien quil qualifie de parti de ltranger, rien de mois. Le rsultat des lections fut dsastreux pour le parti chiraquien. P. Cauchy retrace aussi la gense de laffaire des diamants ainsi que sa rencontre pour le moins controverse avec Brejnev, la suite de linvasion par lURSS de lAfghanistan.

Au final, laube de llection prsidentielle de 1981, la France tait (et lest encore) divise en deux camps antagonistes. A gauche, comme le relve lauteur, le PS avait fait sa mue lors du congrs dEpinay. Il devait faire face un PCF trs puissant, avec sa tte Georges Marchais et sa cohorte dintellectuels, comme par exemple Alexandre Adler. Par ailleurs, lextrme gauche tait dchire entre Trotskystes et Maostes. Dune faon gnrale, la gauche avait t jete dans la consternation du fait de lchec du programme commun loccasion des lections lgislatives. Mitterrand devait donc dune part naviguer entre les courants internes du parti socialiste et dautre part se faire une place parmi les autres partis de gauche.

En face, les divisions sont lgion. Minoritaire dans la majorit, Giscard affrontait lhostilit des Gaullistes, runis dans le RPR que J. Chirac a cr en 1979. En tant que Premier ministre, Raymond Barre - le meilleur conomiste de France pour reprendre une expression qui lpoque avait fait flors ferraillait constamment contre le RPR dans le cadre de la gurilla permanente laquelle se livraient les Chiraquiens. Cest par ailleurs au cours de cette priode que sera fond le FN, lequel simposera progressivement lextrme droite de lchiquier politique en dominant le PFN de Pascal Gaucheron.

La suite est bien connue: Mitterrand accde la prsidence de la Rpublique. Les espoirs dont tait porteuse la victoire de la gauche seront toutefois vite douchs: peine deux ans aprs son lection, Mitterrand amorce le tournant de la rigueur. Alors, sinterroge lhistorien, sagirait-il dune opration blanche? Naturellement, la rponse est ngative. Finalement, le 10 mai, conclut P. Cauchy, est un vnement contretemps. Ni mai 1968, ni mai 1974, il nen est que la rplique lectorale. Cest peut-tre le sort des dmocraties arrives maturit que de ne plus compter sur des moments hroques et des hommes providentiels pour inflchir le cours de leur histoire.

Jean-Paul Fourmont
( Mis en ligne le 26/04/2011 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)