L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Temps Présent  

Comment de Gaulle fit échouer le putsch d'Alger
de Maurice Vaïsse
André Versaille 2011 /  19.90 €- 130.35  ffr. / 240 pages
ISBN : 978-2-87495-131-2
FORMAT : 12,3cm x 21,3cm

Le Général et les généraux

Le 23 avril 1961, dans un message la nation, le Gnral de Gaulle annona quun pouvoir insurrectionnel stait tabli en Algrie par un pronunciamiento militaire. Les coupables de lusurpation ont, explique-t-il, exploit la passion des cadres de certaines units spcialises, ladhsion enflamme dune partie de la population de souche europenne qugarent les craintes et les mythes, limpuissance des responsables submergs par la conjuration militaire. Et le Gnral de prciser que ce pouvoir a une apparence: un quarteron de gnraux en retraite. Il a une ralit: un groupe dofficiers, partisans, ambitieux et fanatiques, lesquels possdent un savoir-faire expditif et limit. Mais ils ne voient et ne comprennent la nation et le monde que dforms travers leur frnsie. Leur entreprise conduit tout droit un dsastre national.

La prise de pouvoir par larme Alger le 22 avril 1961 fut un vritable coup de tonnerre. Aujourdhui encore, cest--dire cinquante aprs, lvnement fait dbat et dchane les passions. Lencre coule toujours flots et les ouvrages traitant cette question sont plthore. A cet gard, le dernier livre de Martin Vasse intitul, Comment de Gaulle fit chouer le putsch dAlger, occupe une place tout fait particulire. Lauteur nen est pas son coup dessai. En 1983, dj, il a avait crit Alger, le putsch. Au cours de son introduction, M. Vasse explique que la question prsentait lpoque de son premier ouvrage un caractre brlant. Les silences de certains ouvrages, les refus de tmoigner quil a essuys ainsi que les airs entendus de ceux qui savent et ne veulent pas dire ont quelque peu entrav lenqute de lauteur, qui avoue stre heurt cause de tout cela un problme la fois documentaire et mthodologique.

Mais le temps faisant peu peu son uvre, vingt-sept ans plus tard, lhistorien a repris linvestigation et la plume laide des archives presque toutes ouvertes. Si la structure de louvrage de 1983 na pas fait lobjet de modifications de premier ordre, cest en raison de la validit et de la pertinence intactes de ses grandes articulations et de ses principales conclusions. En fait, la question de la publication dun nouveau livre sur le putsch dAlger est revenue lordre du jour du fait dun apport documentaire () tel que la diffrence entre les deux textes quivaut un peu ce que serait la comparaison entre un film muet en noir et blanc et un film parlant et en couleur. Une kyrielle de livres portant sur cette priode de la Ve Rpublique et sur la guerre dAlgrie ont t crits entre-temps. Parmi ceux-ci se trouvent des tmoignages remarquables de prcision, dont lhistorien a pu exploiter la substance. Et surtout, il y a les archives. A cet gard, M. Vasse a pu se pencher sur un nombre considrable de documents provenant souvent des acteurs eux-mmes de la guerre dAlgrie et plus spcialement de la crise de 1961.

Au fil des pages, lauteur se penche donc sur le droulement du putsch en lui-mme, prpar par les cadres de larme. Il examine ensuite, avec force dtails, les raisons profondes qui ont men ce que le Gnral de Gaulle qualifia de pronunciamiento. Parmi celles-ci, lauteur mentionne naturellement le traumatisme de la dfaite fulgurante face aux forces nazies ainsi que le fiasco de Din Bin Phu et la perte de lIndochine, loccasion de laquelle on parla darme oublie. Bref, la dcolonisation et son cortge dhumiliations tourmentrent durablement larme franaise. M. Vasse fait galement grand cas de sa politisation sans cesse grandissante, dont lacm sera la crise de 1961. En effet, la rupture des militaires avec le pouvoir politique fut certes progressive, mais bien relle: les malentendus se multipliant, la tension culminera lors du putsch. Par la suite, luniversitaire se penche sur les raisons de lchec du putsch ainsi que sur ses consquences.

Trs clairant, cet ouvrage ne concerne pas proprement parler lhistoire de la guerre dAlgrie. Son apport rside plutt dans le rcit et la rflexion quil propose sagissant des origines et de la rvolte davril 1961. Car lvnement en lui-mme est bref: quatre jours, cinq nuit peine. En revanche, comme le note trs justement lhistorien, le temps court du putsch renvoie un temps long de larme franaise. De sa crise, qui remonte 1940, le putsch est le rvlateur. Initialement surpris, de Gaulle parvint nanmoins mater dfinitivement larme. Lchec de ce coup de force contribua lgitimer plus avant la Ve Rpublique et accentuer la marche force du rgime vers une prsidentialisation plus pousse.

Jean-Paul Fourmont
( Mis en ligne le 03/05/2011 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)