L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Temps Présent  

Les Intellectuels faussaires - Le triomphe médiatique des experts en mensonge
de Pascal Boniface
Jean-Claude Gawsewitch Éditeur 2011 /  19.90 €- 130.35  ffr. / 246 pages
ISBN : 978-2-350-13277-8
FORMAT : 13,5cm x 21,2cm

L'''esprit littéraire''...

Dans LAncien Rgime et la Rvolution, Tocqueville consacre quelques pages aux gens de lettres. A cet gard, il crit que la France est parmi toutes les nations de l'Europe, la plus littraire. Les intellectuels franais, pensait-il, se diffrenciaient des gens de lettres allemands, cantonns la philosophie pure et aux belles lettres, et britanniques, quant eux mls journellement aux affaires.

Daprs Tocqueville, les gens de lettres taient en France exclus du pouvoir. La condition mme de ces crivains les prparait goter les thories gnrales et abstraites en matire de gouvernement et s'y confier aveuglment. Dans l'loignement presque infini o ils vivaient de la pratique, aucune exprience ne venait temprer les ardeurs de leur naturel ; rien ne les avertissait des obstacles que les faits existants pouvaient apporter aux rformes mme les plus dsirables ; ils n'avaient nulle ide des prils qui accompagnent toujours les rvolutions les plus ncessaires. Ils ne les pressentaient mme point ; car l'absence complte de toute libert politique faisait que le monde des affaires ne leur tait pas seulement mal connu, mais invisible. Le sort fait aux intellectuels franais sous lancien rgime expliquerait donc certains cueils de la Rvolution franaise, car cette mme ignorance leur livrait l'oreille et le cur de la foule.

Lesprit littraire, pour reprendre la formule tocquevillienne, est donc une singularit franaise. Les intellectuels font par ailleurs lobjet dune attention particulire en France. Ils sont dots dune aura spcifique. Pourtant, les intellectuels ne seraient pas exempts de toute critique, comme Pascal Boniface tend le dmontrer dans son dernier et courageux livre intitul Les Intellectuels faussaires. Le Triomphe mdiatiques des experts en mensonge, paru aux ditions Jean-Claude Gawsewitch. Le prestige et lminence dont les intellectuels jouissent en France sont tels que son manuscrit fut refus par rien de moins que quatorze maisons ddition.

Directeur de lInstitut de relations internationales et stratgiques (IRIS) et enseignant lInstitut dtudes europennes de luniversit Paris VIII, P. Boniface explique dans son propos introductif que lide de ce livre a longtemps mri dans son esprit avant quil passe lacte. Louvrage est le fruit de son indignation: combien de fois ne me suis-je pas tonn, nai-je pas prouv un sentiment de colre ou de malaise, sinterroge-t-il, lorsque je constatais au cours dun dbat public quun expert profrait une contrevrit et que celle-ci passait comme une lettre lcole? En lespce, lessayiste nvoque pas derreurs, mais des mensonges volontaires et assums par leur auteur. Dans ce cas, observe-t-il, le spcialiste invit pour clairer le public le trahit et ne remplit pas sa mission.

Faisant purement et simplement fi de lidal de rigueur scientifique qui devrait normalement les animer, ces experts nont pas de scrupules employer des arguments de mauvaise foi, noncer des contrevrits, afin demporter la conviction. Leur culot parait sans borne et constituer un atout. Ces experts sont mme acclams. Certes chacun nest pas labri dune erreur, cest entendu, mais certains les accumulent sans que leur aura nen souffre. Un sportif qui alignerait les contreperformances cesserait dtre slectionn. Un expert peut enchaner les erreurs en tant toujours invit sur les plateaux. Une fois mis sur orbite mdiatique, on ne redescend pas sur terre.

Les faussaires constituent une autre catgorie dexperts: ils ne sont pas ceux qui se trompent, mais ceux qui trompent sciemment. Ils dupent le public en multipliant le recours des arguments auxquels ils ne croient pas eux-mmes, mais qui visent exclusivement convaincre les tlspectateurs, auditeurs ou lecteurs. Sils sengagent parfois sincrement pour telle ou telle cause, ils schinent fabriquer de la fausse monnaie intellectuelle pour assurer leur triomphe sur le march de la conviction. Autrement dit, ces faussaires font clairement preuve de malhonntet. Mais il y a bien pire: ce sont en effet les mercenaires, lesquels ne croient en rien, si ce nest eux-mmes. Sils font mine de sengager, cest quils estiment que les causes quils dfendent si subitement sont porteuses, quelles vont dans le sens du vent dominant. Les postures de ces mercenaires frleraient donc limposture, mme si la frontire entre faussaires et mercenaires nest pas tanche.

Dune manire gnrale, prvient P. Boniface, deux raisons conduisent certains experts faire preuve de malhonntet intellectuelle. Premirement, la fin justifie les moyens. Cest--dire que le grand public nest pas prt faire la part des choses. Il doit donc tre guid par ceux-l mme qui dcrtent son incapacit. Ensuite, comme ces faussaires se limitent hurler avec les loups, leurs mthodes rprhensibles ne seront jamais sanctionnes. Pis, dire la vrit comporterait plus dinconvnients et de risques que davantages dans la mesure o cela ncessiterait un effort supplmentaire.

Dans un premier temps, le chercheur se penche dune faon gnrale sur la malhonntet intellectuelle. Puis, il propose une srie de portraits de huit de ces intellectuels faussaires quil gratigne en mettant en lumire les inconsquences et les travers. Ainsi, il voque notamment Alexandre Adler, la srial-menteuse Caroline Fourest, Thrse Delpech quil surnomme Madame Tapedur, Bernard-Henri Lvy quil tient pour le seigneur et matre des faussaires. Pour autant, P. Boniface nen conclut pas une thorie du complot. Lauteur se garde en effet de verser dans le fameux tous pourris, car aucune organisation clandestine ne manuvre dans lombre pour promouvoir des intellectuels sa solde afin de maintenir le public dans lignorance et sous domination.

Jean-Paul Fourmont
( Mis en ligne le 05/07/2011 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)