L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Temps Présent  

Tutti cadaveri - Le procès de la catastrophe du Bois du Cazier à Marcinelle
de Julie Urbain , Marie-Louise De Roeck et Paul Lootens
Aden - Epo 2006 /  22 €- 144.1  ffr. / 277 pages
ISBN : 2-930402-21-0
FORMAT : 16,0cm x 20,0cm

Le procès asphyxié

Le 8 aot 1956, 262 hommes de douze nationalits diffrentes prissaient au charbonnage du Bois du Cazier Marcinelle, en Belgique. Cette date reste dans la mmoire ouvrire comme lune des pires tragdies de lhistoire des Gueules noires en Europe. Au-del de londe de choc motionnelle quelle suscita, une polmique sensuivit, propos des responsabilits chercher principalement au niveau patronal.

Louvrage collectif que lui consacrent les ditions Aden nous replonge au cur de laffaire, en particulier de son instruction judiciaire qui naboutit qu de drisoires ddommagements, sans que justice soit rellement rendue aux victimes, directes ou indirectes, de la catastrophe. La dnonciation dun systme dexploitation dgradant fut lpoque touffe par les pesants dbats dexperts et le jargon technicien des ingnieurs. Et le public, aprs stre captiv au beau milieu de ses vacances pour le sordide feuilleton de la remonte des corps, eut tt fait de ne plus sen soucier. Trois ans plus tard, seuls de rares entrefilets dans les journaux feront cho du verdict des juges lencontre des cinq inculps : non coupables. Qui let cru ?

Lintrt est de laisser ici alterner trois regards sur un mme vnement. Il y a dabord lapport de larchiviste passionne, Marie Louise de Roeck, qui sest attache runir les documents originaux et recueillir les souvenirs des ultimes survivants ; ensuite, la contribution de la jeune historienne Julie Urbain, resituant avec grande clart le contexte du drame (bilan conomique du pays au tournant de laprs-guerre, politiques dimmigration concernant la main duvre majoritairement italienne, fondation et dveloppement du Bois du Cazier, relation dtaille des enqutes et du procs) ; enfin, lapproche engage du syndicaliste, Paul Lootens, qui a largi sa conclusion la vaste problmatique de la lgislation sur laccident de travail.

Le tout offre une tude dune grande richesse, souffrant peut-tre de lgres redites, mais irrprochable quant lexhaustivit des pices du dossier rassembles. La douleur nest pas exclue de ces pages, notamment de celles o la parole est donne aux tmoins, pour exprimer leur impuissance, leur insondable dsarroi. Elle cde rapidement la place la rvolte, quand par exemple on revient sur le cas Gastone Lodolo, qui, pour lavoir un peu trop ouverte, se vit arbitrairement arrt puis expuls de son gnreux pays daccueil.

Tutti cadaveri est donc bien mieux quune stle commmorative : cest un outil de rflexion, qui nous prouve que le pass nest jamais vraiment lettre morte. Sans de telles remises en perspective, o la rigueur le dispute lhumanit, certains faits divers se rsumeraient quelques photos de femmes en noir, agrippes un portail, pressentant que leur deuil se trame 1000 mtres de fond.

Frédéric Saenen
( Mis en ligne le 11/09/2006 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)