L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Temps Présent  

La France au risque de l'Europe
de Anne Dulphy et Christine Manigand
Armand Colin - L'Histoire au présent 2006 /  24.50 €- 160.48  ffr. / 292 pages
ISBN : 2-200-26696-0
FORMAT : 15,0cm x 20,5cm

L'auteur du compte rendu: Gilles Ferragu est matre de confrences en histoire contemporaine luniversit Paris X Nanterre et lIEP de Paris.

Histoire d’une bonne idée

La France est le pays des paradoxes : affirmation rapide sans doute, mais alors que la plupart des Franais se dclarent europhiles, ces mmes citoyens sinquitent dune constitution qui pourrait raliser ce projet et lui donner corps, enveloppant et dpassant les limites de la nation. Est-ce un hasard si la nouvelle question dhistoire contemporaine pour le concours du Capes/agrgation 2007/2009 porte sur la construction europenne ? En tous les cas, au vu des dbats provoqus par le referendum constitutionnel, au vu des rumeurs, strotypes, craintes et espoirs vhiculs par Bruxelles et Strasbourg (on npiloguera pas ici sur le clbrissime pril du plombier polonais, aux accents maurrassiens), louvrage publi par Anne Dulphy, professeur lEcole Polytechnique, et Christine Manigand, professeur luniversit de Poitiers, savre, plus que judicieux ou topique, incontournable, tant pour les tudiants et spcialistes, que pour les citoyens en gnral, sensibles une rflexion nourrie sur la question, hors des envoles lyriques et politiciennes.

Dans une introduction programmatique, les auteurs dfinissent leur projet : il sagit de retracer un parcours franco-europen dune cinquantaine dannes, qui mle attentes politiques et logiques institutionnelles, aboutissant de nos jours des thmes inquitants (le dclin de la France, la crise des institutions europennes). Afin dvaluer la situation et dtablir un bilan de cette Europe complique trop souvent aborde coup dides simples

Un premier chapitre, classiquement, reprend lhistorique de la construction europenne en France (premier chapitre qui trouve son pendant dans le dernier chapitre, voquant les tapes institutionnelles de llargissement europen) : cest l la seule concession, indispensable, un vnementiel connu. On y croise les projets avorts ns au XIXe sicle, les espoirs dus des annes 30 et du briandisme, un lan nouveau issu de la guerre, les pres fondateurs imprgns didaux varis des hommes et des partis, enfin, qui font avancer lide dEurope et sinvestissent dans ses institutions. Petit guide de la France europhile (du moins de ses stars).

La suite de louvrage, droulant un plan fond sur diverses problmatiques et autant denjeux europens pour la France, pose des questions trs actuelles, celles que se pose tout citoyen franais : en vrac, lEurope est-elle un surcrot de puissance pour la France, ou bien un invraisemblable appareil administratif qui lalourdit ? La France y gagne-t-elle la paix ? et quel prix ? Une politique europenne commune est-elle possible ? et une dfense commune ? LEurope a-t-elle les moyens dagir ou bien llargissement nest-il quun affaiblissement ? et cet largissement, fonctionne-t-il ou bien dilue-t-il la nation franaise et sa puissance ? lEurope est-elle une bonne affaire conomiquement ? et l'euro ? Les Franais y croient-ils ou est-ce seulement le fantasme dune coterie politique ? et quen disent les partis ? sont-ils seulement cohrents ? Pourquoi le non de mai 2005 ? et que signifie-t-il ? Au final, lEurope existera-t-elle un jour ? Et que sera-t-elle alors : un Etat ? une fdration ? une nation mme ?

Chaque question fait lobjet dun chapitre, traitant denjeux conomiques, politiques, militaires ou diplomatiques. Les chapitres suivent un plan didactique : A. Dulphy et C. Manigand font dabord un historique de la question jusqu lpoque actuelle, entranant le lecteur dans les mandres des lois, dcrets, confrences, dcisions, commission et bureau. Puis elles voquent les enjeux de lactualit. Le traitement de lensemble relve autant de la science politique et de la sociologie politique que de lhistoire : les auteurs vont la source, utilisant organigrammes, biographies et souvenirs dacteurs, statistiques, textes normatifs, discours, programmes politiques, rfrences diverses manant tant des institutions europennes que de la presse, des instituts de sondages

De ce fait, la lecture peut paratre parfois austre, mais elle savre clairante, suivant la volont dexpliquer la politique actuelle selon une logique qui est celle de la construction, au risque des perceptions diverses et autres myopies. Lide europenne la franaise est alors analyse la loupe, se heurtant aux cueils traditionnels : quid de la fameuse identit europenne ? quid du patrimoine culturel commun ? quid enfin dune ralit gographique floue et dun largissement peru comme une machine qui semballe plutt que comme un projet cohrent ? Pour une France qui a conu le projet europen comme une projection dun modle national, le prsent est troublant, et lavenir dconcertant. Or les auteurs font justement la dmonstration que lEurope ne peut se rduire une perception ou une volont, ancienne qui plus est.

Pour le nouveau sujet dagrgation dhistoire, les candidats tiennent, avec cet ouvrage, un manuel des plus efficaces, des plus riches et des mieux adapts. Intellectuellement stimulant, dpassant lapproche strictement chronologique (trop souvent privilgie dans les ouvrages portant sur la construction europenne) pour une rflexion thmatique et surtout problmatise, cette synthse ambitieuse, crite sans concession la facilit, ne peut que simposer comme louvrage de rfrence de la question. En outre, ce texte se veut non pas militant, mais convainquant, comme une rflexion historique objective sur un phnomne politique complexe. Il ne faut donc pas le limiter au seul public des concours, mais llargir celui des citoyens, comme une mise en perspective des ambitions europennes de la France. Une lecture ncessaire au final.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 06/04/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)