L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Temps Présent  

Les Vingt décisives. 1965-1985 - Le passé proche de notre avenir
de Jean-François Sirinelli
Fayard 2007 /  23 €- 150.65  ffr. / 323 pages
ISBN : 978-2-213-62704-5
FORMAT : 15,5cm x 23,5cm

Lauteur du compte rendu : agrge dhistoire et docteur en histoire mdivale (thse sur La tradition manuscrite de la lettre du Prtre Jean, XIIe-XVIe sicle), Marie-Paule Caire-Jabinet est professeur de Premire Suprieure au lyce Lakanal de Sceaux. Elle a notamment publi LHistoire en France du Moyen Age nos jours. Introduction lhistoriographie (Flammarion, 2002).

Mutations fondamentales

Professeur dhistoire contemporaine lInstitut dEtudes Politiques de Paris et directeur du Centre dhistoire de Sciences-Po, Jean Franois Sirinelli (n en 1949) est un des historiens qui comptent en histoire contemporaine. Spcialiste dhistoire culturelle, il a contribu (avec M. Winock, P. Ory, etc.) fonder lhistoire des intellectuels, et louvrage quil a dirig sur lHistoire des droites en France (1992, rd. 2006) fait autorit. Depuis quelques annes, il entreprend aux ditons Fayard, de nous livrer sa lecture du XXe sicle, et plus particulirement de sa seconde partie (Les Baby boomers. Une gnration 1945-1969, 2003 et Comprendre le XXe sicle franais, 2005).

Avec Les Vingt dcisives. Le pass proche de notre avenir. 1965-1985, ce sont les mutations profondes de notre priode rcente que Jean-Franois Sirinelli se propose de dcrypter : ()lampleur de la mtamorphose intervenue au cours de ces vingt annes a t si forte que le pays sen est trouv modifi jusqu son trfonds et que la France davant les annes 60 relve dsormais de lanthropologie historique (p.9). Jean-Franois Sirinelli est n en 1949, et derrire lanalyse de lhistorien, on sent aussi, par moments, les souvenirs du baby boomer qui renforcent lintrt du lecteur. Le livre apparat comme la volont de prsenter une synthse lgante des travaux universitaires nombreux (dont on aurait malgr tout apprci que les rfrences soient donnes en cours de lecture !). Ouvrage bilan dune poque que lauteur connat particulirement bien.

Ordonn de faon classique en trois parties - La fin du monde davant, Changement de versant, Changement dpoque -, louvrage fourmille de formules heureuses (Bernard Henri Lvy : intellectuel-paon ou intellectuel-camlon, p.261) et de titres incisifs (Chne abattu ou branche morte, sinterroge lauteur sur la Ve rpublique sans de Gaulle, p.136, Crise des clercs ? crise des mots ?, p.205, Giscard,le premier orphelin des Trente Glorieuses, p.157). Il est crit dune plume alerte, avec humour, se lit comme un roman policier de surcrot on a envie de savoir quand et pourquoi a disparu ce monde davant.

Pour un ouvrage universitaire cependant, on regrette fortement labsence volontaire de tout appareil critique, pas mme de bibliographie, un simple index ! Mme le grand public cultiv auquel sadresse principalement le livre a droit un minimum ! Et le commentaire rapide de lavant-propos sur ce point ne convaincra pas grand monde, du moins parmi les lecteurs exigeants

Sur le fond, Jean-Franois Sirinelli reprend les temps forts des annes 65-85 pour tablir au cur de cette priode une chronologie fine et montrer des ruptures, visibles aujourdhui, et passes relativement inaperues lpoque. Aprs les Trente glorieuses, de Jean Fourasti, les Vingt Piteuses de Nicolas Baverez, La Seconde Rvolution franaise. 1965-1984 dHenri Mendras (qui a t le premier a attirer lattention sur lanne 65, anne de rupture, charnire dcisive, p.68), Jean-Franois Sirinelli traque dans notre pass proche les signes de changements irrversibles. Tous saccordent pour reconnatre le noeud chronologique des annes 65. Dans cette socit franaise qui vit une exprience quasi indite de paix et de prosprit, 65 apparat comme une anne tournante, bien davantage dune certaine faon que 68, anne symbole. 1965 est en premier lieu un temps de rupture politique marqu par la premire lection prsidentielle au suffrage universel, et toutes les consquences politiques quelle entrane. Simpose une culture de masse juvnile, rsultat de la forte scolarisation des gnrations du baby boom, et des progrs de la tlvision qui, dsormais, pntre la majorit des foyers. Ces annes sont des annes de rvolution culturelle : La configuration culturelle franaise se trouve alors sous leffet dune double dferlante issue de la grande mtamorphose alors en cours : crue de limage anime porte domicile et du son lui aussi consomm demeure, dferlement dune culture jeune et conqurante (p.64). Premiers signes dune crise des valeurs (difficults internes de lEglise catholique post Vatican II), dbuts dune culture hippie (cf. Antoine, Les Elucubrations, Polnareff, LAmour avec toi, 1966), les dbuts de la baisse de la fcondit partir de 64, bref tous les indices convergent, alors que le temps des intellectuels (annes Sartre) commence marquer le pas.

Certes la mmoire collective attribue ces changements lanne 68 (Mai 68 ou la fuse comme mtaphore, titre drlement JF Sirinelli), mais lhistorien les repre en germes auparavant. Dsormais une poque se clt de faon irrversible. Cest aux annes Giscard (1974/81) quil revient daccomplir ces changements : laccompagnement mdit, et revendiqu comme tel, des mutations en cours (p.163), un changement rel, mais marqu par la crise : Au coeur des Vingt Dcisives se situe donc une phase rformatrice de forte intensit mais de faible dure, que la conjoncture tout la fois permit et interrompit (p.165). JF Sirinelli sintresse fortement ces annes et dfend avec talent les ralisations et les contradictions qui les caractrisent.

Comme 65, sur lautre versant, les annes 73/74 apparaissent comme le dbut dune crise durable, en dpit de limage des Trente Glorieuses qui persiste dans les mmoires (p.171 : le livre de J. Fourasti ainsi replac en perspective, apparat bien alors comme loraison funbre dune priode abolie, au terme dune dcennie, dont les deux versants sont bien, au bout du compte, trs diffrents) Au cercle vertueux de la dcennie prcdente, soppose le cercle vicieux des annes quouvre 1973, et, cependant, en mme temps, les mutations continuent dans le domaine des murs, de la vie quotidienne ; la rvolution rurale se poursuit, alors que la mondialisation sinstalle, sur fond de guerre du Vietnam et danti-amricanisme des intellectuels qui vivent alors leurs ultimes grands engagements militants et mdiatiques. De Sartre Coluche comme figure de rfrence : il y a plus quun foss !

Dans ce contexte, 1981 peut apparatre comme une rvolution par dfaut (p.215), en ces annes de Ve rpublique drgle, marque entre autres sur le plan politique par la monte du Front National entran par Jean-Marie Le Pen. Rvolution culturelle profonde que constate Jean Franois Sirinelli au dbut des annes 80 : Dune certaine faon, pour le meilleur ou pour le pire,le pathos la emport ici, au moins en partie sur le logos (p.270). Annes marques par les exigences de mmoire, le souci des victimes, les branlements des institutions, le dclin des grandes idologies. Socit de lmotion, de linstant, des media et des images Temps des doutes et des soupons... Inquitudes diverses.

La seconde partie des annes 80 est marque par une remise en cause nouvelle de la Rpublique, et de la civilisation quelle avait contribu construire. Reste une question ouverte sur laquelle Jean-Franois Sirinelli conclut son analyse : assiste-t-on une clipse de la civilisation rpublicaine telle quelle stait construite au lendemain de la Seconde Guerre modiale, ou son dclin irrversible ? On le voit, la lecture des Vingt dcisives est stimulante, dautant que louvrage est de lecture trs agrable. Il plaira sans aucun doute au grand public cultiv (selon la formule traditionnelle !) auquel il est destin, mais sera tout aussi utile un public universitaire.

Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 11/06/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)