L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Temps Présent  

Les Conservateurs américains se mobilisent - L'autre culture contestataire
de Romain Huret et Collectif
Autrement - Frontières 2008 /  17 €- 111.35  ffr. / 160 pages
ISBN : 978-2-7467-1145-7
FORMAT : 15,0cm x 23,0cm

Prface de Denis Lacorne.

L'auteur du compte rendu: Gilles Ferragu est matre de confrences en histoire contemporaine luniversit Paris X Nanterre et lIEP de Paris.


Loin d’Obama

Sous-titr Lautre culture contestataire, cet ouvrage propose ses lecteurs une excursion incongrue travers cette majorit silencieuse chre Nixon celle du conservatisme amricain, discret, mais assez efficace pour conqurir de larges parties de lopinion publique amricaine et gagner des lections. Si en France, par un trange phnomne de myopie volontaire, on ne conoit lAmrique que dmocrate ou imprialiste, outre-atlantique, llectorat est plus htrogne. Comme le constate Denis Lacorne, directeur dtudes au CERI (Sciences Po), dans une introduction qui va demble lessentiel, cest ici la conception de la modernit qui doit tre reformule : les conservateurs amricains, sils vhiculent une pense antimoderne, le font avec les outils de la modernit, notamment mdiatiques. Une culture conservatrice que Romain Huret, matre de confrences luniversit Lyon II et promoteur de louvrage, dfinit clairement dans son introduction, via une typologie et une problmatique efficaces.

Ce portrait du conservateur amricain tranche, a priori, avec les clichs : loin des rednecks et autres strotypes (cinmatographiques ou littraires) de labruti arm dun bulletin de vote, le conservateur est un individu aussi bien intgr quun autre dans le tissu conomique et social, et qui professe une certaine vision du monde, de la socit et de ce que signifie lamricanit. Sur ces prmices intrigantes, les auteurs nous entranent dans un grand tour du conservatisme amricain qui avant les chances lectorales, passe dj un mode de vie, une culture, les talk- shows (S. Mort), les campus (C. Rolland Diamond) On y voit natre, dans les annes 60 et au rebours de la contre-culture et des beatniks, une gnration plutt WASP (white anglo saxon protestant) hostile la conqute des droits civiques, et qui prne, non sans dmonstration de force, une Amrique plus spare qugalitaire (A. Diamond).

Une gnration conservatrice qui, lheure des campus et de la guerre du Vietnam, se retrouve contester les contestataires dans quelques mouvements comme les Young Americans for Freedom (1960) et ce dans le but avou de reconqurir la socit reconqute effective avec lavnement dun sympathisant comme R. Reagan. Une gnration qui, parvenue lge des responsabilits, tient un discours centr sur les valeurs et inspire le renouveau conservateur. Car ce grand tour suppose aussi quelques grands thmes de regroupement, comme les valeurs morales, la scurit (A. Rios-Bordes) et bien videmment, le ciment religieux. Que ce soit en effet les milieux crationnistes (A. Godet) et pro-life (J. Merchant), ou encore les milieux juifs (P. Peretz), le rapport au religieux demeure la fois identitaire et structurel, mi-chemin du tmoignage (proslyte) et du militantisme (engag). A lexemple de la communaut juive, un peu htivement assimile aux dmocrates et qui, ponctuellement, au sein de la Jewish Defense League (une exprience de courte dure il est vrai), a explor les thmes conservateurs. Et bien videmment, cest dans le cadre lectoral que ce courant, devenu une machine, prend son sens : larticle de V. Michelot sattaque habilement au mythe de limplacable machine lectorale conservatrice, dmontrant tout la fois son efficacit et ses failles.

Les Franais connaissent-ils vraiment les Amricains ? Ce petit ouvrage, sobrement, fait la dmonstration quun dialogue travers lAtlantique passe par une forme dempathie (pas forcment de sympathie) qui dpasse les clichs. R. Huret, trs didactiquement, montre que la vie politique amricaine doit tre observe la base, sans prjugs, et que le triomphe dun Georges W. Bush sappuie sur un terreau, une ralit locale et des valeurs partages autant que sur une machine lectorale et de grands intrts. A cet gard, cette enqute de terrain qui explore la figure du militant plutt que celle de lhomme politique conservateur ( suivre ?) savre trs instructive, aux marges de la sociologie politique et de lhistoire. Et comme tous les bons ouvrages scientifiques, celui-ci pose autant de questions quil en rsout, et ouvre des pistes passionnantes pour le lecteur, dsormais un peu affranchi et nanti, qui plus est, dune bibliographie (en notes) vaste.

Pour quiconque professe de mieux connatre la ralit politique amricaine, au-del des mythes et du clinquant, il sagit dune premire approche bienvenue.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 16/07/2008 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)