L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Temps Présent  

Robert Schuman - Du Lorrain des frontières au père de l'Europe
de François Roth
Fayard 2008 /  28 €- 183.4  ffr. / 656 pages
ISBN : 978-2-213-63759-4
FORMAT : 14cm x 22cm

L'auteur du compte rendu: Gilles Ferragu est matre de confrences en histoire contemporaine luniversit Paris X Nanterre et lIEP de Paris.

Un ‘’saint en veston’’ ?

Robert Schuman est une figure majeure de la construction europenne, que lon retrouve ds 1950, au sein des pres de la CECA. Lhomme est connu, mais semble parfois fig dans cette icne de lEuropen dont on honore la mmoire sans forcment mesurer la porte, rvolutionnaire lissue de la Seconde Guerre mondiale, de sa politique. Et cest tout lintrt de la solide biographie propose par le professeur Franois Roth, que de restituer le personnage dans son contexte, et cela au sens gographique (le Rhin, la Lorraine, la frontire) autant quaux sens social et historique du terme.

On pourrait partir dune lgende infamante, lance par Jacques Duclos, celle du capitaine boche, pour dcrire les dbuts de Robert Schuman, qui ne fut franais qu 32 ans, en 1918. Un Lorrain, mais pas sur le modle Poincar du patriote intransigeant. A cet gard, il serait plus en phase avec un homme de lintrieur, un Nantais, Aristide Briand, homme douverture et de conciliation. On pourrait galement le rapprocher dun Alcide de Gasperi, autre pre fondateur italien de lEurope, qui dbuta sa carrire politique dans les parlements autrichiens. Robert Schuman a commenc sa vie comme citoyen allemand, sans tats dme. Ce nest certes pas un hros pour Mme Fouille, lauteur du Tour de la France par deux enfants. Enfance, ducation, tudes suprieures de droit et une carrire davocat-avou prometteuse sur les marges du Reich, Metz. Aprs la Premire Guerre mondiale, il se retrouve franais, et entame une carrire politique qui va bientt laccaparer. Immerg dans une rgion et dans des rseaux catholiques locaux, Robert Schuman est dabord un homme de terrain, un baron local qui sait se faire apprcier et qui, mme dans laprs Seconde Guerre mondiale, neut pas craindre grand chose des nouvelles lites politiques. Une carrire lorraine, place rsolument droite, aux cts de Poincar puis du MRP, et surtout proche de lEglise.

Car Robert Schuman est avant tout un catholique engag, un homme seul qui aura hsit entre la contemplation et laction (avec tout ce que cela suppose en terme de rseau social et de couverture mdiatique, ou de combats politiques), et ce des deux cts de la frontire : en cela, il incarne un christianisme daction catholique lchelle europenne (daucun dirait une internationale noire), qui se nommera un jour la dmocratie-chrtienne. Sans renier une identit franaise parfois perscute (notamment durant la Seconde Guerre mondiale, quil subit cach), il ne sillustre pas comme rsistant (ce que de Gaulle ne lui pardonnera jamais) et sgare mme un temps du ct de Vichy, illustrant ainsi la complexit des trajectoires dans la France dfaite. Cest donc laprs-guerre que lhomme trouvera toute son ampleur : reconnu comme spcialiste des questions de rfugis et des affaires allemandes, il fait une rapide ascension institutionnelle qui le propulse au quai dOrsay, puis Matignon (mais il refuse lElyse) et aux commandes du projet europen, via la CECA. En tte : la rconciliation franco-allemande.

Et de fait, lAllemagne est un autre personnage de cette biographie, un personnage loin dtre secondaire : de la question de la Sarre aux relations avec Konrad Adenauer, en passant par le problme franco-allemand dans laprs guerre, on peut dire que louvrage constitue une bonne synthse de tout ce qui fut longtemps un obstacle la paix, et avec Dean Acheson, il faut savoir reconnatre Schuman une volont, ainsi quune capacit sengager (et croire en Jean Monnet) qui firent de lui lun des pres de lEurope (face un Vincent Auriol plus que frileux, et un Quai dOrsay engonc). Une paternit assume, jusqu la prsidence du mouvement europen et celle du parlement europen Une carrire brillante, fruit paradoxal dune marginalisation nationale complote par le pouvoir gaulliste.

Voil une solide biographie, de facture classique, taye des lectures, des archives (franaises et europennes, prives et publiques) et une connaissance rudite de la Lorraine germanique puis franaise. Une biographie qui vient point pour les concours (CAPES et agrgation dHistoire et de gographie) mais qui montre galement aux Europens blass ce que fut vraiment la construction europenne et ses enjeux. Une biographie qui rappelle galement lamateur dhistoire politique et religieuse, lheure o le centre, dinspiration dmocrate-chrtienne, senlise dans une stratgie sans lendemains, ce que fut la dmocratie chrtienne et quels furent les espoirs quelle porta. Une grande tude enfin dhistoire politique et rgionale, qui dmontre que le rgional et le national (voire leuropen) sont trop imbriqus pour tre distingus. Cest cet ancrage qui est finement analys par Franois Roth, lequel, dans un style sobre, sans fioritures mais avec par endroit - des analyses originales, livre un tableau convaincant, et dpoussir, de cet europen de naissance.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 07/10/2008 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)