L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Histoire Générale  

Le Service militaire
de Michel Marmin
Editions Chroniques 2008 /  19 €- 124.45  ffr. / 111 pages
ISBN : 978-2-205-06163-5
FORMAT : 20,5cm x 27,5cm

La quille, bordel !

Le 30 novembre 2001 marqua un tournant dans lhistoire de larme franaise. Cest en effet cette date que prenait effet la loi 97-1019, qui suspendait la conscription des jeunes ns aprs 1979. En termes clairs, lobligation du service militaire tait abolie, cdant la place lide dune arme professionnelle, sur base dengagements volontaires.

Institution hrite de la Rvolution, le service fut, pendant prs de deux sicles, une tape oblige dans la formation de tout citoyen masculin, et il se trouve encore aujourdhui de nombreux nostalgiques de ce passage la vie dhomme. Louvrage que Michel Marmin consacre au sujet est de bout en bout teint de ce sentiment et se parcourt comme un album de souvenirs ddis un moment, rvolu mais toujours vivace, de la mmoire collective franaise.

Langle dapproche na rien dexalt en termes de dfense des valeurs nationales, et est dpourvu daccents bellicistes. Cest au niveau du bidasse plutt qu celui des grads et des stratges que nous dcouvrons les rituels et les traditions menant le bleu au rang de soldat. Le lecteur, se laissant porter dtape en tape, prendra connaissance dune masse dinformations insouponne. Du conseil de rvision aux dfils cadencs, en passant par lincorporation, la boule zro ou la distribution des uniformes, Marmin fait revivre la synchronie de la hirarchie militaire et la diachronie du quotidien casernier. Il sonne toute la gamme du clairon, passe en revue les chambres, partage le rata, les rations de caporal et le pinard, donne un coup de balai la cour pourtant propre, attend fbrilement son courrier et sa perm, participe aux grandes manuvres et feuillette, avant de se coucher, un magazine des grillardes ditions Elvifrance

Dans la foule de son panorama sur la correspondance et la poste travers les ges dont il nous avait rgal rcemment, Marmin rempile avec une encyclopdie vivante et exhaustive. Un aspect particulirement intressant de son travail est lattention quil accorde au lexique, spcialis ou argotique, de la Grande Muette. Plus question donc, au sortir de ces pages, de confondre la classe et les classes, dignorer ce que dissimulent les initiales BMC ou dhsiter sur ltymologie de barda. Ce langage viril, dusage aussi bien parmi les troupes que dans les aboiements des officiers, se voit restitu dans toute sa verdeur. Le plus cocasse, videmment, survient quand il est mis en chanson. Marmin ayant, semble-t-il, suffisamment frquent les salles de gardes pour matriser ce corpus sans ambigut, il ne se prive gure den citer des extraits, entre deux notes du plus subtil bagad de Lann-Bihou.

De Johnny Haliday ces jeunes recrues anonymes et tondues de frais de la page 29, ils sont tous passs par-l. Les brimades du sous-bite et lapprentissage du coup de bouc en ont-ils fait des hommes ? Le dbat reste ouvert. Nanmoins, les documents rassembls dans ce livre attestent que cette priode de leur existence reste associe des souvenirs drles, mouvants. Ceux de la jeunesse et du bon temps, quoi. Rien qu ce titre, cela valait bien une chronique.

Frédéric Saenen
( Mis en ligne le 21/10/2008 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)