L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Histoire Générale  

L'Etat et la langue
de Robert Lafont
Sulliver 2008 /  21 €- 137.55  ffr. / 222 pages
ISBN : 978-2-351-22047-4
FORMAT : 14cm x 21cm

La France et le Français

Les relations entre, d'une part, la formation et l'usage d'une langue et, d'autre part, la construction, l'tablissement territorial et la lgitimation de l'appareil tatique, sont videntes ; de Illich Bourdieu, nombre d'historiens, de sociologues, de politologues et de linguistes ont tudi le sujet. Ils ont, chacun sa faon, montr que la langue tait un instrument de pouvoir essentiel et que l'appauvrissement linguistique en particulier la disparition des dialectes est trs significatif d'une centralisation du pouvoir, ainsi que d'une homognisation des consciences.

C'est plutt en linguiste et en historien de la littrature que Monsieur Lafont, Professeur l'universit de Montpellier, s'intresse l'histoire des rapports entre les langues parles et crites sur le territoire de l'actuelle France depuis l'Antiquit jusqu'au XVIIe sicle et l'mergence puis la fixation de l'tat franais. La comprhension du processus qui a amen la domination sans partage du franais sur l'Hexagone est cruciale une poque o, fin du ptrole et de la mondialisation aidant, les logiques rgionales semblent et, sans doute, doivent reprendre le dessus sur la logique nationale.

Contrairement ce que l'on dit souvent, de manire savante ou journalistique, le franais n'est pas le successeur vident, automatique de la langue d'ol ayant terrass la langue d'oc. Non seulement les relations et les frontires de ces zones linguistiques ont t fluctuantes et, parfois, inattendues, mais de plus leur explication implique de nombreux facteurs dynastiques, sociologiques, institutionnels, littraires qui interdisent toute vision simpliste, linaire, progressiste de l'homognisation linguistique de la France et, derechef, de sa centralisation parisienne. On retiendra, par exemple, le rle du normand dans la formation du franais, les cas pas seulement anecdotiques de cohabitation entre ce mme franais et les dialectes selon les domaines administratifs o on les employait (Lyon au XVe sicle), l'importance de la posie comme dnominateur commun voire unificateur des dialectes d'Occitanie ou encore les aspects linguistiques recouverts par la croisade contre les Albigeois...

Impossible de rsumer les informations livres et analyses dans l'ouvrage, non seulement parce qu'elles sont nombreuses, rudites et fouilles mais aussi et c'est le revers de la mdaille parce qu'elles perdent la lecture politique ou sociologique dans les conjectures linguistiques et potiques ainsi que dans l'enthousiasme (par ailleurs comprhensible) que l'auteur prouve l'gard de certaines uvres. De plus, l'absence de cartes et d'outils un tant soit peu didactiques laissent trop souvent le lecteur non-linguiste sur la touche, et les pistes de rflexion intressantes bauches mais trop vite noyes dans la saturation d'informations, le politologue sur sa faim

Frédéric Dufoing
( Mis en ligne le 09/12/2008 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)