L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Histoire Générale  

Paume et tennis en France - (XVe-XXe siècle)
de Patrick Clastres , Paul Dietschy et Collectif
Nouveau monde 2009 /  26 €- 170.3  ffr. / 386 pages
ISBN : 978-2-84736-330-2
FORMAT : 14cm x 22,5cm

L'auteur du compte rendu : Grgory Prmon est agrg d'histoire-gographie.

Un enfant de la balle

Pour lhistorien, le jeu de paume reste principalement associ au serment de la salle qui porte son nom. Cest tout lintrt de louvrage de Patrick Clastres et de Paul Dietschy que de donner une histoire ce jeu et son successeur, le tennis, en publiant les actes dun colloque tenu Paris les 22 et 23 mai 2006. Louvrage sinscrit dans le renouveau actuel de lhistoire culturelle que Georges Vigarello appelait de ses vux ds 1988. Aprs les travaux de Michel Brousse sur le judo ou ceux de Joris Vincent sur le rugby, lhistoire du tennis a dsormais elle aussi son ouvrage de rfrence.

Celle-ci sinsre dans un temps long. Aprs avoir montr quaux XVe et XVIe sicles, le jeu de Paume est le jeu des puissants (Jean-Michel Mehl), Serge Vaucelle explique son dclin progressif au profit de lescrime et de lquitation lors du sicle suivant. Au XIXe sicle, le jeu de Paume cde la place au tennis dont les rgles sont peu peu fixes. Les premiers grands champions tels les fameux mousquetaires franais durant lentre-deux-guerres donnent au sport une popularit qui sexprime lors des grands vnements sportifs lexemple du tournoi de Roland-Garros. La notorit de cet vnement ainsi que la prsence permanente de joueurs franais parmi llite mondiale permet la France de maintenir son rang lheure dun tennis mondialis.

Cette longue histoire est galement une histoire totale. Une histoire sportive videmment: Stphane Mry montre comment les rgles et les techniques du sport ont t peu peu dfinies. Une histoire galement politique. Durant lentre-deux-guerres, les mousquetaires ont pour mission de reprsenter la France ltranger et de montrer au monde la puissance dun pays quon souponne de faiblesse aprs la saigne de la Grande guerre. Lconomie trouve sa place dans lhistoire du jeuquand limportance financire quil revt dans les clubs et associations sportifs dans les annes 1930 est dmontre par Xavier Breuil. Enfin et bien sr, lhistoire du tennis est une histoire culturelle tel point que les contributions de Jean-Michel Peter, dYvan Gastaut et de Stphane Mourlane ne sont pas sans voquer les travaux dAlain Corbin sur le dsir de rivage ou lavnement des loisirs.

Lintrt de louvrage tient dans sa volont permanente de tirer profit de mthodes novatrices au service de nouveaux objets historiques. La contribution de Stphane Mry sappuie ainsi sur lhistoire vivante, mthode originale et inspire de ce qui est pratiqu par les historiens britanniques o il sagit de rejouer rellement lvnement pour mieux le comprendre on ne peut dailleurs que saluer les photos des reconstitutions publies dans louvrage. Franoise Taliano des Garets livre une tude intressante sur la place des femmes dans le tennis de Suzanne Lenglen Amlie Mauresmo - mariant ainsi habilement histoire du sport et gender studies. Enfin, les tudes sur Jean Borotra, Philippe Chartier ou Yannick Noah illustrent tout lintrt que les contributeurs de louvrage ont su tirer du renouveau de la biographie, renouveau qui les conduit le plus souvent et fort bon escient dpasser les aspects uniquement sportifs de la vie de ces hommes, pour sintresser, par exemple, pour Jean Borotra, son itinraire politique.

Les grandes qualits de cet ouvrage tiennent en grande partie la volont actuelle de sauvegarder le patrimoine du tennis franais grce la cration du Tenniseum en 2003. La politique dacquisition de ce muse du sport donne aux historiens du tennis les moyens ncessaires leurs travaux. La prsentation rapide de ses fonds montre toute ltendue des travaux qui restent encore accomplir. Cest dailleurs tout le mrite de Patrick Clastres et de Paul Dietschy que de souligner les limites de leurs travaux, limites qui sont autant de nouvelles pistes pour les historiens du sport. Les auteurs regrettent notamment labsence de travaux sur les XVIIIe et XIXe sicles, parents pauvres de lhistoriographie du tennis en France. Un travail entier reste galement faire sur les acteurs du tennis quil sagisse des joueurs bien sr, mais aussi des dirigeants et des supporters. Enfin, comment imaginer ne pas se pencher tout simplement sur lhistoire des techniques et de lenseignement du tennis?

Grégory Prémon
( Mis en ligne le 25/08/2009 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)