L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Histoire Générale  

Les Halles de Paris et leur quartier - (1137-1969)
de Anne Lombard-Jourdan
Ecole nationale des chartes - Etudes et rencontres 2009 /  15 €- 98.25  ffr. / 248 pages
ISBN : 978-2-357-23003-3

Lauteur du compte rendu : agrge dhistoire et docteur en histoire mdivale (thse sur La tradition manuscrite de la lettre du Prtre Jean, XIIe-XVIe sicle), Marie-Paule Caire-Jabinet est professeur de Premire Suprieure au lyce Lakanal de Sceaux. Elle a notamment publi LHistoire en France du Moyen Age nos jours. Introduction lhistoriographie (Flammarion, 2002).

Histoire du ventre de Paris

Anne Lombard-Jourdan, chartiste, est dcde le 13 fvrier 2010, dans sa 101e anne. Les Halles de Paris et leur quartier est son dernier ouvrage ( 100 ans!) mais aussi son premier puisquil sagit de sa thse soutenue en 1933, enrichie de prs de 80 ans de recherches et travaux sur Paris et publie par lEcole des Chartes.

Demble on retrouve toute la tradition rudite des chartistes: le livre se termine sur des annexes abondantes (pp.148-221): documents darchives, enluminures, gravures, complts dune bibliographie et de deux index (gnral et toponymie parisienne). Les notes de bas de page prcisent le texte. Anne Lombard-Jourdan fait preuve dune rudition intelligente, jamais en dfaut sur un quartier quelle connat admirablement bien, un quartier paradoxalement mconnu finalement, et ce depuis quasiment sa fondation, puisqu'elle souligne le peu darchives, alors que ds le XIIe sicle (premire mentionen 1137, sous Louis VI) et la dcision de Philippe Auguste - et ce, jusqu leur dplacement Rungis en 1969 -, les Halles font lobjet de rglements dEtat, compte tenu de leur importance dans lapprovisionnement de la ville.

Un approvisionnement qui au Moyen Age est dailleurs essentiellement un approvisionnement en produits manufacturs, lexception du bl et du poisson de mer qui dans les deux cas arrivent par la route ; la viande sy installe avec quelques difficults partir de 1416. Ce nest que tardivement, au XIXe sicle, que les Halles deviennent un march essentiellement alimentaire. De la guerre de cent ans Napolon III, elles connurent un long temps dabandon, tout en conservant leur fonction utilitaire, mme si entre 1543 et 1572 eut lieu la rformation des Halles, qui rorganise les rglements gnraux. Il fallut attendre lurbanisme du second Empire, la volont de Napolon III, luvre dHaussmann, partir de 1857, pour que les Halles soient entirement repenses, avec une architecture adapte. Depuis le XIIe sicle, lEtat stait peu intress la construction de btiments jugs utilitaires, et donc nexigeant pas une esthtique particulire. De ce point de vue, la halle au bl construite en 1762 est une exception. Peu dillustrations galement avant le XIXe sicle, peu dhistoire des Halles en tant que telles, alors que le monde des Halles est souvent dcrit dans les romans et descriptions de Paris en raison de la socit quil attire, de son pittoresque, du foisonnement des tavernes, de l'htellerie, etc., qui sinstallent autour de cet important march demeure, attirs par les chalands de toute sorte.

Une socit bigarre, qui peut aussi potentiellement reprsenter une menace de rvolte comme au temps de la Fronde. Parmi les permanences que lauteur relve: les proccupations dhygine, les encombrements de circulation (Henri IV fut assassin rue de la Ferronnerie alors que son carrosse tait immobilis ainsi). Les autorits centrales marquent un souci constant de rglementer ce qui est le principal march de la capitale. On y trouve de tout: matires premires, mercerie, objets de Paris, draps, etc. Le march est constamment ltroit, dborde sur les rues voisines et le cimetire des saints Innocents partir de lenclos au dpart dtermin par Philippe Auguste: les Champeaux. La vocation commerante de la rive droite saffirme et les projets, sous lAncien Rgime, de dlocaliser une part des activits rive gauche, se heurtent des refus. On construit peu, somme toute, sur cet immense espace: deux grandes halles en pierre sous Philippe Auguste (1183), qui seront dtruites, Saint Eustache la cathdrale des Halles construite entre 1532 et 1637, la halle aux bls en 1762, et enfin, aprs avoir hsit entre plusieurs projets, les clbres pavillons de Baltard, entrepris en 1857 (le dernier sera achev en 1948). Ces pavillons seront impitoyablement dmantels au dbut des annes 1970, et vendus sans tat dme au march la ferraille, lexception dun seul, remont Nogent-sur-Marne. Ce nest dailleurs quassez tardivement que les Franais mesurent lintrt de leurs btiments utilitaires - architectures de pierre ou de fer - souvent installs au centre de leurs villes, et dcident de les conserver.

Finalement, dcidment trop ltroit, les inconvnients lemportant sur les atouts, la dcision est prise de transfrer les Halles Rungis, en priphrie de la grande ville; transfert discut puis russi, toute lactivit des anciennes halles dmnage mais pas la socit qui en vivait ni tavernes ni htelleries Rien de ces huit sicles dhistoire Anne Lombard-Jourdan est plutt sereine sur lutilisation qui a t faite des espaces librs en plein cur de la ville: le carreau des Innocents et le plateau Beaubourg qui accueilleront le Forum des halles et le centre Pompidou, aprs de multiples hsitations et dbats.

Un ouvrage fort intressant qui tudie les Halles sous tous leurs aspects: un quartier parisien, un grand march. A lpoque o elle a t publie, ltude dAnne Lombard-Jourdan, proche de Lucien Febvre et des Annales, illustrait bien le renouvellement de lhistoire urbaine auquel aspiraient ces historiens; aujourdhui, le livre dans son dition augmente et actualise - est toujours essentiel pour suivre sur huit sicles ce quartier de Paris.

Pour tous ceux qui sintressent l'histoire de la Capitale.

Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 05/10/2010 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)