L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Histoire Générale  

Crimes & justice en Bretagne
de Annick Le Douget
Coop Breizh 2011 /  35 €- 229.25  ffr. / 208 pages
ISBN : 978-2-84346-526-0
FORMAT : 23,5cm x 24,5cm

Kaléidoscope judiciaire

Unanimement reconnus pour leur srieux et leur humanisme, les livres dAnnick Le Douget, traitent de la peine de mort (Justice de sang, la peine de mort en Bretagne aux XIXe et XXe sicles), de la criminalit fminine (Femmes criminelles en Bretagne au XIXe sicle) ou de lesclavage (Juges, esclaves et ngriers en Basse Bretagne). Ces travaux nont pas manqu dinspirer des crivains (Noce maudite de la sociologue Anne Guillou, ) ou des metteurs en scne.

Son nouvel ouvrage, Crime et Justice en Bretagne, servi par une excellente iconographie, a la qualit dun ouvrage de rfrence. Annick Le Douget retrace lvolution de la justice sous tous ses angles dapproches : la vie judiciaire et ses acteurs, larchitecture, les grands procs, les peines au fil des sicles, etc.

Le temps du citoyen nest pas le temps administratif et lappareil judiciaire peut sembler dsesprment lourd et inamovible. Fort bien document, louvrage montre pourtant comment; de la suppression du barner a beoch (juge de paix si apprci quil mritait son nom en breton) au vent de fronde qui souffle en Bretagne, les structures de linstitution se sont adaptes au changement socital. Avec pertinence, lauteur met en lumire des anecdotes difiantes qui font sens dans le mouvement de linstitution.

Qui sont ces hommes de loi au cur du systme, ces magistrats de parfois 86 ansvoire nonagnaire pour le doyen des avocats de France ? Comment leurs carrires sont soumises aux alas politiques? Comment sest faite la fminisation du barreau? Lhistoire de la magistrature est aussi lhistoire des grandes familles, ces grandes lignes de robe, qui contribuaient coopter les patronages familiaux veillant carter la promotion individuelle sans parents juridiques.

A leur ct, le Jury dont la dmocratisation et la fminisation ont ncessit plusieurs sicles sans pour autant satisfaire certains : Femmes, moines, vieillards, prix Nobel ou crtins, la loi du 28 juillet 1978 a convi tout le monde aux plaisirs de juger, se lamentait le Prsident Versini. Mais, bien -propos, lauteur rappelle une poque o ces jurs ont su faire entendre leur mcontentement davoir condamner les plus misreux pour des peccadilles - vol dune serpillire ou de trois crpes pour un affam (qui en avait vol 17 mais rendu 9!); la fin dun procs, cest encore un jury qui dcide dorganiser une qute pour aider lhomme trop pauvre quils viennent de juger. Annick Le Douget voque ces nombreuses frictions entre magistrats et jurs au XIXesicle : les notables interpellent les Prsidents qui interpellent les Ministres et au gr du temps et des pages, le lecteur suit les changements jusqu la rcente volution du maillage judiciaire.

De lautre ct du prtoire, les chroniqueurs, les photographes (jusquen 1954) et les dessinateurs judiciaires sont fidles; le public, qui veut que justice soit faite, attend parfois jusque devant les grilles du palais. Ces palais justement, qui portent une certaine ide de la justice, Annick Le Douget en dcrypte le symbolisme: de lordre judiciaire et du droit qui sinscrivent dans le marbre, du systme dordonnances perptuant la rfrence lantiquit, de la situation centrale du btiment, presque toujours isole, limage de la sparation des pouvoirs, sans oublier litinraire des marches Ce chapitre fort intressant sachve sur la rflexion quimpose la conception du nouveau palais de Nantes o les repres symboliques ont t dplacs dans un jeu dombres et de lumires magnifi par Jean Nouvel.

Rappelant les grands procs et les erreurs judiciaires en Bretagne, louvrage se termine sur laprs-justice, le temps des peines, de lexpiation. Chtiments et bourreau, architecture, fonctionnement et rformes des Prisons, Annick Le Douget nocculte rien, jusqu lunivers rvoltant des bagnes denfants.

Avec une belle maitrise de son sujet, par le regard quelle porte sur linstitution judiciaire et la mise en perspective de son volution, Annick Le Douget livre un ouvrage passionnant et remarquable.

Marie-Claude Bernard
( Mis en ligne le 28/02/2012 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)