L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Histoire Générale  

La Paix - Histoire politique et militaire - 1435-1878
de Jean-Pierre Bois
Perrin - Pour l'Histoire 2012 /  27 €- 176.85  ffr. / 648 pages
ISBN : 978-2-262-03336-1
FORMAT : 15,4cm x 24cm

Fille des traités

Agrg dhistoire et docteur en lettres, Jean-Pierre Bois est professeur mrite luniversit de Nantes. Spcialiste de lhistoire moderne des relations internationales et de la socit militaire, luniversitaire vient de publier un livre passionnant sur La Paix.

Parue aux ditions Perrin, cette enqute retrace lhistoire tumultueuse de la paix en Europe entre 1485 et 1878. Autrement dit, louvrage dbute avec la Guerre de Cent Ans et le congrs dArras pour se clore avec la guerre russo-turque de 1878, que le congrs de Berlin a rgle. Le dessein de lauteur est donc ambitieux, tant il est vrai que la paix nest pas un objet de recherche habituel: si la guerre est en effet un thme rcurrent de la recherche scientifique, tel nest pas le cas de la paix.

Mais quest-ce que la paix? Quels sont les contours de cette notion combien vanescente et insaisissable? Loin dtre une pure fleur de rhtorique, la question se pose. Comme lindique cet gard lauteur, la paix nest pas la guerre. Elle est la paix. Sont-elles compagnes ou surs, lune est la fille ou la mre de lautre, chacune est-elle la moiti fidle dun couple, guerre et paix, dont assez curieusement les historiens marient trs gnralement les deux termes non quand ils veulent parler de la premire, mais de la seconde? Du moins lune suit-elle toujours lautre, et lune et lautre sont assez constamment reprsentes ensemble ; chacune renvoyant en quelque sorte lune des faces de Janus.

La guerre est communment prsente comme le pralable la paix. Souvent, la guerre est en effet entreprise en vue de la paix. De prime abord, lassertion parait certes paradoxale, mais elle a souvent t dfendue. Tacite, Saint Augustin, Grotius, Richelieu et Fnelon se sont par exemple relays pour affirmer quon ne guerroie que pour faire ou rtablir la paix. A cet gard, les congrs sont souvent apparus comme un formidable outil de paix. Dans cet ouvrage, lauteur revient sur la plupart dentre eux.

La paix, crivit Pierre-Andr Gargas en 1782, est le lien de la socit des hommes, les dlices de la Nature, la colonne des Lois, la tutrice des Arts, la conservatrice des Souverainets, et la couronne des Victoires; cest elle qui fait rgner la Justice, qui cultive les Murs, qui rend tous les peuples utiles les uns aux autres par le moyen du commerce; cest elle qui maintient chacun dans ses proprits, qui change les peines en plaisirs, et qui ouvre de toutes parts des sources de flicit aux Empires (). Enfin, la Paix est le plus riche de tous les prsents que les Souverains puissent faire aux Peuples.

Assurment, cette dfinition de la paix est lyrique. Si cette dfinition plait, comme lcrit Jean-Pierre Bois, elle se trouve tre quelque peu abstraite et thre En ralit, la paix est bien plus concrte que le laisse entendre Pierre-Andr Gargas. Cest en effet dans le cadre des traits que le contenu de la paix est dtermin. Ces processus renvoient toujours la guerre, laquelle ils mettent fin. Le dcalage entre la guerre et la paix se rpercute dans la production scientifique (dans les deux cas au profit de la premire).

Pour arpenter lhistoire de la paix, lauteur opte pour lapproche politique et diplomatique, laquelle permet de se concentrer sur le passage de la guerre la paix, de la paix la guerre ainsi que sur la question dune paix durable. Pour ce faire, avec force dtails, Jean-Pierre Bois se penche sur larrire-plan social et culturel ainsi que sur les nombreuses variables (politiques, diplomatiques, conomiques, morales) de ces processus.

Un ouvrage remarquable.

Jean-Paul Fourmont
( Mis en ligne le 27/03/2012 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)