L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Histoire Générale  

Histoire des Juifs - De la genèse à nos jours
de Michel Abitbol
Perrin - Pour l'Histoire 2013 /  27 €- 176.85  ffr. / 734 pages
ISBN : 978-2-262-03285-2
FORMAT : 15,7 cm × 24,2 cm

L'''Odyssée des Juifs''

Raconter en moins de huit cent pages lOdysse des Juifs de la gense nos jours tout en intgrant lafflux massif des recherches internationalesrelevait dun pari, nous dit Michel Abitbol dans son avant-propos. Non seulement celui-ci a t tenu, mais sous un titre qui a priori peut paratre aride ou prsomptueux, lauteur russit captiver lattention du public en mettant disposition son immense et nanmoins discrte rudition travers un discours vivant et communicatif. Cest en termes daujourdhui que, tel un conte volontiers lu haute voix, se droule au prsent lHistoire de hier, o les lgendes rejoignent les faits et la posie rencontre lhistoriographie, sans confusion de leurs apports distincts. Sajoutent aux qualits dexpression celles, visuelles et tactiles, de ldition, qui contribuent au plaisir de lecture de cet ouvrage de synthse, cibl et abouti.

En effet, rput pour ses travaux dorientaliste en partie centrs sur lHistoire du Maroc et du bassin mditerranen dont il matrise plusieurs langues, Michel Abitbol ne droge pas sa rgle dexigence pour porter plus loin dans le temps et lespace son investigation. LHistoire des Juifs. De la gense nos jours se fonde sur une analyse mthodique et une documentation raisonne (mille soixante trois notes, cinq cent trente et une rfrences) de chaque grande priode de lHistoire, rendue accessible tous grce son dcoupage didactique en cinq parties, vingt trois courts chapitres, la fois indpendants et articuls entre eux sous langle chronologique, et un index des noms propres. Telle tait dailleurs la rgle dj adopte dans lHistoire universelle des Juifs dElie Barnavi (non cite). la diffrence de cette somme, ralise il y a prs de vingt ans laide de plusieurs contributeurs dont lauteur de lHistoire des Juifs de formations et sensibilits diverses, lensemble ici homogne facilite la fois une vision panoramique et des approches comparatives des infinies configurations sociales, linguistiques, gopolitiques et conomiques associes limplantation des populations juives dans le monde.

Peut-tre en raison de leur anciennet et de leurs supposs mystres, certains lecteurs seront-ils surtout captivs par les modalits des alliances et/ou des fractures opres entre les Juifs et les hellnes, les romains et les islamistes lors de la priode antique, puis chrtienne, propos desquelles, contrairement lre biblique, existent de nombreux crits dats. Suivant leur degr dinformation, dautres lecteurs seront plus attirs par les particularits du Moyen-ge ou encore par celles des dix-neuvime et vingtime sicles, en Europe ou ailleurs, plus proches de la mmoire collective ou des programmes scolaires. Mais quelle que soit la priode, il ne faut pas sattendre des dfinitions htives ou des schmas univoques ; lanalyse toujours nuance, assortie dexemples prcis, rend compte de lhtrognit de tout temps des personnes, des cultures et des peuples juifs quant leurs pratiques religieuses et profanes, en reflet de leur rpartition gopolitique et sociale, soumise aux alas des exclusions, des expulsions et des regroupements successifs.

Chaque poque en fonction des lieux et des dcennies possde ses caractristiques propres, non reproductibles, mais cest travers leur succession que leur dynamique prend sens. De la lecture continue des diffrents chapitres, se dgage un rythme aussi inattendu quimpressionnant: peine une page annonce-t-elle une phase daccalmie voire de prosprit, que la suivante, comme une insidieuse lame de fond, en immerge les perspectives; linverse est toutefois vrai, qui atteste de soudaines renaissances dans les domaines conomique, politique et intellectuel l o on ne les attendait plus. Grce au recul de lHistoire crite, on voit se rpter depuis lantiquit gyptienne les cycles de perscutions et de protection dont les Juifs de tous horizons ont toujours fait lobjet, ainsi contraints une perptuelle mobilit, parfois ponctue de rpits. Do leur dissmination plus ou moins marque sur tous les territoires, leurs clipses locales et leurs priodiques rapparitions, y compris sous des formes parfois secrtes pour fuir les massacres ou les conversions imposes comme chez les marranes dEspagne et du Portugal. De plus, lencontre de toute logique, se donnent voir dinnombrables fluctuations des Lois et des Droits du jour au lendemain, dun pays un autre, parfois au sein dun mme pays, qui montrent, bien avant le nazisme, lextrme prcarit du statut des Juifs: ce qui est vrai en Autriche-Hongrie sous Franois Joseph ne lest ni avant ni aprs, encore moins Berlin, Bucarest ou Moscou et ne touche pas les mmes catgories sociales. A fortiori en pays musulmans assiste-on aux mmes dates des modalits et des rythmes diffrents dadaptation des juifs aux exigences dominantes.

Il sagit l de quelques exemples parmi dautres car lun des grands mrites de louvrage est de souligner au cas par cas, pays par pays, date par date, la variabilit dmographique et sociale quengendrent les alternances entre liberts et bannissements propres lHistoire des Juifs, nanmoins soumise comme dautres histoires linvitable progression des ides et des modes de vie. Dailleurs, la principale rvolution sur laquelle insiste lauteur est la diffusion du livre imprim qui offre, notamment aux femmes, laccs au savoir, entre autre religieux, dont dpend lvolution des droits et des murs. Pionnire en la matire, bien avant les avances dcisives dans lurbanisation et lessor industriel impliquant de nouveaux phnomnes migratoires, la France proclamera lgalit des franais de toutes confessions devant la Loi, en hritage de 1789. Mais tantt dfinis par leur race ou par leur culte, les Juifs peinent accder la citoyennet que certains revendiquent et dautres pas, suivant leur inscription dans la sphre sculire ou religieuse. Les affaires, entre autres Dreyfus, annonciatrices des bouleversements venir, auront bientt raison des nouveaux acquis. Cest dans ce contexte que Theodor Herzl dveloppe Vienne les premiers arguments dun sionisme politique lourd dimplications ultrieures, ds sa trs problmatique concrtisation en Palestine et aujourdhui encore travers le statut ambigu de ltat dIsral, entre mythe de terre promise et ralit dune terre dasile, comment sans polmique superflue.

Ainsi raconte, lHistoire des Juifs, de la gense nos jours revient paralllement retracer lhistoire de lantismitisme, ce que Michel Abitbol soutient de faon rigoureuse et laque, taye par les faits. Le propos nest certes pas novateur compte tenu des contributions cites, dont celle de Lon Poliakov, qui a pour principal intrt de mettre laccent sur lun des plus immuables et irrationnels aspects de la pense humaine. Le lecteur a beau savoir ce quil sait, il reste abasourdi devant les rsurgences de lobscurantisme dont il eut espr quelles se limitent aux croyances du Moyen-ge. Comment comprendre en plein Sicle des Lumires les articles infamants lgard des Juifs et aussi des femmes, des noirs et des homosexuels du Dictionnaire philosophique ou encore lre moderne, sous la plume de brillants hommes dtat rputs pour dautres causes. Nombreux (leurs noms sont prciss) sont les crivains, politiciens et/ou journalistes en mal de notorit stre disqualifis de la sorte, des fins politiques ou plus obscures, ce qui leur a permis de faire carrire ou de bnficier dune reconnaissance posthume grce leurs convictions haineuses. On connat aussi les bases hyginistes et conomiques des convictions pseudo scientifiques nazies remises au got du jour par des militants patents, linstar (cest nous qui lajoutons) de ceux du mouvement Jobbik, valeur montante en Hongrie tandis quen Sude et ailleurs, silence, on lgalise aussi les mmes au Parlement.

Les temps changent, les mentalits subsistent : si de nos jours le Juif nest peut-tre plus porteur de la Peste Noire ou dautres pandmies passes, assurment il vhicule le sida, la grippe aviaire et diverses infections connues ou venir; o lon voit travers ces 735 pages, que si le discours antismite et/ou sa variante entre autres anti-islamiste , volue au fil des ans en fonction des modes et des techniques, ses fondements aberrants, parfois juxtaposs un jugement sain, eux ne varient pas. Face un aussi effrayant constat, il reste pour le lecteur conscient souhaiter que cet ouvrage, non seulement soit traduit en plusieurs langues mais que, sous une forme adapte, ses remarquables chapitres entrent dans la composition des manuels scolaires et des cours de morale laque et civique enseigner du Cours Prparatoire aux classes terminales. Au moment dachever ces lignes, nous prenons connaissance de lexcellent article Antismitisme du Dictionnaire Historique et Critique du Racisme, paru le 15 mai 2013 sous la direction de Pierre-Andr Taguieff, qui ne peut quaffermir nos suggestions.

Monika Boekholt
( Mis en ligne le 04/06/2013 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)