L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Histoire Générale  

Révolutions - Quand les peuples font l'histoire
de Mathilde Larrère et Collectif
Belin 2013 /  39 €- 255.45  ffr. / 240 pages
ISBN : 978-2-7011-6275-1
FORMAT : 25,5 cm × 26,0 cm

Mathilde Larrre collabore Parutions.com

L'auteur du compte rendu : Gilles Ferragu est matre de confrences en histoire contemporaine luniversit Paris X Nanterre et lIEP de Paris.


Une histoire connectée

Quelle soit glorieuse ou confisque, de velours, orange, arabe, universaliste ou irrductiblement nationale, la rvolution, chappe du lexique astronomique, simpose ds le XVIIe sicle comme un phnomne la fois singulier et rcurrent, une rfrence copie et constamment rinvente. Cette irruption, sur le mode revendicatif, voire violent, de la souverainet populaire, se dcline de diverses manires, mais conserve quelques traits communs, qui font que, du XVIIe sicle nos jours, de lEurope au Proche Orient, le phnomne se reproduit. En tant que telle, la rvolution dlimite une re nouvelle o le peuple, en corps, se saisit du pouvoir: sortant du cadre troit des priodes canoniques et de lhistoire occidentale, Mathilde Larrre (universit Paris Est), la tte dune quipe dhistoriens chevronns, spcialistes de divers aires gographiques, propose de ce phnomne une approche mlant histoire politique et histoire des reprsentations. Il sagit non seulement de saisir lvnement, den sonder les prmices, den distinguer la dynamique propre, mais galement den scruter les reprsentations, den analyser les chos, et, finalement, de discerner, au-del de la seule crise, les rcurrences et les logiques de la rvolution en tant que pratique.

On se rappelle la formule ironique de Karl Marx sur lHistoire qui se rpte mais dans une certaine mesure, la rvolution se veut une rupture de lhistoire. Ds les XVIIe sicle anglais et la Glorieuse rvolution, lAngleterre saffiche en pionnire, quelle profite de la rvolution ou quelle la subisse, comme dans ses colonies amricaines. Le modle schafaude alors, incompltement toutefois car un fait demeure: la rvolution quelle soit astronomique ou politique implique un mouvement complet et ne saurait se satisfaire de demies-mesures. Au bouleversement politique doit correspondre un changement social. Cest en cela que la rvolution franaise semble pionnire, en dpit de ses origines atlantiques: tout la fois, le rgime monarchique, la socit dordre, scroulent, une rpublique se forme, un discours libral aux prtentions universelles se fait jour: llan de cette rvolution dpasse largement le seul cadre franais. Elle est la rfrence absolue, celle des peuples en soulvement, mais galement celle des adversaires des liberts, et le dbat qui agite le sicle autour de sa fin est significatif. Ce modle franais, lhistoire heurte, demeure une rfrence au XIXe sicle, non seulement en France mme, o il se rpte (1830, 1848, 1871), en Europe, o il sexporte (Belgique) voire dans lEmpire ottoman et en Amrique du Sud o, sous la houlette dun Bolivar, il sacclimate.

Le sicle suivant voit merger dautres modles, qui sinspirent, il est vrai, de 1789 : la rvolution russe de 1917 entend bien dpasser ce modle et offrir, son tour, aux populations, un espoir. Cest donc vers Moscou que les regards se tournent, en Allemagne comme en Hongrie Et de fait, lURSS parvient ce rsultat improbable dune rvolution institutionnalise, dont on se demande ds lors si elle peut prendre fin. Mais plutt quun accomplissement, cest une sclrose qui menace, incarne par le stalinisme et dnonce par Trotski, qui appelle rvolutionner cette rvolution fige. Cest sans doute le troisime temps de cette histoire: si lide rvolutionnaire a gagn la gauche, elle la galement divise, voire dsorganise, comme dans lEspagne en guerre civile. La rvolution franaise fut une rfrence absolue, la rvolution russe gare peut-tredans le totalitarisme a vu les modles alternatifs et contre-modles se dvelopper: la Chine, Cuba. Aboutissement de cette rivalit, la crise de 68 figure comme une somme de rfrences, au risque de dsenchantements futurs.

Il fallait la rvolution portugaise de 1974, puis lcroulement du bloc socialiste sous les coups des diverses rvolutions, de velours et de couleurs, pour que lide rvolutionnaire, ayant accompli son cycle, revienne ses marques, celle dune souverainet populaire qui simpose. Si les icnes demeurent, si les risques persistent, comme avec la rvolution islamique iranienne, ou dans les affres des rvolutions arabes, les populations se sont rappropries cette forme ultime de contestation, gare dans les idologies totalitaires. Trs astronomiquement, la rvolution a dcrit une rvolution pour revenir son espoir originel

Ainsi, la rvolution savre pertinente comme objet dune histoire connecte. On la peroit de fait comme singulire, un moment unique qui nappartient qu une communaut ou qu une nation Et pourtant, elle vhicule des thmes, des pratiques, des modles qui font que, dune rvolution lautre, une gnalogie sinstaure, jusque dans ses pires extrmits ( la Terreur rpond une Terreur blanche, puis, bien plus tard, une Terreur rouge). A cet gard, les chos de la Rvolution franaise rsonnent largement, notamment dans liconographie, amplement mobilise. Louvrage explore ces facettes avec dlice, sintresse aux circulations de lide comme de sa contestation le thme du danger voire de lhydre rvolutionnaire est abord. Les auteurs ont galement eu soin de se pencher sur les rvolutions conservatrices, nazi et fasciste, qui dclinent, dans un sens autre, cette ide dune histoire en mouvement permanent, incarne par un leader charismatique, un homme foule. Enfin, les actrices car la violence rvolutionnaire est paritaire font galement lobjet dune rflexion.

Au final donc, un ouvrage important, qui offre du phnomne une lecture globale. A la qualit des analyses, il faut rapprocher lampleur de liconographie: gravures, affiches et photographies entranent le lecteur dans une histoire rvolutionne de lre contemporaine, travers les continents. Surtout, cet ouvrage donne un sens un phnomne gnralement peru avec les seules lumires des histoires nationales. Est-ce le sens de lhistoire?

Bientt Nol et si le pre Nol na rien dun rvolutionnaire, la couleur rouge de son habit, et sa barbe minemment marxienne le dsignent comme un sympathisant discret du phnomne Alors autant se faire plaisir avec ce bel et bon livre, excellente dmonstration des enjeux dune histoire connecte, autour dun objet historique bien analys et joliment mis en image. Un ouvrage de rfrence autant quune bel objet.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 17/12/2013 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)